• Edgar cayce et les annales akashiques

     

    Vidéo 1: l'L'Atlantide d'après les visions d'Edgar Cayce

     

     

    Méditations:

    https://www.youtube.com/watch?list=FLoge_pCMNaJkFx0LcDgLorw&t=61&v=adO54Ikxk-w (Om Mani Padme Hung and one of H.H. Dalai Lama's)

    https://www.youtube.com/watch?v=hMzYEyovuBo (Comment faire pour méditer ? Une technique simple et pratique)

     

     

     

    J'ai redécouvert Edgar Cayce dont le vie m'a fasciné ainsi que ses prophéties et sa vision de la réincarnation avec ses propres réincarnations. Mon premier article à propos de lui a été consacré aux principes de la médecine holistique Caycienne. Mon guide est Dorothée Koechlin de Bizemont dont je donne dans mes articles "ma lecture" du livre l'univers d'Edgar Cayce tome 1, chapitres 2 et 3.

    Premier article publié: Edgar Cayce et la médecine holistique partie 1): http://monblogdereflexions.blogspot.fr/2016/07/edgar-cayce-et-la-medecine-holistique.html#.V55-C9SLTDc J'insère aujourd'hui un article sur les annales akashiques, sujet récurrent chez Cayce.(qu'est-ce que les annales akashiques?)

     

    1) Mais d'abord, un rappel sur Edgar Cayce (source wikipedia).

    Edgar Cayce (18 mars 1877 près de Beverly, KentuckyÉtats-Unis – 3 janvier 1945 à Virginia Beach, États-Unis) est un mystique américain. Pendant des « lectures » (readings), entrant en transe par hypnose, il a répondu à des questions relatives à un individu. Ces lectures évoquant, au début, la santé physique, les conseils se sont diversifiés et ont porté l'interprétation des rêves, les phénomènes psychiques, la santé mentale, la méditation, la prière, le développement spirituel, le commerce, sur les vies antérieures et l'Atlantide. Cayce a eu une grande influence sur certaines idées de New Age bien qu'il ait vécu avant l'émergence de ce courant.
    Selon Louis Pauwels, qui évoque sa biographie dans Le Matin des magiciens, Cayce a été un homme très simple, de faible formation culturelle, capable en état de sommeil de prescrire la solution médicale de toute maladie. Ses dons lui seraient venus, à cinq ans, après une maladie qui l'aurait plongé dans le coma. Dans cet état, l'enfant aurait donné alors à son médecin, à voix haute, la cause de son état et le type de cataplasme qu'il fallait lui appliquer. Depuis, en état de « transe », Cayce prescrira un traitement pour tous les malades qu'on lui amènera. Il aurait prédit le jour et l'heure de sa mort, d'une maladie incurable qu'il ne voulut pas désigner.
    Les sceptiques ont douté de la réalité de ses pouvoirs psychiques. Cayce a été toute sa vie un membre des Disciples du Christ (église protestante), les chrétiens conservateurs ont critiqués ses interprétations théologiques, notamment sur la réincarnation et les archives akashiques.

    Il existe de nos jours encore, plusieurs dizaines de milliers d'adeptes de Cayce. La plupart d'entre eux habitent aux États-Unis et au Canada, mais il y a des centres Edgar Cayce dans 25 autres pays. L'Association for Research and Enlightenment (ARE : « Association pour la recherche et l'enseignement spirituel »), basée à Virginia Beach, est une organisation qui promeut les travaux de Cayce et conserve toutes ses le


    2) Un aperçu des annales akashiques.

    Quelques liens pour se familiariser:

    http://www.meditationfrance.com/archive/2011/1002.htm (Que sont les Archives Akashiques ? Par Ernesto ORTIZ, Chamane Lakota)

    http://www.annales-akashiques.com/ (lecture des dossiers akashiques)

    http://www.la-grande-revelation.com/les-annales-akashiques-ignorees-a1777511 (les annales akashiques sous un voile d'ignorance)

    http://detente-relaxation.info/documents/lecture_des_memoires_akashiques.pdf (Lecture de VOS mémoires akashiques)

    http://therapie-spirituelle.e-monsite.com/pages/annales-akashiques/annales-akashiques.html (thérapies spirituelle de Sev'Immortelle)

    3) Résumé de l'ouvrage « Edgar Cayce et les Annales Akashiques »

     

     

    Extrait lu dans le blog: http://www.spiraledelumiere.com/pages/activation/annales-akashiques.html:


    Edgar Cayce obtenait l’information transmise dans ses « lectures » psychiques de deux manières principales : d’une part, en entrant en contact avec le subconscient de la personne pour laquelle il effectuait la lecture ; d’autre part, en puisant dans « les Annales Akashiques », qu’il appelait également « le Livre de la vie » ou « le Livre de la mémoire de Dieu », archives complètes pour toutes les âmes depuis leur création, inscrites dans les coordonnées espace-temps.
    Les Annales Akashiques peuvent être comparées à une gigantesque base de données informatique dans laquelle figurerait, pour chaque être humain, l’enregistrement intégral de ses actions, paroles, pensées et intentions depuis le début des temps. Néanmoins, ces Annales sont bien plus qu’un simple réservoir de renseignements, car elles ont une influence considérable sur notre vie quotidienne, nos rapports avec autrui, nos sentiments, nos croyances et les circonstances que nous attirons.
    Les Annales Akashiques contiennent l’histoire de chaque âme depuis l’aube de la création, nous liant les uns aux autres puisque nous sommes tous UN. Elles donnent lieu aux archétypes et aux mythes, alimentent nos rêves et inspirent les esprits inventifs. Elles sont à l’origine des affinités et des animosités spontanées que nous ressentons, de nos passions et de nos aversions. Appartenant à l’Esprit divin, elles constituent une instance de jugement parfaitement objective qui s’efforce de nous guider, de nous éduquer et de nous transformer, afin que nous produisions le meilleur de nous-mêmes et que nous nous éveillions à notre véritable nature spirituelle. Elles comportent, en outre, un éventail perpétuellement mis à jour de nos futurs possibles. Ceux-ci dépendent de la façon dont nous utilisons notre libre arbitre pour faire face aux situations qui se présentent à nous en vertu des données déjà acquises. Les Annales Akashiques sont donc une transcription du passé, mais aussi du présent et de l’avenir potentiel.
    Edgar Cayce décrivit lui-même la manière dont il accédait aux Annales Akashiques :
    « Je me vois comme un point minuscule, hors de mon corps physique qui gît inerte devant moi. Oppressé par l’obscurité qui m’entoure, j’éprouve une angoissante sensation de solitude. Soudain, je remarque un rayon de lumière blanche. Toujours à l’état de point minuscule, je m’élève en suivant la lumière, sachant que je me perdrai si je m’en écarte.
    En me déplaçant le long de ce sentier lumineux, je prends graduellement conscience de divers niveaux où existe du mouvement. Aux premiers niveaux bougent des formes vagues, horribles, grotesques, comme on en voit dans les cauchemars. Plus loin commencent à apparaître, de part et d’autre, des êtres humains contrefaits, dont telle ou telle partie du corps est hypertrophiée. Puis, nouveau changement, j’aperçois des formes en longue robe grise, encapuchonnées, se mouvant vers le bas. Progressivement, la couleur de ces formes devient moins terne. Tandis que leurs habits se font de plus en plus clairs, elles changent de direction et se dirigent vers le haut. Ensuite se profilent à droite et à gauche de vagues silhouettes de maisons, de murs, d’arbres, etc. ; mais là, rien ne bouge.
    En poursuivant, je distingue de la lumière et du mouvement dans ce qui ressemble à des villes ou des cités normales. Le mouvement augmente. Je perçois alors des sons, d’abord une rumeur assourdie, puis de la musique, des rires, des chants d’oiseaux. Il y a de plus en plus de lumière, les couleurs deviennent très belles et la musique sublime. Les maisons disparaissent bientôt derrière moi ; devant, il n’y a plus qu’un mélange de sons et de couleurs.
    Soudain j’arrive à une salle de registres. C’est une salle sans murs ni plafond.
    J’ai conscience qu’un vieil homme me tend un grand livre, les Annales de la personne pour laquelle je suis venu chercher l’information. »
    Une fois que Cayce disposait du registre, il sélectionnait l’information apte à aider l’intéressé dans sa vie présente. Les lectures mentionnaient uniquement ce qui s’avérait le plus utile, encourageant et prometteur. Elles donnaient en général des conseils pratiques destinés à permettre aux gens de vaincre leurs difficultés actuelles et de remplir leur mission sur la terre. Cayce se gardait toujours d’émettre des recommandations pouvant interférer avec leur libre volonté, c’est à- dire avec leurs sentiments, leurs jugements et leurs choix. Souvent, des lectures ultérieures divulguaient des renseignements supplémentaires, lorsque les personnes avaient grandi en esprit et assimilé l’information reçue précédemment.
    Edgar Cayce semblait se rendre dans un lieu déterminé pour consulter le registre de ceux qui s’adressaient à lui. Cependant, les lectures soutiennent que « les Annales sont partout ». Ces dernières se reflètent dans notre façon de parler, de penser et de nous comporter. Elles se distinguent dans l’aura, le thème astrologique, les lignes de la main, les empreintes digitales, le groupe sanguin, etc. Il est possible d’y accéder en recourant à la voyance, aux rêves, à l’astrologie, à la numérologie, à l’autohypnose, à la prière et la méditation, aux rêveries imaginatives.
    L’information contenue dans les Annales Akashiques est d’ordinaire symbolique.
    Les lectures affirment que l’on ne peut en obtenir une interprétation vraiment valable, pour soi-même ou pour autrui, qu’en restant fidèle au principe : « Si vous gardez mes commandements, je vous aimerai, demeurerai avec vous et vous rappellerai toutes choses depuis la fondation du monde. »
    Selon Cayce, effectuer une lecture était très délicat. De nombreux éléments intervenaient, tels que sa propre condition physique, la suggestion qu’on lui indiquait quand il se trouvait dans l’état inconscient, l’attitude mentale des personnes présentes dans la pièce. Celles-ci devaient maintenir le désir sincère d’aider l’individu pour qui la lecture était faite. C’est ainsi que, parfois, Cayce n’avait pas l’information souhaitée, ou refusait d’en communiquer la teneur parce qu’elle pouvait entraver le libre arbitre de l’intéressé, que le moment n’était pas venu de la révéler ou que trop de facteurs externes entraient en jeu.
    Les lectures précisent que chacun écrit lui-même l’histoire de sa vie dans les Annales Akashiques. En 1934, Edgar Cayce dit à ses auditeurs pendant une réunion : « Ne vous imaginez pas que votre existence n’est point inscrite dans le Livre de la mémoire de Dieu. Je l’ai bien vu ! Tout y est consigné, et vous-mêmes en êtes les auteurs. » D’après les lectures, il s’agit d’une « énergie éthérique » comparable à celle des ondes de la pensée.
    Les Annales Akashiques possèdent une triple nature :
         - Elles renferment le passé, avec tous nos talents, nos expériences, nos désirs, nos tendances positives et négatives.
         - Dans le présent, elles nous offrent l’occasion d’apprendre les leçons nécessaires au développement de notre âme et d’accomplir ce que nous sommes censés réaliser dans cette incarnation. Cependant, nous demeurons libres d’accepter de croître ou, au contraire, de régresser.
         - Elles abordent aussi les possibilités du futur. Celles-ci se basent sur les données passées, nos choix présents et la manière dont nous mettons en application ce que nous savons.

    Il convient de souligner que la connaissance de nos vies antérieures n’a d’intérêt que dans la mesure où nous en tirons des enseignements utiles pour assumer notre incarnation actuelle et poursuivre notre évolution. Nous devons terminer ce qui est resté inachevé et dominer les problèmes non résolus. À chaque instant, les Annales Akashiques fournissent les expériences et les relations dont nous avons besoin afin de progresser sur le sentier spirituel et de répondre à la question fondamentale : « Qui suis-je? » Elles font en sorte que les choses se passent au moment adéquat. Par conséquent, tout ce dont l’âme fait l’expérience arrive pour une raison. Il ne dépend que de nous d’accueillir les leçons qui nous sont proposées. Si nous les négligeons, elles surviendront à nouveau, de façon différente, jusqu’à ce que nous les maîtrisions.
    Les lectures insistent sur le rôle prépondérant du libre arbitre. Elles expliquent qu’au commencement, nous reçûmes du Créateur le pouvoir de choisir pour nous-mêmes. Elles énoncent : « Aucune expérience, aucune pulsion, aucune circonstance extérieure ne l’emporte sur la volonté de l’entité. » Nous ne pouvons donc parler de « destinée » car notre avenir, nullement fixé d’avance, est en constante métamorphose. En effet, nous créons et façonnons notre futur par nos décisions successives. Les choix que nous faisons nous conduisent à diverses séries d’expériences possibles ou probables. Les uns aboutissent à la croissance, à la transformation personnelle et finalement au bonheur, alors que les autres engendrent l’adversité. Toutefois, même engagés dans un « mauvais» choix, nous pouvons continuer à évoluer spirituellement si nous adoptons l’attitude correcte. Quoi qu’il en soit, les lectures préfèrent de beaucoup un choix erroné à l’attente passive, car nous ne grandissons que par le mouvement et l’activité.
    Jour après jour, choix après choix, nous sommes responsables de la vie que nous menons. Et chaque décision s’inscrit dans nos Annales, générant de nouvelles situations susceptibles de se produire.
    Nous avons souvent tendance à nous croire victimes des gens ou des circonstances. Nous ne voulons pas admettre que nous nous retrouvons toujours face à nous-mêmes dans l’existence. Cayce répondit avec humour à une personne qui lui demanda spécifiquement au cours d’une lecture si elle allait tomber malade au mois de mars : « Si vous attendez cela avec impatience, vous pouvez être malade en février. Si vous désirez sauter mars, sautez-le et vous serez malade en juin. Si vous souhaitez sauter juin, vous pouvez ne pas être malade du tout cette année. »
    Rien ne surpasse le libre arbitre. Edgar Cayce déclara que quiconque employait positivement sa volonté, la mettant au service de son prochain, parvenait à surmonter les épreuves et modifiait sa vie en bien.
    Cayce ne disait jamais aux gens ce qu’ils devaient faire, afin de ne pas s’opposer à leur libre arbitre. Il les encourageait à écouter leurs sentiments profonds et à tenir compte de leurs croyances. Il leur répétait que tout ce qu’ils exécuteraient avec altruisme les aiderait à se développer. Par contre, les desseins égoïstes ou la recherche de leur propre gloire entraîneraient d’autres écueils, frustrations et ennuis.
    Ce n’est que quand le chemin aura été entièrement parcouru, chaque problème résolu et l’ego oublié, que l’âme s’unira à Dieu tout en gardant conscience de son individualité.
    Qu’appelle t‘on les annales Akashiques?
    Les Annales Akashiques sont des « Librairies de Lumière » qui contiennent toute la connaissance – l’information - dans l’Esprit Collectif du Champ Unifié de Conscience, sur les cycles d’évolution du Champ Unifié de Tout Ce Qui Est., ainsi que de chacune de ses parties; parce que les parties (i.e. les individus, les planètes, les galaxies, etc.) ne peuvent être séparés du Tout (Conscience unifiée de Tout Ce Qui Est).
    Chaque cycle de chaque partie est enregistré dans le Champ Unifié de Conscience. Ainsi, on peut représenter le Champ Unifié de Conscience Collectif comme une Librairie de Lumière gigantesque qui est totalement consciente, qui connaît chaque chose concernant les cycles de chacun de ses éléments.
    Il faut comprendre que même si une âme est libérée de son corps physique, son Corps de Lumière transporte toute l’information - sous forme de codes- de tout son développement, dans les Plaques Ethériques en Diamant de cet être. Quand une âme s’incorpore à nouveau dans un corps physique, cette information, ces codes karmiques sont lâchés à nouveau dans le corps physique dans un ‘Moment Divin’. Toute l’information concernant le voyage de l’Ame est transportée dans le Corps de Lumière. Celle-ci contient toute l’expérience des vies antérieures, les pensées, les sentiments, les actions, l’hérédité, le sexe, etc…
    C’est cette information accumulée par l’Ame sur plusieurs cycles d’existences qui constitue les Annales Akashiques de l’Etre.
    On peut donc considérer les Annales Akashiques comme une banque d’information du Champ Unifié de Conscience de Tout ce Qui Est -plutôt qu’à un livre d’histoire relatant des faits dans un cadre linéaire.
    Il faut aussi comprendre qu’aucun Maître Ascensionné ni aucun Etre de Lumière n’éprouve actuellement le besoin de ‘vous donner des informations’. C’est parce que VOUS TRANSPORTEZ TOUTE L’INFORMATION puis que Vous êtes une partie du TOUT. Souvenez-vous que vous êtes une partie du Champ Unifié de Conscience. Par conséquent, TOUTE cette information contenue dans le Champ Unifié de Conscience est aussi en vous.
    Le rôle des Maîtres Ascensionnés et autres Etres de Lumière est d’encourager, de supporter, d’aider et d’enseigner ceux qui DEMANDENT leur assistance, comment atteindre l’Unité…mais non de le faire pour vous. Il est important de savoir pourtant que l’assistance, l’amour, l’encouragement des Maîtres Ascensionnés et autres Etres Cosmiques de Lumière accélèrent le processus vers l’Unité, mais, de plus, ils le rendent beaucoup plus agréable.
    Vous pouvez consulter la ’banque d’information’ du Champ Unifié de Conscience à n’importe quel moment, et retrouver toute information dont vous avez besoin. Il suffit pour cela de nettoyer suffisamment de karma discordant, ce qui active ainsi plus de Codons Ethériques d’ADN, et, en alignant votre résonance harmonique à celle du Champ Unifié de Conscience – C’est à dire, vous pouvez vous connecter à Dieu par votre Amour.

     

     

    Liens: 

    Edgar Cayce.

    https://www.youtube.com/watch?v=u9XJScLoP3k&feature=youtu.be (émission Mystère "Edgar Cayce" partie 1)

    L'association créée par Edgar Cayce : A.R.E.

    http://www.edgarcayce.org/en_francais/livres_francais.html (Livres en français)

    http://www.edgarcayce.org/are/blog.aspx?id=11698&blogid=445# (The Power of the Mind and Our Soul's Destiny)

    http://www.envol-spiritualite.com/t1601-les-propheties-d-edgar-cayce ( LES PROPHÉTIES D'EDGAR CAYCE)

    Edgar cayce par amedy14.unblog.fr

    http://jan-claude.e-monsite.com/medias/files/l-univers-d.edgar-cayce-dorothee-koechlin-de-bizemont-petulavonchase.pdf (L'univers d'Edgar Cayce. Tome I. Dorothée Koechlin de Bizemont)

    conscience33.fr -Edgar_Cayce: l'univers d'Edgar Cayce tome 1

    Dorothée Koechlin de Bizemont

    Recherches associées à Dorothée

    http://www.astrotheme.fr/astrologie/Edgar_Cayce (Edgar Cayce : astrologie et thème astral)

    http://secretsdutarot.blogspot.fr/2013/02/edgar-cayce.html  (les secrets du TAROT)

    https://www.facebook.com/edgarcayce?fref=nf (Page facebool Edgar Cayce)

    http://www.arcturius.org/chroniques/ou-allons-nous-apres-la-mort/ (Où allons-nous après la mort ?)

    https://resistanceauthentique.wordpress.com/2014/11/19/les-plus-grandes-predictions-dedgar-cayce-en-cours/ (Les plus grandes prédictions d’Edgar Cayce)

    http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/t1119-propheties-liees-au-grand-monarque-et-au-saint-

    pontife (PROPHETIES LIEES AU GRAND MONARQUE ET AU SAINT PONTIFE)

    http://www.spiraledelumiere.com/pages/activation/annales-akashiques.html (Les visites dans les Annales Akashiques se font soit dans le Passé, soit dans le Présent, soit dans les Futurs potentiels. Pourquoi les Futurs Potentiels ? C’est aussi ce que pratiquait Edgar Cayce, à la différence que lui le faisait en dormant. Il en est de même pour Léonard de Vinci et ses « inventions ». En ce qui concerne Edgar Cayce et ses « visions » sur l’Atlantide, à quelques détails près, elles sont exactes ; j’ai eu l’occasion de les vérifier à de multiples reprises....)

     

    Dorothée Koechlin de Bizemont:https://fr.wikipedia.org/wiki/Doroth%C3%A9e_Koechlin_de_BizemontDorothée Koechlin de Bizemont)

    http://ovni007.tripod.com/id251.html (Révélations extraterrestres de Dorothée Koechlin de Bizemont, auteur renommé d' Edgar Cayce)

    http://www.amazon.fr/LAstrologie-karmique-Doroth%C3%A9e-Koechlin-Bizemont/dp/222100969X (L'Astrologie karmique)

     

     

    Quelques noms que je relie à Edgar Cayce:

    Helena Blavatsky

    http://www.samsara-fr.com/kardec.htm (Allan Kardec la société spirite)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Allan_Kardec (Allan Kardec)

    H.P.Blavatsky, livres et articles (et sa doctrine secrète: http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Doctrine_secr%C3%A8te)

    http://secretsdutarot.blogspot.ca/2013/01/rene-guenon-1886-1951.html (René Guénon)

    http://secretsdutarot.blogspot.ca/2013/01/franz-bardon-1909-1958.html (Franz Bardon, célèbre hermétiste)

    Nostradamusles prédictions de nostradamus  et les prophéties de Nostradamus pour 2015/

    Baba Wanga, (née le 31 janvier 1911 à Stroumitsa, dans l'Empire ottoman et morte le 11 août 1996 (à 85 ans) àPétritch, en Bulgarie, et dont le vrai prénom est Vangélia (d'où le diminutif « Vanga »), qui a une racine grecque (euaggelionqui signifie « évangile » et se traduit par « porteuse de la bonne nouvelle »), est une voyante bulgare)

    Wolf Messing, né le 10 septembre 1899 à Góra Kalwaria, dans l'Empire russe (auj. en Pologne) et décédé le 8 novembre 1974 à Moscou, en Union soviétique, est un artiste soviétique célèbre pour sa présumée capacité à lire les pensées des spectateurs.

    Jeane Dixon, was one of the best-known American astrologers and psychics of the 20th century, due to her syndicated newspaper astrology column, some well-publicized predictions, and a best-selling biography. http://www.alamongordo.com/predictions-and-prophecies-of-jean-dixon/ Selon sceptiques.qc.ca, elle n'aurait aucunement prédit l'assassinat du président Kennedy

    Jean Emile Charonl'Einstein Francais de la physique de l'esprit écrit: l'esprit est dans la matière.

    http://rustyjames.canalblog.com/archives/2013/07/31/27752941.html (Les électrons-éons, quasi immortels : la matière et l’esprit sont deux aspects d’une même réalité)

    Emmannuel Ransford est épistémologue, chercheur indépendant spécialiste de physique quantique, et conférencier. Il est l'auteur de la nouvelle physique de l'esprit et co-auteur de Les Quanta, l'invisible et l'au-delà de parution prochaine.

    Louis Pauwels et le matin des magiciens.

    Jacques Bergier

    Georges Gurdjieff     http://secretsdutarot.blogspot.ca/2013_01_01_archive.html (GURDJIEFF)

    Fulcanelli      http://www.fulcanelli.info/ (nouvelles révélations)

    Le mystère des cathédrales

    http://www.franceculture.fr/emission-mauvais-genres-l-enigme-fulcanelli-rencontre-avec-henri-loevenbruck-chroniques-huxley-burro (france culture: L'ÉNIGME FULCANELLI : rencontre avec Henri Loevenbruck - chroniques : Huxley, Burroughs, Clark Ashton Smith)

    La Véritable Identité de Fulcanelli et Le Code Da Vinci

    http://hermetism.free.fr/personne%20Fulcanelli.htm (Fulcanelli l'alchimiste

    Julien Champagne, l'illustrateur de ses livres)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Paracelse (Paracelse)

    http://www.science-et-magie.com/archives02num/sm52/5201paracelse.html (Paracelse,

    L'un des plus grands médecins de tous les temps)http://www.ac-emmerich.fr/(ANNE CATHERINE EMMERICH :La plus grande visionnaire de tous les temps)

    http://www.amazon.fr/Suzanne-Max-Getting/e/B00JM9D70A (Livres de Suzanne Max-Getting)

    http://jeanprieur.over-blog.com/article-93263.html (Roland de Jouvenel)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Karlfried_Graf_D%C3%BCrckheim (Karlfried Graf Dürckheim)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Harvey_Spencer_Lewis (fondateur de l'Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix (AMORC)

    http://www.marie-julie-jahenny.fr/ (Marie Julie Jahenny la stigmatisée bretonne)

    http://www.marie-julie-jahenny.fr/les-propheties-pour-la-france.htm (Les prophéties de Marie JUlie Jahenny)

    http://secretsdutarot.blogspot.ca/2013/01/krishnamurti-1895-1986.html (Krishnamurti)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Omraam_Mikha%C3%ABl_A%C3%AFvanhov (Omraam Mikhaël Aïvanhov)

    http://www.mikhaelaivanhov.org/ (fondation Omraam Mikhaël Aïvanhov)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Peter_Deunov (Peter Deunov a fondé la Fraternité Blanche Universelle)

    http://www.erenouvelle.fr/archives/2011/04/23/20992315.html (La dernière prophétie de Peter Deunov)

    http://www.touteslespropheties.net/marthe-robin/ (Les prophéties de Marthe Robin)

    https://www.youtube.com/watch?v=LdkAnWGxuOA (La Fin de l'Islam prophétisée par la Mystique MARTHE ROBIN : les musulmans vont connaître Christ !)

    http://lapressegalactique.net/2013/08/29/synchronismes-et-cycles-david-wilcock/ (Synchronismes et Cycles – David Wilcock –)

     

    Sri Aurobindo et Satprem:

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Aurobindo_Ghose (Aurobindo Ghose dit Sri Aurobindo (15 août 1872 à Calcutta - 5 décembre 1950 à Pondichéry) est un des leaders dumouvement pour l'indépendance de l'Inde, un philosophepoète et écrivain spiritualiste. Il a développé une approche nouvelle du yoga, le yoga intégral)

    http://sriaurobindo-yoga-integral.blogspot.fr/ (C'est le Supramental qu'il nous faut faire descendre, manifester, réaliser)


    http://www.franceculture.fr/oeuvre-sri-aurobindo-ou-l-aventure-de-la-conscience-de-satprem.html (Sri Aurobindo ou L'aventure de la conscience)

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Satprem (Satprem)

    http://archive.auroville.org/vision/Satprem_french.htm (Satprem Satprem (né Bernard Enginger) décéda le 9 avril 2007 à l'âge de 84 ans)

     

    Carlos Castaneda:

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Carlos_Castaneda (anthropologue américain connu pour ses ouvrages relatant ses expériences prétendument issues de l'enseignement d'un mentor indien Yaquidon Juan Matus)

    http://ambre.bleu.free.fr/lectures/nagual.htm (LA REGLE DU NAGUAL A TROIS POINTS)

    http://www.elishean.fr/?p=14672 (Carlos CASTANEDA Le dernier des Naguals)

    http://www.karmapolis.be/pipeline/castaneda.htm(Carlos CASTANEDA Le dernier des Naguals)

    http://alalumieredunouveaumonde.blogspot.fr/2013/12/carlos-castaneda.html (Carlos Castaneda)

    http://data0.eklablog.com/ae-editions/perso/bibliotheque%20-%20pdf/carlos%20castaneda%20-%20l-herbe%20du%20diable%20et%20la%20pet.pdf (L’HERBE DU DIABLE ET LA PETITE FUMÉE)

    http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/hom_0439-4216_1973_num_13_4_367396 (C. Castaneda, L'Herbe du diable et la petite fumée. Une voie yaqui de la connaissance — Voir. Les enseignements d'un sorcier yaqui)

    http://sannyasa.free.fr/castaneda.htm (sources d'inspiration et téléchargements)

    http://www.franceculture.fr/oeuvre-histoires-de-pouvoir-de-carlos-castaneda.html (histoire de pouvoir)

    http://eden-saga.com/initiation-sorcier-yaqui-nagual-jung-synchronicite-carlos-castaneda.html (La légende Castaneda)

    http://lumiere-de-vie-unite.blogspot.fr/2014/01/le-nagualisme-ou-la-tradition-tolteque.html (Le Nagualisme ou la tradition Toltèque)

    http://activerecapitulation.uniterre.com/15529/la+r%C3%A8gle+du+nagual+%C3%A0+trois+points.html (La Règle du Nagual à Trois Points Armando Torres)

    http://www.karmapolis.be/pipeline/interview_hamou2.htm (NahuaPremière partie : conversation autour du nagual Sur les traces de Carlos Castaneda)

    http://fr.native-american-spirituality.info/enseignements_de_don_juan_matus.html (Enseignements

    de Don Juan Matus: Annexe: Extraits choisis des travaux de Carlos Castaneda

    Les Enseignements de Don Juan: L'Herbe du Diable et la Petite Fumée

    Voir

    Le Voyage à Ixtlan

    Histoires de Pouvoir

    Le Second Anneau de Pouvoir

    Le Don de l’Aigle

    Le Feu du Dedans

    La Force du Silence

    Commentaires de Carlos Castaneda

    Bibliographie

    Castaneda C. — L’Herbe du Diable et la Petite Fumée. “Gallimard“, 1973.

    Castaneda C. — Voir. “Gallimard”, 1985.

    Castaneda C. — Le Voyage à Ixtlan. “Gallimard”, 1988.

    Castaneda C. — Histoires de Pouvoir. “Gallimard”, 1993.

    Castaneda C. — Le Second Anneau de Pouvoir. “Gallimard”, 1996.

    Castaneda C. — Le Don de l'Aigle. “Gallimard”, 1997.

    Castaneda C. — Le Feu du Dedans. “Simon & Schuster”, 1998.

    Castaneda C. — La Force du Silence. “Simon & Schuster”, 1999.

    Daniel C. Noël — Carlos Castaneda, Ombres et Lumières.

    Uspensky P.D. — À la Recherche du Miraculeux. “Harcourt”, N.Y., 1949.

     

     

     

    Les secrets du tarot:

    http://secretsdutarot.blogspot.fr/2013/02/jung-1875-1961.html (karl Jung)

    http://secretsdutarot.blogspot.fr/2013/02/les-archetypes.html (L'archétype est une forme a priori de toute expérience humaine...)

     

    Lecture du tarot:

     

    Autres liens que j'ai découverts en lisant les incarnations d'Edgar Cayce:

    http://cosmobranche.free.fr/Anciennes_Civilisations.htm (ANCIENNES CIVILISATIONS)Légende ou réalité?

    http://www.inmysteriam.fr/anciennes-civilisations-du-sud/savoirs-secrets-et-perdus-dans-legypte-ancienne.html (In mystériam: Savoirs secrets et perdus dans l'Égypte ancienne)

     

    henoch:

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Livre_d'H%C3%A9noch (le livre d'Enoch)

    http://www.areopage.net/atxtheb/Henoch.pdf (le livre d'Enoch

    [1] Le Livre des Veilleurs (1-36) [2] Le Livre des Paraboles (37-71) [3] Le Livre des Écrits astronomiques (72-82) [4] Le Livre des Songes (83-90) [5] Le Livre de l’exhortation et de la malédiction (91-105) Annexe : Le Livre des Géants (Fragments des Manuscrits de la Mer Morte)

    http://eden-saga.com/mythologie-biblique-qumran-abduction-marie-jesus-enoch.html (Hénoch et Jésus)

    http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Apocryphes/Henoch/Table.html (le livre d'Enoch)

    http://www.bibleetnombres.online.fr/livenoch.htm (le livre d'Enoch)

    http://www.lejardindeslivres.fr/enoch-s.htm (le livre d'Enoch)

    http://messianique.forumpro.fr/t3625-livre-d-henoch-quoi-en-penser (le livre d'Enoch -Forum Juif et Israelite Nazareen - Suiveurs de YHWH-Yeshoua (Jesus)

    http://seferhenok-rouleaudenoch.blogspot.com/ (Sefer Hénok - Livre d'Enoch)

    http://prod.dgdiffusion.com/upload/105/600/4/0/9782914569460.pdf (Le Livre desSecrets d'Enoch)

    http://misraim3.free.fr/judaisme/Le_Livre_des_Secrets_d_Henoch.pdf (Livre des secrets d'Hénoch ou II Hénoch LA BIBLE - ECRITS INTERTESTAMENTAIRES)

    http://godieu.com/apocryphes/enoch_presentation.html (le livre d'Enoch)

    http://www.evangile-essenien.com/index.php/textes-sacre/le-livre-d-enoch (le livre d'Enoch)

    http://www.spiritualite-chretienne.com/anges/ange-gardien/hierar02.html (le livre d'Enoch)

    http://www.histoirdefrance.fr/crimes/anges.htm (Les Anges et le livre d'Enoch)


    égypte:

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Man%C3%A9thon_de_Sebennytos (Manethon)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%86gyptiaca (Ægyptiaca (ou Histoire de l'Égypte) est l'histoire de l'Égypte antique par Manethon)

    http://antikforever.com/Egypte/Divers/Manethon.htm (chronologie de Manethon)

    https://www.goodreads.com/book/show/4765431-pyramid-odyssey (par william fix disciple D'Edgar Cayce)

    http://www.world-mysteries.com/mpl_2_4.htm (âge des pyramides?)

     

    atlantide:

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Charroux     http://fi.wikipedia.org/wiki/Andrew_Tomas

    http://www.the-savoisien.com/wawa-conspi/viewtopic.php?id=701 (robert Charroux)

    http://www.charroux-en-poitou.com/index.php?page=fr-15-la-vie-de-robert-charroux-19091978 (la vie de Robert Charroux)

    http://secretsdutarot.blogspot.fr/2013/01/robert-charroux-1909-1978.html (Robert Charroux par "les secrets du tarot)

    http://www.amazon.fr/Andrew-Tomas/e/B001HCU0VE (les secrets de l'atlantide)

    http://www.infomysteres.com/wordpress/themes/nature/nouveaux-continents-nouvelles-iles/ (à relier à Livre, Secrets de l’Atlantide (Les), Andrew Tomas)

    http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2221063201/critiqueslibresc (les secrets de l'atlantide de andrew tomas)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9ophile_Moreux (abbé moreux)

    http://www.priceminister.com/mfp/29699/l-atlantide-a-t-elle-existe-moreux-abbe-th#pid=7211208 (l'atlantide existe t-elle?)

    http://pm.revues.org/248 (La crise finiglaciaire à Gibraltar et l’Atlantide : tradition et géologie)

    http://www.mysteriousworld.com/Journal/2002/Winter/Atlantis/ La légende d'Atlantis)

    http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/gunung-padang-les-traces-perdues-de-l-atlantide.htmll (Gunung Padang : Les traces perdues de l'Atlantide à Java ?)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Route_de_Bimini (La route de Bimini ou chaussée de Bimini certains croient qu'il s'agit d'un vestige lié à la civilisation mythique de l'Atlantide confirmant les prédictions) d'Edgar Cayce.

    http://artchives.samsara-fr.com/atl-bimini.htm (l'atlantide à Bimini?)

    http://quaternaire.revues.org/5198 (Jacques Collina-Girard, L’Atlantide retrouvée ?)

    http://channelconscience.unblog.fr/2012/11/11/les-atlantes-et-les-egyptiens (

    Les Atlantes et les égyptiens (Les Atlantes et les égyptiensLes rescapés du déluge de l’atlantide)

    http://atlantides.free.fr/improbables.htm (L'épopée atlante((( Improbables Atlantides)))

    http://secretebase.free.fr/civilisations/atlantide/atlantide/atlantide.htm(L'ATLANTIDE

    Le mythe du continent Atlante)

    http://paramystere.123.fr/latlantide-mythe-ou-realite/ (L’ATLANTIDE – Mythe ou réalité?)

    http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Livre_de_l%E2%80%99Atlantide (Le Livre de l’Atlantide/Les Colonies)

    http://www.amazon.com/Atlantis-Coming-Ice-Age-Civilization-A/dp/1591432049

    id=0pxfBwAAQBAJ&pg=PT188&lpg=PT188&dq=asphar+atlantide&source=bl&ots=ZApouB9308&sig=KY8mf0pbgNU_cPhTFDW6jLmD1e0&hl=fr&sa=X&ei=MsduVef7JIPlUcDogJAE&ved=0CCQQ6AEwAA#v=onepage&q=asphar%20atlantide&f=false (Atlantis and the Coming Ice Age: The Lost Civilization--A Mirror of Our World)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tienne_Drioton (chanoine drioton égypte antique)

    http://www.inexplique-endebat.com/article-le-livre-des-morts-egyptien-46884935.html (le livre des morts égyptien)

    http://mysterius.centerblog.net/469-la-biblioth-que-alexandrie-myst-re (L’emblématique Bibliothèque d’Alexandrie a été détruite par les restrictions budgétaires, et non par les flammes)

     

    Lémurie: 

    L'idée de continent originaire, berceau de toutes les grandes civilisations, spécialement celles qui ont bâties des pyramides (Égyptiens, Mayas, Mésopotamiens), a notamment été exprimée pour la première fois par l'archéologue et photographe Auguste Le Plongeon (1826-1908), américain d'origine française.

    Charles Étienne Brasseur de Bourbourg (1814-1874), un ecclésiastique et historien français, a vers la même époque prétendu avoir découvert le nom de Mu dans les ancienscodex Maya, dont l'écriture était encore demeurée indéchiffrée. Ses travaux d'historien sont maintenant jugés plutôt fantaisistes.

    http://www.esprit-de-la-nature.fr/wp-content/uploads/2015/05/mu-continent-perdu.pdf (Mu le continent perdu : pages 2 à 142 L’univers secret de Mu : pages 143 à 251 Le monde occulte de Mu : pages 252 à 398)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9murie (la lémurie)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Mu_(continent)

    http://godieu.com/doc/enigmes/mu.html (MU le continent perdu)

    http://danielmehi.unblog.fr/category/l-atlantide-et-la-lemurie/ (L’Atlantide – La Lémurie ou Mu voir: Mémoires Akashiques)

    http://www.antonparks.com/main.php?page=atlantis_mu (ATLANTIS CONTRE MU"Les rescapés de Mu")

    http://lesbrindherbes.org/2013/08/18/mule-continent-perdu-mythe-ou-realite/ (Mu,le continent perdu. mythe ou réalité?)

    http://www.pacha-cartographie.com/continent-perdu-mu/?subscribe=error#blog_subscription-2

     L'Aventure mystérieuse (était une collection de livres de poche de couleur pourpre)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/James_Churchward (chuchward publis MU le compliment perdu)

    http://secretebase.free.fr/civilisations/atlantide/mu/mu.htm (le continent perdu de MU)

    http://www.mysteresdumonde.fr/categ/archeologie/153-mu,-le-continent-perdu.html (MU le continent perdu)

    http://www.inmysteriam.fr/mythes-et-legendes/mu-le-continent-perdu-du-pacifique.html (MU le continent perdu du pacifique)

    http://www.mystere-tv.com/mu-le-continent-retrouve-v586.html (mystère-TV MU le continent retrouvé)

    http://atlantide-mu.over-blog.com/article-les-chinois-96867407.html (L'ATLANTIDE, LA LEMURIE ET LES CHINOIS)

    http://www.infomysteres.com/histoire/histoire13.htm (Il ne faut pas confondre les trois continents Gondwana, Lémurie, et Mu)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Shambhala_(mythe)

     

    popol vuh:

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_%C3%89tienne_Brasseur_de_Bourbourg (Etienne Brasseur de Beaubourg a traduit popol-vuh)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Popol_Vuh

    https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/bitstream/handle/1866/4927/Pomerleau_Marc_2010_memoire.pdf (Le paratexte et la traduction du Popol Vuh de l’abbé Brasseur de Bourbourg)

    http://www.cirac.org/infos-fr/popolvuh.htm (popol-vuh, la bible des anciens mayas)

    http://www.mesoweb.com/publications/christenson/popolvuh.pdf (POPOL VUH

     Sacred Book of the Quiché Maya People)

    http://oic.uqam.ca/sites/oic.uqam.ca/files/documents/p-5-12-normandin-popol.pdf (Le Popol Vuh et les Prophéties du Childm Baldm)

    http://en.wikipedia.org/wiki/Coxcox (le survivant du déluge aztèque)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_Schwaller_de_Lubicz (philosophemétaphysicien et égyptologue amateur français, spécialiste de la pensée hermétique et de la symbolique de l’Égypte ancienne)

    https://www.youtube.com/watch?v=X94QIK-XTso (Fulcanelli dédicace son livre à Schwaller de Lubicz)

    http://latolerance.blogspot.fr/2004/06/ren-schwaller-de-lubicz.html

    http://www.amazon.fr/Temple-dans-lhomme-Schwaller-Lubicz/dp/2844540856 (livre le temple dans l'homme)

    http://www.amazon.fr/miracle-%C3%A9gyptien-R-A-Schwaller-Lubicz/dp/2081245515 (livre le miracle égyptien)

    http://www.egypte-antique.com/page-egypte-ancienne-christian-jacq (christian jacq et l'égypte ancienne)

    http://livre.fnac.com/a1389861/Christian-Jacq-Pouvoir-et-sagesse-selon-l-Egypte-ancienne (Pouvoir et sagesse selon l'Egypte ancienne Christian Jacq)

    http://www.editions-perrin.fr/ouvrage/nefertiti-et-akhenaton/9782262050443 (nefertiti et akhenaton de christian jacq)

    http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-secrets-planetaires-levee-du-voile-102690817.html (Secrets planétaires: levée du voile)

     

    Cité de l'or-désert de Gobi:

    http://bibliomane.free.fr/rec.php?aut=rencontre (Voir Géologue Karpenko et gobi, cité de l'or)

    http://recherche.fnac.com/ia9111/Michel-Peissel (Michel Peissel a écrit l'or des fourmis au gobi interprétant les récits d'Hérodote)

    http://livre.fnac.com/a52479/Michel-Peissel-L-Or-des-fourmis (L'Or des fourmis , la découverte de l'Eldorado grec du Tibet)

    http://www.alainbernardenthailande.com/article-s-3-herodote-et-les-fourmis-d-or-du-siam-73254681.html ( Hérodote et les fourmis aurifères du Siam)

    http://ch.hypotheses.org/491 (MONIQUE CARDELL À PROPOS DES FOURMIS CHERCHEUSES D’OR D’HÉRODOTE)

    http://messagesdelanature.ek.la/les-mysterieuses-citees-d-or-p271321 (les mystérieuses cités d'or)

     

    île de pâques:

    http://www.babelio.com/livres/Maziere-Fantastique-ile-de-Paques/185821 (Fantastisque ile de Pâques par Francis Mazière)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Francis_Mazi%C3%A8re (francis Mazière: ile de Pâques)

    htthttp://fr.wikipedia.org/wiki/Francis_Mazi%C3%A8rep://www.ina.fr/video/CPF86610409 fantastique ile de Pâques par Francis Mazière VIDEO)

    http://www.oeildusphinx.com/paques.html (ile de Pâques)

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Edgar cayce et les annales akashiques

     

    Vidéo 1: l'L'Atlantide d'après les visions d'Edgar Cayce

     

     

    Méditations:

    https://www.youtube.com/watch?list=FLoge_pCMNaJkFx0LcDgLorw&t=61&v=adO54Ikxk-w (Om Mani Padme Hung and one of H.H. Dalai Lama's)

    https://www.youtube.com/watch?v=hMzYEyovuBo (Comment faire pour méditer ? Une technique simple et pratique)

     

     

     

    J'ai redécouvert Edgar Cayce dont le vie m'a fasciné ainsi que ses prophéties et sa vision de la réincarnation avec ses propres réincarnations. Mon premier article à propos de lui a été consacré aux principes de la médecine holistique Caycienne. Mon guide est Dorothée Koechlin de Bizemont dont je donne dans mes articles "ma lecture" du livre l'univers d'Edgar Cayce tome 1, chapitres 2 et 3.

    Premier article publié: Edgar Cayce et la médecine holistique partie 1): http://monblogdereflexions.blogspot.fr/2016/07/edgar-cayce-et-la-medecine-holistique.html#.V55-C9SLTDc J'insère aujourd'hui un article sur les annales akashiques, sujet récurrent chez Cayce.(qu'est-ce que les annales akashiques?)

     

    1) Mais d'abord, un rappel sur Edgar Cayce (source wikipedia).

    Edgar Cayce (18 mars 1877 près de Beverly, KentuckyÉtats-Unis – 3 janvier 1945 à Virginia Beach, États-Unis) est un mystique américain. Pendant des « lectures » (readings), entrant en transe par hypnose, il a répondu à des questions relatives à un individu. Ces lectures évoquant, au début, la santé physique, les conseils se sont diversifiés et ont porté l'interprétation des rêves, les phénomènes psychiques, la santé mentale, la méditation, la prière, le développement spirituel, le commerce, sur les vies antérieures et l'Atlantide. Cayce a eu une grande influence sur certaines idées de New Age bien qu'il ait vécu avant l'émergence de ce courant.
    Selon Louis Pauwels, qui évoque sa biographie dans Le Matin des magiciens, Cayce a été un homme très simple, de faible formation culturelle, capable en état de sommeil de prescrire la solution médicale de toute maladie. Ses dons lui seraient venus, à cinq ans, après une maladie qui l'aurait plongé dans le coma. Dans cet état, l'enfant aurait donné alors à son médecin, à voix haute, la cause de son état et le type de cataplasme qu'il fallait lui appliquer. Depuis, en état de « transe », Cayce prescrira un traitement pour tous les malades qu'on lui amènera. Il aurait prédit le jour et l'heure de sa mort, d'une maladie incurable qu'il ne voulut pas désigner.
    Les sceptiques ont douté de la réalité de ses pouvoirs psychiques. Cayce a été toute sa vie un membre des Disciples du Christ (église protestante), les chrétiens conservateurs ont critiqués ses interprétations théologiques, notamment sur la réincarnation et les archives akashiques.

    Il existe de nos jours encore, plusieurs dizaines de milliers d'adeptes de Cayce. La plupart d'entre eux habitent aux États-Unis et au Canada, mais il y a des centres Edgar Cayce dans 25 autres pays. L'Association for Research and Enlightenment (ARE : « Association pour la recherche et l'enseignement spirituel »), basée à Virginia Beach, est une organisation qui promeut les travaux de Cayce et conserve toutes ses le


    2) Un aperçu des annales akashiques.

    Quelques liens pour se familiariser:

    http://www.meditationfrance.com/archive/2011/1002.htm (Que sont les Archives Akashiques ? Par Ernesto ORTIZ, Chamane Lakota)

    http://www.annales-akashiques.com/ (lecture des dossiers akashiques)

    http://www.la-grande-revelation.com/les-annales-akashiques-ignorees-a1777511 (les annales akashiques sous un voile d'ignorance)

    http://detente-relaxation.info/documents/lecture_des_memoires_akashiques.pdf (Lecture de VOS mémoires akashiques)

    http://therapie-spirituelle.e-monsite.com/pages/annales-akashiques/annales-akashiques.html (thérapies spirituelle de Sev'Immortelle)

    3) Résumé de l'ouvrage « Edgar Cayce et les Annales Akashiques »

     

     

    Extrait lu dans le blog: http://www.spiraledelumiere.com/pages/activation/annales-akashiques.html:


    Edgar Cayce obtenait l’information transmise dans ses « lectures » psychiques de deux manières principales : d’une part, en entrant en contact avec le subconscient de la personne pour laquelle il effectuait la lecture ; d’autre part, en puisant dans « les Annales Akashiques », qu’il appelait également « le Livre de la vie » ou « le Livre de la mémoire de Dieu », archives complètes pour toutes les âmes depuis leur création, inscrites dans les coordonnées espace-temps.
    Les Annales Akashiques peuvent être comparées à une gigantesque base de données informatique dans laquelle figurerait, pour chaque être humain, l’enregistrement intégral de ses actions, paroles, pensées et intentions depuis le début des temps. Néanmoins, ces Annales sont bien plus qu’un simple réservoir de renseignements, car elles ont une influence considérable sur notre vie quotidienne, nos rapports avec autrui, nos sentiments, nos croyances et les circonstances que nous attirons.
    Les Annales Akashiques contiennent l’histoire de chaque âme depuis l’aube de la création, nous liant les uns aux autres puisque nous sommes tous UN. Elles donnent lieu aux archétypes et aux mythes, alimentent nos rêves et inspirent les esprits inventifs. Elles sont à l’origine des affinités et des animosités spontanées que nous ressentons, de nos passions et de nos aversions. Appartenant à l’Esprit divin, elles constituent une instance de jugement parfaitement objective qui s’efforce de nous guider, de nous éduquer et de nous transformer, afin que nous produisions le meilleur de nous-mêmes et que nous nous éveillions à notre véritable nature spirituelle. Elles comportent, en outre, un éventail perpétuellement mis à jour de nos futurs possibles. Ceux-ci dépendent de la façon dont nous utilisons notre libre arbitre pour faire face aux situations qui se présentent à nous en vertu des données déjà acquises. Les Annales Akashiques sont donc une transcription du passé, mais aussi du présent et de l’avenir potentiel.
    Edgar Cayce décrivit lui-même la manière dont il accédait aux Annales Akashiques :
    « Je me vois comme un point minuscule, hors de mon corps physique qui gît inerte devant moi. Oppressé par l’obscurité qui m’entoure, j’éprouve une angoissante sensation de solitude. Soudain, je remarque un rayon de lumière blanche. Toujours à l’état de point minuscule, je m’élève en suivant la lumière, sachant que je me perdrai si je m’en écarte.
    En me déplaçant le long de ce sentier lumineux, je prends graduellement conscience de divers niveaux où existe du mouvement. Aux premiers niveaux bougent des formes vagues, horribles, grotesques, comme on en voit dans les cauchemars. Plus loin commencent à apparaître, de part et d’autre, des êtres humains contrefaits, dont telle ou telle partie du corps est hypertrophiée. Puis, nouveau changement, j’aperçois des formes en longue robe grise, encapuchonnées, se mouvant vers le bas. Progressivement, la couleur de ces formes devient moins terne. Tandis que leurs habits se font de plus en plus clairs, elles changent de direction et se dirigent vers le haut. Ensuite se profilent à droite et à gauche de vagues silhouettes de maisons, de murs, d’arbres, etc. ; mais là, rien ne bouge.
    En poursuivant, je distingue de la lumière et du mouvement dans ce qui ressemble à des villes ou des cités normales. Le mouvement augmente. Je perçois alors des sons, d’abord une rumeur assourdie, puis de la musique, des rires, des chants d’oiseaux. Il y a de plus en plus de lumière, les couleurs deviennent très belles et la musique sublime. Les maisons disparaissent bientôt derrière moi ; devant, il n’y a plus qu’un mélange de sons et de couleurs.
    Soudain j’arrive à une salle de registres. C’est une salle sans murs ni plafond.
    J’ai conscience qu’un vieil homme me tend un grand livre, les Annales de la personne pour laquelle je suis venu chercher l’information. »
    Une fois que Cayce disposait du registre, il sélectionnait l’information apte à aider l’intéressé dans sa vie présente. Les lectures mentionnaient uniquement ce qui s’avérait le plus utile, encourageant et prometteur. Elles donnaient en général des conseils pratiques destinés à permettre aux gens de vaincre leurs difficultés actuelles et de remplir leur mission sur la terre. Cayce se gardait toujours d’émettre des recommandations pouvant interférer avec leur libre volonté, c’est à- dire avec leurs sentiments, leurs jugements et leurs choix. Souvent, des lectures ultérieures divulguaient des renseignements supplémentaires, lorsque les personnes avaient grandi en esprit et assimilé l’information reçue précédemment.
    Edgar Cayce semblait se rendre dans un lieu déterminé pour consulter le registre de ceux qui s’adressaient à lui. Cependant, les lectures soutiennent que « les Annales sont partout ». Ces dernières se reflètent dans notre façon de parler, de penser et de nous comporter. Elles se distinguent dans l’aura, le thème astrologique, les lignes de la main, les empreintes digitales, le groupe sanguin, etc. Il est possible d’y accéder en recourant à la voyance, aux rêves, à l’astrologie, à la numérologie, à l’autohypnose, à la prière et la méditation, aux rêveries imaginatives.
    L’information contenue dans les Annales Akashiques est d’ordinaire symbolique.
    Les lectures affirment que l’on ne peut en obtenir une interprétation vraiment valable, pour soi-même ou pour autrui, qu’en restant fidèle au principe : « Si vous gardez mes commandements, je vous aimerai, demeurerai avec vous et vous rappellerai toutes choses depuis la fondation du monde. »
    Selon Cayce, effectuer une lecture était très délicat. De nombreux éléments intervenaient, tels que sa propre condition physique, la suggestion qu’on lui indiquait quand il se trouvait dans l’état inconscient, l’attitude mentale des personnes présentes dans la pièce. Celles-ci devaient maintenir le désir sincère d’aider l’individu pour qui la lecture était faite. C’est ainsi que, parfois, Cayce n’avait pas l’information souhaitée, ou refusait d’en communiquer la teneur parce qu’elle pouvait entraver le libre arbitre de l’intéressé, que le moment n’était pas venu de la révéler ou que trop de facteurs externes entraient en jeu.
    Les lectures précisent que chacun écrit lui-même l’histoire de sa vie dans les Annales Akashiques. En 1934, Edgar Cayce dit à ses auditeurs pendant une réunion : « Ne vous imaginez pas que votre existence n’est point inscrite dans le Livre de la mémoire de Dieu. Je l’ai bien vu ! Tout y est consigné, et vous-mêmes en êtes les auteurs. » D’après les lectures, il s’agit d’une « énergie éthérique » comparable à celle des ondes de la pensée.
    Les Annales Akashiques possèdent une triple nature :
         - Elles renferment le passé, avec tous nos talents, nos expériences, nos désirs, nos tendances positives et négatives.
         - Dans le présent, elles nous offrent l’occasion d’apprendre les leçons nécessaires au développement de notre âme et d’accomplir ce que nous sommes censés réaliser dans cette incarnation. Cependant, nous demeurons libres d’accepter de croître ou, au contraire, de régresser.
         - Elles abordent aussi les possibilités du futur. Celles-ci se basent sur les données passées, nos choix présents et la manière dont nous mettons en application ce que nous savons.

    Il convient de souligner que la connaissance de nos vies antérieures n’a d’intérêt que dans la mesure où nous en tirons des enseignements utiles pour assumer notre incarnation actuelle et poursuivre notre évolution. Nous devons terminer ce qui est resté inachevé et dominer les problèmes non résolus. À chaque instant, les Annales Akashiques fournissent les expériences et les relations dont nous avons besoin afin de progresser sur le sentier spirituel et de répondre à la question fondamentale : « Qui suis-je? » Elles font en sorte que les choses se passent au moment adéquat. Par conséquent, tout ce dont l’âme fait l’expérience arrive pour une raison. Il ne dépend que de nous d’accueillir les leçons qui nous sont proposées. Si nous les négligeons, elles surviendront à nouveau, de façon différente, jusqu’à ce que nous les maîtrisions.
    Les lectures insistent sur le rôle prépondérant du libre arbitre. Elles expliquent qu’au commencement, nous reçûmes du Créateur le pouvoir de choisir pour nous-mêmes. Elles énoncent : « Aucune expérience, aucune pulsion, aucune circonstance extérieure ne l’emporte sur la volonté de l’entité. » Nous ne pouvons donc parler de « destinée » car notre avenir, nullement fixé d’avance, est en constante métamorphose. En effet, nous créons et façonnons notre futur par nos décisions successives. Les choix que nous faisons nous conduisent à diverses séries d’expériences possibles ou probables. Les uns aboutissent à la croissance, à la transformation personnelle et finalement au bonheur, alors que les autres engendrent l’adversité. Toutefois, même engagés dans un « mauvais» choix, nous pouvons continuer à évoluer spirituellement si nous adoptons l’attitude correcte. Quoi qu’il en soit, les lectures préfèrent de beaucoup un choix erroné à l’attente passive, car nous ne grandissons que par le mouvement et l’activité.
    Jour après jour, choix après choix, nous sommes responsables de la vie que nous menons. Et chaque décision s’inscrit dans nos Annales, générant de nouvelles situations susceptibles de se produire.
    Nous avons souvent tendance à nous croire victimes des gens ou des circonstances. Nous ne voulons pas admettre que nous nous retrouvons toujours face à nous-mêmes dans l’existence. Cayce répondit avec humour à une personne qui lui demanda spécifiquement au cours d’une lecture si elle allait tomber malade au mois de mars : « Si vous attendez cela avec impatience, vous pouvez être malade en février. Si vous désirez sauter mars, sautez-le et vous serez malade en juin. Si vous souhaitez sauter juin, vous pouvez ne pas être malade du tout cette année. »
    Rien ne surpasse le libre arbitre. Edgar Cayce déclara que quiconque employait positivement sa volonté, la mettant au service de son prochain, parvenait à surmonter les épreuves et modifiait sa vie en bien.
    Cayce ne disait jamais aux gens ce qu’ils devaient faire, afin de ne pas s’opposer à leur libre arbitre. Il les encourageait à écouter leurs sentiments profonds et à tenir compte de leurs croyances. Il leur répétait que tout ce qu’ils exécuteraient avec altruisme les aiderait à se développer. Par contre, les desseins égoïstes ou la recherche de leur propre gloire entraîneraient d’autres écueils, frustrations et ennuis.
    Ce n’est que quand le chemin aura été entièrement parcouru, chaque problème résolu et l’ego oublié, que l’âme s’unira à Dieu tout en gardant conscience de son individualité.
    Qu’appelle t‘on les annales Akashiques?
    Les Annales Akashiques sont des « Librairies de Lumière » qui contiennent toute la connaissance – l’information - dans l’Esprit Collectif du Champ Unifié de Conscience, sur les cycles d’évolution du Champ Unifié de Tout Ce Qui Est., ainsi que de chacune de ses parties; parce que les parties (i.e. les individus, les planètes, les galaxies, etc.) ne peuvent être séparés du Tout (Conscience unifiée de Tout Ce Qui Est).
    Chaque cycle de chaque partie est enregistré dans le Champ Unifié de Conscience. Ainsi, on peut représenter le Champ Unifié de Conscience Collectif comme une Librairie de Lumière gigantesque qui est totalement consciente, qui connaît chaque chose concernant les cycles de chacun de ses éléments.
    Il faut comprendre que même si une âme est libérée de son corps physique, son Corps de Lumière transporte toute l’information - sous forme de codes- de tout son développement, dans les Plaques Ethériques en Diamant de cet être. Quand une âme s’incorpore à nouveau dans un corps physique, cette information, ces codes karmiques sont lâchés à nouveau dans le corps physique dans un ‘Moment Divin’. Toute l’information concernant le voyage de l’Ame est transportée dans le Corps de Lumière. Celle-ci contient toute l’expérience des vies antérieures, les pensées, les sentiments, les actions, l’hérédité, le sexe, etc…
    C’est cette information accumulée par l’Ame sur plusieurs cycles d’existences qui constitue les Annales Akashiques de l’Etre.
    On peut donc considérer les Annales Akashiques comme une banque d’information du Champ Unifié de Conscience de Tout ce Qui Est -plutôt qu’à un livre d’histoire relatant des faits dans un cadre linéaire.
    Il faut aussi comprendre qu’aucun Maître Ascensionné ni aucun Etre de Lumière n’éprouve actuellement le besoin de ‘vous donner des informations’. C’est parce que VOUS TRANSPORTEZ TOUTE L’INFORMATION puis que Vous êtes une partie du TOUT. Souvenez-vous que vous êtes une partie du Champ Unifié de Conscience. Par conséquent, TOUTE cette information contenue dans le Champ Unifié de Conscience est aussi en vous.
    Le rôle des Maîtres Ascensionnés et autres Etres de Lumière est d’encourager, de supporter, d’aider et d’enseigner ceux qui DEMANDENT leur assistance, comment atteindre l’Unité…mais non de le faire pour vous. Il est important de savoir pourtant que l’assistance, l’amour, l’encouragement des Maîtres Ascensionnés et autres Etres Cosmiques de Lumière accélèrent le processus vers l’Unité, mais, de plus, ils le rendent beaucoup plus agréable.
    Vous pouvez consulter la ’banque d’information’ du Champ Unifié de Conscience à n’importe quel moment, et retrouver toute information dont vous avez besoin. Il suffit pour cela de nettoyer suffisamment de karma discordant, ce qui active ainsi plus de Codons Ethériques d’ADN, et, en alignant votre résonance harmonique à celle du Champ Unifié de Conscience – C’est à dire, vous pouvez vous connecter à Dieu par votre Amour.

     

     

    Liens: 

    Edgar Cayce.

    https://www.youtube.com/watch?v=u9XJScLoP3k&feature=youtu.be (émission Mystère "Edgar Cayce" partie 1)

    L'association créée par Edgar Cayce : A.R.E.

    http://www.edgarcayce.org/en_francais/livres_francais.html (Livres en français)

    http://www.edgarcayce.org/are/blog.aspx?id=11698&blogid=445# (The Power of the Mind and Our Soul's Destiny)

    http://www.envol-spiritualite.com/t1601-les-propheties-d-edgar-cayce ( LES PROPHÉTIES D'EDGAR CAYCE)

    Edgar cayce par amedy14.unblog.fr

    http://jan-claude.e-monsite.com/medias/files/l-univers-d.edgar-cayce-dorothee-koechlin-de-bizemont-petulavonchase.pdf (L'univers d'Edgar Cayce. Tome I. Dorothée Koechlin de Bizemont)

    conscience33.fr -Edgar_Cayce: l'univers d'Edgar Cayce tome 1

    Dorothée Koechlin de Bizemont

    Recherches associées à Dorothée

    http://www.astrotheme.fr/astrologie/Edgar_Cayce (Edgar Cayce : astrologie et thème astral)

    http://secretsdutarot.blogspot.fr/2013/02/edgar-cayce.html  (les secrets du TAROT)

    https://www.facebook.com/edgarcayce?fref=nf (Page facebool Edgar Cayce)

    http://www.arcturius.org/chroniques/ou-allons-nous-apres-la-mort/ (Où allons-nous après la mort ?)

    https://resistanceauthentique.wordpress.com/2014/11/19/les-plus-grandes-predictions-dedgar-cayce-en-cours/ (Les plus grandes prédictions d’Edgar Cayce)

    http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/t1119-propheties-liees-au-grand-monarque-et-au-saint-

    pontife (PROPHETIES LIEES AU GRAND MONARQUE ET AU SAINT PONTIFE)

    http://www.spiraledelumiere.com/pages/activation/annales-akashiques.html (Les visites dans les Annales Akashiques se font soit dans le Passé, soit dans le Présent, soit dans les Futurs potentiels. Pourquoi les Futurs Potentiels ? C’est aussi ce que pratiquait Edgar Cayce, à la différence que lui le faisait en dormant. Il en est de même pour Léonard de Vinci et ses « inventions ». En ce qui concerne Edgar Cayce et ses « visions » sur l’Atlantide, à quelques détails près, elles sont exactes ; j’ai eu l’occasion de les vérifier à de multiples reprises....)

     

    Dorothée Koechlin de Bizemont:https://fr.wikipedia.org/wiki/Doroth%C3%A9e_Koechlin_de_BizemontDorothée Koechlin de Bizemont)

    http://ovni007.tripod.com/id251.html (Révélations extraterrestres de Dorothée Koechlin de Bizemont, auteur renommé d' Edgar Cayce)

    http://www.amazon.fr/LAstrologie-karmique-Doroth%C3%A9e-Koechlin-Bizemont/dp/222100969X (L'Astrologie karmique)

     

     

    Quelques noms que je relie à Edgar Cayce:

    Helena Blavatsky

    http://www.samsara-fr.com/kardec.htm (Allan Kardec la société spirite)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Allan_Kardec (Allan Kardec)

    H.P.Blavatsky, livres et articles (et sa doctrine secrète: http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Doctrine_secr%C3%A8te)

    http://secretsdutarot.blogspot.ca/2013/01/rene-guenon-1886-1951.html (René Guénon)

    http://secretsdutarot.blogspot.ca/2013/01/franz-bardon-1909-1958.html (Franz Bardon, célèbre hermétiste)

    Nostradamusles prédictions de nostradamus  et les prophéties de Nostradamus pour 2015/

    Baba Wanga, (née le 31 janvier 1911 à Stroumitsa, dans l'Empire ottoman et morte le 11 août 1996 (à 85 ans) àPétritch, en Bulgarie, et dont le vrai prénom est Vangélia (d'où le diminutif « Vanga »), qui a une racine grecque (euaggelionqui signifie « évangile » et se traduit par « porteuse de la bonne nouvelle »), est une voyante bulgare)

    Wolf Messing, né le 10 septembre 1899 à Góra Kalwaria, dans l'Empire russe (auj. en Pologne) et décédé le 8 novembre 1974 à Moscou, en Union soviétique, est un artiste soviétique célèbre pour sa présumée capacité à lire les pensées des spectateurs.

    Jeane Dixon, was one of the best-known American astrologers and psychics of the 20th century, due to her syndicated newspaper astrology column, some well-publicized predictions, and a best-selling biography. http://www.alamongordo.com/predictions-and-prophecies-of-jean-dixon/ Selon sceptiques.qc.ca, elle n'aurait aucunement prédit l'assassinat du président Kennedy

    Jean Emile Charonl'Einstein Francais de la physique de l'esprit écrit: l'esprit est dans la matière.

    http://rustyjames.canalblog.com/archives/2013/07/31/27752941.html (Les électrons-éons, quasi immortels : la matière et l’esprit sont deux aspects d’une même réalité)

    Emmannuel Ransford est épistémologue, chercheur indépendant spécialiste de physique quantique, et conférencier. Il est l'auteur de la nouvelle physique de l'esprit et co-auteur de Les Quanta, l'invisible et l'au-delà de parution prochaine.

    Louis Pauwels et le matin des magiciens.

    Jacques Bergier

    Georges Gurdjieff     http://secretsdutarot.blogspot.ca/2013_01_01_archive.html (GURDJIEFF)

    Fulcanelli      http://www.fulcanelli.info/ (nouvelles révélations)

    Le mystère des cathédrales

    http://www.franceculture.fr/emission-mauvais-genres-l-enigme-fulcanelli-rencontre-avec-henri-loevenbruck-chroniques-huxley-burro (france culture: L'ÉNIGME FULCANELLI : rencontre avec Henri Loevenbruck - chroniques : Huxley, Burroughs, Clark Ashton Smith)

    La Véritable Identité de Fulcanelli et Le Code Da Vinci

    http://hermetism.free.fr/personne%20Fulcanelli.htm (Fulcanelli l'alchimiste

    Julien Champagne, l'illustrateur de ses livres)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Paracelse (Paracelse)

    http://www.science-et-magie.com/archives02num/sm52/5201paracelse.html (Paracelse,

    L'un des plus grands médecins de tous les temps)http://www.ac-emmerich.fr/(ANNE CATHERINE EMMERICH :La plus grande visionnaire de tous les temps)

    http://www.amazon.fr/Suzanne-Max-Getting/e/B00JM9D70A (Livres de Suzanne Max-Getting)

    http://jeanprieur.over-blog.com/article-93263.html (Roland de Jouvenel)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Karlfried_Graf_D%C3%BCrckheim (Karlfried Graf Dürckheim)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Harvey_Spencer_Lewis (fondateur de l'Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix (AMORC)

    http://www.marie-julie-jahenny.fr/ (Marie Julie Jahenny la stigmatisée bretonne)

    http://www.marie-julie-jahenny.fr/les-propheties-pour-la-france.htm (Les prophéties de Marie JUlie Jahenny)

    http://secretsdutarot.blogspot.ca/2013/01/krishnamurti-1895-1986.html (Krishnamurti)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Omraam_Mikha%C3%ABl_A%C3%AFvanhov (Omraam Mikhaël Aïvanhov)

    http://www.mikhaelaivanhov.org/ (fondation Omraam Mikhaël Aïvanhov)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Peter_Deunov (Peter Deunov a fondé la Fraternité Blanche Universelle)

    http://www.erenouvelle.fr/archives/2011/04/23/20992315.html (La dernière prophétie de Peter Deunov)

    http://www.touteslespropheties.net/marthe-robin/ (Les prophéties de Marthe Robin)

    https://www.youtube.com/watch?v=LdkAnWGxuOA (La Fin de l'Islam prophétisée par la Mystique MARTHE ROBIN : les musulmans vont connaître Christ !)

    http://lapressegalactique.net/2013/08/29/synchronismes-et-cycles-david-wilcock/ (Synchronismes et Cycles – David Wilcock –)

     

    Sri Aurobindo et Satprem:

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Aurobindo_Ghose (Aurobindo Ghose dit Sri Aurobindo (15 août 1872 à Calcutta - 5 décembre 1950 à Pondichéry) est un des leaders dumouvement pour l'indépendance de l'Inde, un philosophepoète et écrivain spiritualiste. Il a développé une approche nouvelle du yoga, le yoga intégral)

    http://sriaurobindo-yoga-integral.blogspot.fr/ (C'est le Supramental qu'il nous faut faire descendre, manifester, réaliser)


    http://www.franceculture.fr/oeuvre-sri-aurobindo-ou-l-aventure-de-la-conscience-de-satprem.html (Sri Aurobindo ou L'aventure de la conscience)

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Satprem (Satprem)

    http://archive.auroville.org/vision/Satprem_french.htm (Satprem Satprem (né Bernard Enginger) décéda le 9 avril 2007 à l'âge de 84 ans)

     

    Carlos Castaneda:

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Carlos_Castaneda (anthropologue américain connu pour ses ouvrages relatant ses expériences prétendument issues de l'enseignement d'un mentor indien Yaquidon Juan Matus)

    http://ambre.bleu.free.fr/lectures/nagual.htm (LA REGLE DU NAGUAL A TROIS POINTS)

    http://www.elishean.fr/?p=14672 (Carlos CASTANEDA Le dernier des Naguals)

    http://www.karmapolis.be/pipeline/castaneda.htm(Carlos CASTANEDA Le dernier des Naguals)

    http://alalumieredunouveaumonde.blogspot.fr/2013/12/carlos-castaneda.html (Carlos Castaneda)

    http://data0.eklablog.com/ae-editions/perso/bibliotheque%20-%20pdf/carlos%20castaneda%20-%20l-herbe%20du%20diable%20et%20la%20pet.pdf (L’HERBE DU DIABLE ET LA PETITE FUMÉE)

    http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/hom_0439-4216_1973_num_13_4_367396 (C. Castaneda, L'Herbe du diable et la petite fumée. Une voie yaqui de la connaissance — Voir. Les enseignements d'un sorcier yaqui)

    http://sannyasa.free.fr/castaneda.htm (sources d'inspiration et téléchargements)

    http://www.franceculture.fr/oeuvre-histoires-de-pouvoir-de-carlos-castaneda.html (histoire de pouvoir)

    http://eden-saga.com/initiation-sorcier-yaqui-nagual-jung-synchronicite-carlos-castaneda.html (La légende Castaneda)

    http://lumiere-de-vie-unite.blogspot.fr/2014/01/le-nagualisme-ou-la-tradition-tolteque.html (Le Nagualisme ou la tradition Toltèque)

    http://activerecapitulation.uniterre.com/15529/la+r%C3%A8gle+du+nagual+%C3%A0+trois+points.html (La Règle du Nagual à Trois Points Armando Torres)

    http://www.karmapolis.be/pipeline/interview_hamou2.htm (NahuaPremière partie : conversation autour du nagual Sur les traces de Carlos Castaneda)

    http://fr.native-american-spirituality.info/enseignements_de_don_juan_matus.html (Enseignements

    de Don Juan Matus: Annexe: Extraits choisis des travaux de Carlos Castaneda

    Les Enseignements de Don Juan: L'Herbe du Diable et la Petite Fumée

    Voir

    Le Voyage à Ixtlan

    Histoires de Pouvoir

    Le Second Anneau de Pouvoir

    Le Don de l’Aigle

    Le Feu du Dedans

    La Force du Silence

    Commentaires de Carlos Castaneda

    Bibliographie

    Castaneda C. — L’Herbe du Diable et la Petite Fumée. “Gallimard“, 1973.

    Castaneda C. — Voir. “Gallimard”, 1985.

    Castaneda C. — Le Voyage à Ixtlan. “Gallimard”, 1988.

    Castaneda C. — Histoires de Pouvoir. “Gallimard”, 1993.

    Castaneda C. — Le Second Anneau de Pouvoir. “Gallimard”, 1996.

    Castaneda C. — Le Don de l'Aigle. “Gallimard”, 1997.

    Castaneda C. — Le Feu du Dedans. “Simon & Schuster”, 1998.

    Castaneda C. — La Force du Silence. “Simon & Schuster”, 1999.

    Daniel C. Noël — Carlos Castaneda, Ombres et Lumières.

    Uspensky P.D. — À la Recherche du Miraculeux. “Harcourt”, N.Y., 1949.

     

     

     

    Les secrets du tarot:

    http://secretsdutarot.blogspot.fr/2013/02/jung-1875-1961.html (karl Jung)

    http://secretsdutarot.blogspot.fr/2013/02/les-archetypes.html (L'archétype est une forme a priori de toute expérience humaine...)

     

    Lecture du tarot:

     

    Autres liens que j'ai découverts en lisant les incarnations d'Edgar Cayce:

    http://cosmobranche.free.fr/Anciennes_Civilisations.htm (ANCIENNES CIVILISATIONS)Légende ou réalité?

    http://www.inmysteriam.fr/anciennes-civilisations-du-sud/savoirs-secrets-et-perdus-dans-legypte-ancienne.html (In mystériam: Savoirs secrets et perdus dans l'Égypte ancienne)

     

    henoch:

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Livre_d'H%C3%A9noch (le livre d'Enoch)

    http://www.areopage.net/atxtheb/Henoch.pdf (le livre d'Enoch

    [1] Le Livre des Veilleurs (1-36) [2] Le Livre des Paraboles (37-71) [3] Le Livre des Écrits astronomiques (72-82) [4] Le Livre des Songes (83-90) [5] Le Livre de l’exhortation et de la malédiction (91-105) Annexe : Le Livre des Géants (Fragments des Manuscrits de la Mer Morte)

    http://eden-saga.com/mythologie-biblique-qumran-abduction-marie-jesus-enoch.html (Hénoch et Jésus)

    http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Apocryphes/Henoch/Table.html (le livre d'Enoch)

    http://www.bibleetnombres.online.fr/livenoch.htm (le livre d'Enoch)

    http://www.lejardindeslivres.fr/enoch-s.htm (le livre d'Enoch)

    http://messianique.forumpro.fr/t3625-livre-d-henoch-quoi-en-penser (le livre d'Enoch -Forum Juif et Israelite Nazareen - Suiveurs de YHWH-Yeshoua (Jesus)

    http://seferhenok-rouleaudenoch.blogspot.com/ (Sefer Hénok - Livre d'Enoch)

    http://prod.dgdiffusion.com/upload/105/600/4/0/9782914569460.pdf (Le Livre desSecrets d'Enoch)

    http://misraim3.free.fr/judaisme/Le_Livre_des_Secrets_d_Henoch.pdf (Livre des secrets d'Hénoch ou II Hénoch LA BIBLE - ECRITS INTERTESTAMENTAIRES)

    http://godieu.com/apocryphes/enoch_presentation.html (le livre d'Enoch)

    http://www.evangile-essenien.com/index.php/textes-sacre/le-livre-d-enoch (le livre d'Enoch)

    http://www.spiritualite-chretienne.com/anges/ange-gardien/hierar02.html (le livre d'Enoch)

    http://www.histoirdefrance.fr/crimes/anges.htm (Les Anges et le livre d'Enoch)


    égypte:

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Man%C3%A9thon_de_Sebennytos (Manethon)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%86gyptiaca (Ægyptiaca (ou Histoire de l'Égypte) est l'histoire de l'Égypte antique par Manethon)

    http://antikforever.com/Egypte/Divers/Manethon.htm (chronologie de Manethon)

    https://www.goodreads.com/book/show/4765431-pyramid-odyssey (par william fix disciple D'Edgar Cayce)

    http://www.world-mysteries.com/mpl_2_4.htm (âge des pyramides?)

     

    atlantide:

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Charroux     http://fi.wikipedia.org/wiki/Andrew_Tomas

    http://www.the-savoisien.com/wawa-conspi/viewtopic.php?id=701 (robert Charroux)

    http://www.charroux-en-poitou.com/index.php?page=fr-15-la-vie-de-robert-charroux-19091978 (la vie de Robert Charroux)

    http://secretsdutarot.blogspot.fr/2013/01/robert-charroux-1909-1978.html (Robert Charroux par "les secrets du tarot)

    http://www.amazon.fr/Andrew-Tomas/e/B001HCU0VE (les secrets de l'atlantide)

    http://www.infomysteres.com/wordpress/themes/nature/nouveaux-continents-nouvelles-iles/ (à relier à Livre, Secrets de l’Atlantide (Les), Andrew Tomas)

    http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2221063201/critiqueslibresc (les secrets de l'atlantide de andrew tomas)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9ophile_Moreux (abbé moreux)

    http://www.priceminister.com/mfp/29699/l-atlantide-a-t-elle-existe-moreux-abbe-th#pid=7211208 (l'atlantide existe t-elle?)

    http://pm.revues.org/248 (La crise finiglaciaire à Gibraltar et l’Atlantide : tradition et géologie)

    http://www.mysteriousworld.com/Journal/2002/Winter/Atlantis/ La légende d'Atlantis)

    http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/gunung-padang-les-traces-perdues-de-l-atlantide.htmll (Gunung Padang : Les traces perdues de l'Atlantide à Java ?)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Route_de_Bimini (La route de Bimini ou chaussée de Bimini certains croient qu'il s'agit d'un vestige lié à la civilisation mythique de l'Atlantide confirmant les prédictions) d'Edgar Cayce.

    http://artchives.samsara-fr.com/atl-bimini.htm (l'atlantide à Bimini?)

    http://quaternaire.revues.org/5198 (Jacques Collina-Girard, L’Atlantide retrouvée ?)

    http://channelconscience.unblog.fr/2012/11/11/les-atlantes-et-les-egyptiens (

    Les Atlantes et les égyptiens (Les Atlantes et les égyptiensLes rescapés du déluge de l’atlantide)

    http://atlantides.free.fr/improbables.htm (L'épopée atlante((( Improbables Atlantides)))

    http://secretebase.free.fr/civilisations/atlantide/atlantide/atlantide.htm(L'ATLANTIDE

    Le mythe du continent Atlante)

    http://paramystere.123.fr/latlantide-mythe-ou-realite/ (L’ATLANTIDE – Mythe ou réalité?)

    http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Livre_de_l%E2%80%99Atlantide (Le Livre de l’Atlantide/Les Colonies)

    http://www.amazon.com/Atlantis-Coming-Ice-Age-Civilization-A/dp/1591432049

    id=0pxfBwAAQBAJ&pg=PT188&lpg=PT188&dq=asphar+atlantide&source=bl&ots=ZApouB9308&sig=KY8mf0pbgNU_cPhTFDW6jLmD1e0&hl=fr&sa=X&ei=MsduVef7JIPlUcDogJAE&ved=0CCQQ6AEwAA#v=onepage&q=asphar%20atlantide&f=false (Atlantis and the Coming Ice Age: The Lost Civilization--A Mirror of Our World)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tienne_Drioton (chanoine drioton égypte antique)

    http://www.inexplique-endebat.com/article-le-livre-des-morts-egyptien-46884935.html (le livre des morts égyptien)

    http://mysterius.centerblog.net/469-la-biblioth-que-alexandrie-myst-re (L’emblématique Bibliothèque d’Alexandrie a été détruite par les restrictions budgétaires, et non par les flammes)

     

    Lémurie: 

    L'idée de continent originaire, berceau de toutes les grandes civilisations, spécialement celles qui ont bâties des pyramides (Égyptiens, Mayas, Mésopotamiens), a notamment été exprimée pour la première fois par l'archéologue et photographe Auguste Le Plongeon (1826-1908), américain d'origine française.

    Charles Étienne Brasseur de Bourbourg (1814-1874), un ecclésiastique et historien français, a vers la même époque prétendu avoir découvert le nom de Mu dans les ancienscodex Maya, dont l'écriture était encore demeurée indéchiffrée. Ses travaux d'historien sont maintenant jugés plutôt fantaisistes.

    http://www.esprit-de-la-nature.fr/wp-content/uploads/2015/05/mu-continent-perdu.pdf (Mu le continent perdu : pages 2 à 142 L’univers secret de Mu : pages 143 à 251 Le monde occulte de Mu : pages 252 à 398)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9murie (la lémurie)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Mu_(continent)

    http://godieu.com/doc/enigmes/mu.html (MU le continent perdu)

    http://danielmehi.unblog.fr/category/l-atlantide-et-la-lemurie/ (L’Atlantide – La Lémurie ou Mu voir: Mémoires Akashiques)

    http://www.antonparks.com/main.php?page=atlantis_mu (ATLANTIS CONTRE MU"Les rescapés de Mu")

    http://lesbrindherbes.org/2013/08/18/mule-continent-perdu-mythe-ou-realite/ (Mu,le continent perdu. mythe ou réalité?)

    http://www.pacha-cartographie.com/continent-perdu-mu/?subscribe=error#blog_subscription-2

     L'Aventure mystérieuse (était une collection de livres de poche de couleur pourpre)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/James_Churchward (chuchward publis MU le compliment perdu)

    http://secretebase.free.fr/civilisations/atlantide/mu/mu.htm (le continent perdu de MU)

    http://www.mysteresdumonde.fr/categ/archeologie/153-mu,-le-continent-perdu.html (MU le continent perdu)

    http://www.inmysteriam.fr/mythes-et-legendes/mu-le-continent-perdu-du-pacifique.html (MU le continent perdu du pacifique)

    http://www.mystere-tv.com/mu-le-continent-retrouve-v586.html (mystère-TV MU le continent retrouvé)

    http://atlantide-mu.over-blog.com/article-les-chinois-96867407.html (L'ATLANTIDE, LA LEMURIE ET LES CHINOIS)

    http://www.infomysteres.com/histoire/histoire13.htm (Il ne faut pas confondre les trois continents Gondwana, Lémurie, et Mu)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Shambhala_(mythe)

     

    popol vuh:

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_%C3%89tienne_Brasseur_de_Bourbourg (Etienne Brasseur de Beaubourg a traduit popol-vuh)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Popol_Vuh

    https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/bitstream/handle/1866/4927/Pomerleau_Marc_2010_memoire.pdf (Le paratexte et la traduction du Popol Vuh de l’abbé Brasseur de Bourbourg)

    http://www.cirac.org/infos-fr/popolvuh.htm (popol-vuh, la bible des anciens mayas)

    http://www.mesoweb.com/publications/christenson/popolvuh.pdf (POPOL VUH

     Sacred Book of the Quiché Maya People)

    http://oic.uqam.ca/sites/oic.uqam.ca/files/documents/p-5-12-normandin-popol.pdf (Le Popol Vuh et les Prophéties du Childm Baldm)

    http://en.wikipedia.org/wiki/Coxcox (le survivant du déluge aztèque)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_Schwaller_de_Lubicz (philosophemétaphysicien et égyptologue amateur français, spécialiste de la pensée hermétique et de la symbolique de l’Égypte ancienne)

    https://www.youtube.com/watch?v=X94QIK-XTso (Fulcanelli dédicace son livre à Schwaller de Lubicz)

    http://latolerance.blogspot.fr/2004/06/ren-schwaller-de-lubicz.html

    http://www.amazon.fr/Temple-dans-lhomme-Schwaller-Lubicz/dp/2844540856 (livre le temple dans l'homme)

    http://www.amazon.fr/miracle-%C3%A9gyptien-R-A-Schwaller-Lubicz/dp/2081245515 (livre le miracle égyptien)

    http://www.egypte-antique.com/page-egypte-ancienne-christian-jacq (christian jacq et l'égypte ancienne)

    http://livre.fnac.com/a1389861/Christian-Jacq-Pouvoir-et-sagesse-selon-l-Egypte-ancienne (Pouvoir et sagesse selon l'Egypte ancienne Christian Jacq)

    http://www.editions-perrin.fr/ouvrage/nefertiti-et-akhenaton/9782262050443 (nefertiti et akhenaton de christian jacq)

    http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-secrets-planetaires-levee-du-voile-102690817.html (Secrets planétaires: levée du voile)

     

    Cité de l'or-désert de Gobi:

    http://bibliomane.free.fr/rec.php?aut=rencontre (Voir Géologue Karpenko et gobi, cité de l'or)

    http://recherche.fnac.com/ia9111/Michel-Peissel (Michel Peissel a écrit l'or des fourmis au gobi interprétant les récits d'Hérodote)

    http://livre.fnac.com/a52479/Michel-Peissel-L-Or-des-fourmis (L'Or des fourmis , la découverte de l'Eldorado grec du Tibet)

    http://www.alainbernardenthailande.com/article-s-3-herodote-et-les-fourmis-d-or-du-siam-73254681.html ( Hérodote et les fourmis aurifères du Siam)

    http://ch.hypotheses.org/491 (MONIQUE CARDELL À PROPOS DES FOURMIS CHERCHEUSES D’OR D’HÉRODOTE)

    http://messagesdelanature.ek.la/les-mysterieuses-citees-d-or-p271321 (les mystérieuses cités d'or)

     

    île de pâques:

    http://www.babelio.com/livres/Maziere-Fantastique-ile-de-Paques/185821 (Fantastisque ile de Pâques par Francis Mazière)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Francis_Mazi%C3%A8re (francis Mazière: ile de Pâques)

    htthttp://fr.wikipedia.org/wiki/Francis_Mazi%C3%A8rep://www.ina.fr/video/CPF86610409 fantastique ile de Pâques par Francis Mazière VIDEO)

    http://www.oeildusphinx.com/paques.html (ile de Pâques)

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Edgar Cayce et la médecine holistique Partie 1)

     Vidéo 1: l'Atlantide d'après les visions d'Edgar Cayce

     

     

     

     

    Méditations:

    https://www.youtube.com/watch?list=FLoge_pCMNaJkFx0LcDgLorw&t=61&v=adO54Ikxk-w (Om Mani Padme Hung and one of H.H. Dalai Lama's)

    https://www.youtube.com/watch?v=hMzYEyovuBo (Comment faire pour méditer ? Une technique simple et pratique)

     

     

    Je viens de redécouvrir Edgar Cayce dont le vie m'a fasciné ainsi que ses prophéties et sa vision de la réincarnation avec ses propres réincarnations. Mais ce sont les principes de la médecine holistique Caycienne que je vais évoquer dans cet article car je pense ainsi mieux les appréhender et les comprendre. Mon guide est Dorothée Koechlin de Bizemont dont je donne "ma lecture" du livre l'univers d'Edgar Cayce tome 1, chapitres 2 et 3.

    1) Edgar Cayce (source wikipedia) (18 mars 1877 près de Beverly, KentuckyÉtats-Unis – 3 janvier 1945 à Virginia Beach, États-Unis) est un mystique américain. Pendant des « lectures » (readings), entrant en transe par hypnose, il a répondu à des questions relatives à un individu. Ces lectures évoquant, au début, la santé physique, les conseils se sont diversifiés et ont porté l'interprétation des rêves, les phénomènes psychiques, la santé mentale, la méditation, la prière, le développement spirituel, le commerce, sur les vies antérieures et l'Atlantide. Cayce a eu une grande influence sur certaines idées de New Age bien qu'il ait vécu avant l'émergence de ce courant.

    Selon Louis Pauwels, qui évoque sa biographie dans Le Matin des magiciens, Cayce a été un homme très simple, de faible formation culturelle, capable en état de sommeil de prescrire la solution médicale de toute maladie. Ses dons lui seraient venus, à cinq ans, après une maladie qui l'aurait plongé dans le coma. Dans cet état, l'enfant aurait donné alors à son médecin, à voix haute, la cause de son état et le type de cataplasme qu'il fallait lui appliquer. Depuis, en état de « transe », Cayce prescrira un traitement pour tous les malades qu'on lui amènera. Il aurait prédit le jour et l'heure de sa mort, d'une maladie incurable qu'il ne voulut pas désigner.

    Les sceptiques ont douté de la réalité de ses pouvoirs psychiques. Cayce a été toute sa vie un membre des Disciples du Christ (église protestante), les chrétiens conservateurs ont critiqués ses interprétations théologiques, notamment sur la réincarnation et les archives akashiques.

     

    Il existe de nos jours encore, plusieurs dizaines de milliers d'adeptes de Cayce. La plupart d'entre eux habitent aux États-Unis et au Canada, mais il y a des centres Edgar Cayce dans 25 autres pays. L'Association for Research and Enlightenment (ARE : « Association pour la recherche et l'enseignement spirituel »), basée à Virginia Beach, est une organisation qui promeut les travaux de Cayce et conserve toutes ses lectures.

     

    2) Qui fut Edgar Cayce? 

    Je me réfère ici à L'association créée par Edgar Cayce : A.R.E. 

      Association for Research and Enlightenment, Inc: "chaque année, des milliers de personnes, dans le monde entier, découvrent la vie et l’œuvre d’un homme qui ressembla à bien d’autres à de nombreux égards, tendre époux, père de deux enfants, photographe passionné et amateur de jardinage ; mais qui se distingua par son talent psychique[1], l’un des plus fiables et vastes de tous les temps. Cet homme se nommait Edgar Cayce.

     

        Soucieux d’aider ses semblables, il effectua, pendant quarante-trois ans, ce que l’on appelle des « lectures ». Il s’allongeait sur un divan, croisait les mains au niveau du plexus solaire et se plongeait dans un sommeil auto-hypnotique. Une fois dans cet état de transe, il suffisait de lui indiquer le nom d’une personne et l’adresse où celle-ci se trouvait, pour qu’il pût parler d’elle et répondre aux questions qui lui étaient posées à son sujet. Cayce dissertait généralement de sa voix habituelle. Une sténographe notait ce qui se disait au cours de la séance, puis le dactylographiait, envoyait l’original à l’intéressé et en archivait le double.

    On me demande si souvent de rapporter de quelle manière s’est manifesté le don me caractérisant, que j’éprouve le besoin d’exposer ici les faits en toute simplicité. Je n’essaie pas d’écrire une autobiographie, ni même de présenter chronologiquement les circonstances qui m’ont conduit à accepter les phénomènes psychiques comme des choses normales dans ma vie quotidienne. Si je pouvais bavarder tranquillement avec vous, voici ce que je vous relaterais":  récit autobiographique


    Les technique de diagnostic de Cayce parurent, à l'époque très étranges en Amérique. Ils étaient souvent acceptés comme miracles par les malades, la famille, les amis. C'est comme une consultation (a reading). Qu’est-ce qu’une lecture ? Il est assez difficile d’expliquer une chose qui fait tant partie de moi. C’est comme si je devais vous dire à quoi ressemble mon visage : je peux aisément vous montrer celui-ci, mais j’aurais plus de mal à vous le décrire.


    3) Les principes de la médecine holistique Caycienne

    3-1) La guérison est toujours possible.

    Pour Cayce, la base de tout c'est l'esprit qui construit chaque cellule de notre corps: the mind is the builder. C'est nous mêmes qui construisons d'abord les maladies dans notre mental, dans cette vie ou dans une des précédentes (Cayce a découvert la réincarnation ... sur un divan). Puisque nous pouvons créer la maladie, nous avons aussi le pouvoir de la détruire de la même manière, dans notre mental, puis celui-ci se répercute inévitablement dans notre corps physique grâce à la puissance de l'esprit. 

    Cette vision est celle des médecines "holistiques". Depuis Balint, on sait que tout problème mental ou affectif se somatise au niveau du corps physique. Il faut d'abord régler les problèmes au niveau de la "tête" et du coeur et la guérison est alors possible toute seule. La médecine holistique, dont Cayce est l'un des pères spirituels, prend l'homme comme un Tout indissociable: corps physiquecorps mentalcorps spirituel qui n'arrêtent pas d'interagir. Par conséquent, il faut les soigner tous les trois à la fois.

         Le corps physique, avec tous ses attributs, permet le fonctionnement de la personne dans les trois dimensions du plan terrestre.  

         Le corps mental est cette énergie directrice qui s'applique au physique, aux émotions et manifestations mentales et spirituelles de la personne. 

         Le corps spirituel, c'est à dire l'âme, est cette conscience d'exister, qui est éternelle, et en laquelle l'entité individuelle apprend peu à peu à connaître ses relations avec l'être mental et l'être physique. 

         Tous ces corps ne font qu'UN dans une entité. Ils correspondent au corps, à l'esprit et à l'âme . Ils ne font qu'UN, tout comme Dieu, le Père et l'Esprit-Saint ne sont qu'UN. (voir la Lecture 2475-1)

    Cayce ne dissocie jamais ce "TOUT", ce "WHOLE",  qu'est une entité. Ses lectures ont pour but d'aider cette entité à coordonner ses trois corps, à les synchroniser, à les harmoniser de façon à être enfin "UNE". Toute maladie, dit Cayce, vient en fait du péché. Ce terme, un peu trop clérical et dont on a vraiment abusé, est employé par Cayce dans le sens de violation d'une loi cosmique, de la Loi. Et toute loi cosmique violée ne peut manquer de se traduire dans notre corps physique (qui est un "écho" du cosmos (voir II-2. LES PRINCIPES DE LA MÉDECINE HOLISTIQUE CAYCIENNE ). La Table d'émeraude le dit: "Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut. Et ce qui est en haut est comme ce qui en bas, pour réaliser les miracles d'une seule chose." Il est écrit ans la lecture 3174-1: "Toute maladie vient du péché. C'est ainsi, que cela vous plaise ou non. La maladie est péché, qu'il ait été commis sur le plan physique, sur le plan mental, sur le plan spirituel, c'est le résultat de ces erreurs manifestées sur la Terre [...] Car le péché n'est que la rébellion contre la Vérité et la Lumière, et ainsi, affecte le corps physique. Car le corps est le Temple du Dieu vivant." et  "Ce qui amène le chagrin, la détresse et le maladie sur la Terre, c'est la transgression de la Loi (lecture 281-24)

    Cependant, il y a des être d'exception, comme Marthe Robin , qui,dans leur incarnation actuelle, acceptent de porter les maladies des autres dans leur propre corps dans leur corps physiques, pour les aider à se libérer 

    Le Christ a dit: "Soyez parfaits comme mon Père est parfait" mais on ne peut atteindre la perfection si on n'assume pas son corps, car "il y a autant de Dieu dans le physique qu'il y en a dans le mental et dans le spirituel. Et ces trois corps devraient être UN! (lecture 69-21)."

    L'état de perfection se définit par l'unité absolue, la correspondance parfaite de nos trois corps synchronisés et harmonisés. Cayce parle d'une Oneness, intégration harmonieuse de tous nos corps en seul Tout. Mais pour cela, la Connaissance est indispensable. En cela Cayce rejoint le  bouddhisme . Elle nous apprendrait que toutes nos maladies ont pour origine une mauvaise attitude mentale, un Soi qui s'est désaccordé des lois cosmiques. Notre esprit construit tout, donc la racine de nos maux physiques, affectifs et psychologiques est une mauvaise attitude de notre esprit. En le réharmonisant avec ces lois cosmiques, notre corps se réharmonise aussi. Ces lois sont les lois divines qui font marcher le monde, des étoiles aux organes de notre corps. Elles se trouvent dans les énergies qui sont en nous et donc en notre pouvoir. Ce qui rend la guérison toujours possible... si nous le voulons de toutes nos forces, car l'origine de toutes les maladies est... "dans la tête" et dans nos pensées surtout si elles sont mauvaises. De nombreuses "lectures" de Cayce vont dans ce sens:

    "Personne ne peut haïr son voisin sans avoir une maladie d'estomac ou de foie"! (lecture 4021 -1). 

    Personne ne peut être jaloux et se laisser aller à la colère sans avoir des troubles digestifs ou des problèmes cardiaques. (lecture 4021). 

    Mais la haine et la jalousie sont filles de la peur:

    "La peur est la racine de presque tous les maux de l'humanité: peur de soi, peur de ce que les autres pensent de vous, de l'image qu'ils ont de vous, etc. Surmonter la peur , c'est remplir son être mental et spirituel de ce qui chasse la peur, c'est à dire, c'est à dire l'amour manifesté dans le monde à travers Celui qui s'est donné pour payer la rançon de beaucoup d'entre nous. L'amour, la foi, la compréhension de ces lois chasse la peur. (lecture 1439 -31).

    Un avertissement pour toute être humain: la colère est un poison pour tout l'organisme. (lecture 2- 14).

    Garde une attitude constructive. Ne te laisse pas dominer par le ressentiment, car cela, tout naturellement, produit dans l'organisme ces sécrétions qui nuisent à la bonne marche des différents systèmes (circulatoire, digestif, respiratoire etc). Et c'est le cas, spécialement, dans les troubles provoqués par le "cafard", lequel dérègle la pancréas et certaines des fonctions hépatiques! (lecture 470 -19)."

    Il est inutile de soigner un corps malade lorsque l'esprit, les objectifs, les idéaux de l'entité ne s'alignent pas sur Lui, qui est la paix, la vie, l'espoir, l'intelligence... (lecture 3078 -1). Ici, "Lui" est le Christ Cosmique, pas seulement le Jésus des chrétiens, mais l'entité Christ, présent dans tous les âges, qui a inspiré toutes les grandes religions du monde et qui est chargé du destin de la Terre. D'après Cayce, cette entité est pour l'homme le modèle à suivre dans la façon d'appliquer les lois cosmiques sur le plan terrestre.  http://www.edgarcayce.org/en_francais/unite_en_dieu.html (ÊTRE UN EN DIEU*Tout ce qui existe émane de Dieu et fait partie de Dieu : Dieu et la création sont un)

     

    3-2) Eliminer les poisons pour vaincre les maladies et la vieillesse. 

    Ce sont donc les mauvaises pensées, les actes destructeurs qui créent des poisons dans le mental et qui se somatisent ensuite dans le corps physique, provoquant  des maladies. Notre travail consiste donc à éliminer ces poisons dans chacun de nos trois corps (physique, mental et spirituel les émotions relèvent à la fois du corps physique et spirituel ). Cayce utilise souvent dans les "lectures" le mot cleansing, c'est à dire nettoyage ou purification. Il explique, dans le cas d'un consultant qui souffrait de troubles cardiaques que la cause en est dans son refus de donner de la tendresse et de la compassion, autrement dit, de sa dureté de coeur: "Car la Loi du Seigneur est parfaite, et change l'Homme [...]. Mais elle ne change pas toujours un homme sans coeur, une personne qui porte ancrées en elle des habitudes émotionnelles qui ont laissé leurs marques sur certaines parties de son corps, sur ces organes qui sont travaillées par l'âme et par l'esprit. Et de quelles parties du corps s'agit -il ici? Des énergies nerveuses et sanguines. Autrement dit du coeur, qui est le moteur de l'homme. (lecture 3559 -1)". Et comment se produit cette intoxication du corps par nos pensées mauvaises?: "chaque atome est un univers, un élément en soi. Ou bien il agit dans le sens de la coordination des énergies, ou bien il crée des énergies de rupture par les toxines qu'il produit. Celles-ci doivent être éliminées de l'organisme par les différents systèmes (respiratoire, circulatoire, digestif...) (lecture 759 -9). Cette élimination doit porter sur les trois corps.

    -Sur le corps spirituel, c'est en s'alignant sur les lois cosmiques indiquées par l'entité Christ, dans chacune des religions qu'il a inspirées. Personne n'échappe à cette nécessité de se purifier. 

    -Sur le corps mental, c'est en éliminant les pensées défaitistes, donc destructrices. En gardant la pensée positive, Cayce recommande de visualiser sa propre guérison: "Si la personne veut bien s'aider elle-même, en aidant les traitements prescrits, elle s'efforcera de se visualiser comme guérie, et aidée par les traitements en question. Tu dois savoir à quoi sert chaque prescription médicale, et visualiser comment elle agit à l'intérieur de toi. Maintiens ton esprit dans cette attitude de visualisation qui encourage et soutient les énergies continuellement en action dans ton corps, énergies qui sont comme un flot incessant, vois-tu? (lecture 326 -1). 
    -Sur le corps physique, la désintoxication se fait par les remèdes et l'hygiène de vie qui sont décrites dans le chapitre 4 du livre "l'univers d'Edgar Cayce": "les médecines douces cayciennes". 
    Si nous réussissons à maintenir cette désintoxication, nous pourrions vivre aussi longtemps que nous le voudrions: "Rappelle-toi que le corps se renouvelle lui-même progressivement et constamment. Ne considère pas que la maladie qui a existé chez toi soit définitive, elle peut être chassée de ton organisme (lecture 1548 -3)". C'est ainsi que Cayce va affirmer "Qu"il est possible de garder toujours sa jeunesse, si c'est cela qu'on désire, à condition d'en payer le prix nécessaire! (lecture 900 -465)." Il semblerait que le monde moderne rende cela possible avec le mythe du transhumain, voire du posthumain et cela serait vraisemblablement à un cauchemar. Par contre, Edgar Cayce fait référence à certains individus qui ignorent la vieillesse comme le  Compte de Saint Germain  aux XVIIIè et XIXè siècle cités dans des témoignages historiques, ou encore "l'Initié" rapporté par Cyril Scott au début du XXème siècle. On trouve aussi des cas de non vieillissement par la musique ou dans les annales  tibétaines .

    Donc, pour Cayce, l'assimilation des aliments crée des déchets et s'ils ne sont pas éliminés, il y a surcharge de toxines, surcharge permanente qui crée la vieillesse. Il est donc possible de rajeunir dans cette vie-ci. "Car, "comme le corps est une structure composée d'atomes, qui sont des unités d'énergie, les mouvements de ces énergies atomiques reproduisent dans leur schéma la structure de l'Univers. Et comme ces énergies structurelles de chaque atome du corps sont programmées pour être reliées, et unies aux énergies spirituelles (de l'univers), elles travaillent sans cesse à revivifier, à reconstruire le bilan énergétique. Et comme l'âme (qui est de nature spirituelle) ne peut pas mourir, car elle est divine, le corps peut être revivifié et rajeuni. Et finalement, c'est son devenir, il pourra transcender la Terre et ce qui appartient à la matière terrestre. (lecture 262 -85) [...] Car le corps physique est capable, au départ, dès sa création, de se renouveler lui-même. Ainsi, chaque organe, chaque portion de l'organisme secrète, selon sa vie physique, mentale et spirituelle, tout ce qui est nécessaire à sa croissance dans les conditions optimales. (lecture 3337-1).


    3-3) L'importance capitale des glandes endocrines

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Chakra

     

    a) En préambule: 

    -Dans le livre l' univers d'Edgar Cayce tome de Dorothée Koechlin de Bizemzemont, on trouvera  plus de détails sur la médecine holistique de Cayce et l'apocalypse comme outil thérapeutique: Dorothée Koechlin de Bizemont L’Univers D’Edgar Cayce tome II:  "2- L’explication rationnelle des guérisons « psi » L'ancêtre des groupes de guérison par la prière - La réincarnation - La «Loi de Un»: Il n’y a qu’un seul Dieu, c’est Lui qui guérit - Doit-on utiliser pour guérir certaines formules, et lesquelles ? - Avant toute démarche thérapeutique, se placer sous une protection spirituelle - L’importance essentielle des glandes endocrines ou « chakras » - Ouvrir les chakras pour guérir - Ne pas ouvrir sa porte à n’importe qui - Le véritable texte du Notre Père - Le psaume du Bon Pasteur pour « refermer » les centres glandulaires - Le Notre Père et les sept centres glandulaires - Psaume 22 (ou 23) « L’Éternel est mon berger » - Texte hébreu - Méditation et prière - Le silence - Quelle méthode doit-on utiliser pour guérir ? - Avant tout, vaincre la peur - La force du groupe - Comment se déroule un groupe de guérison par la prière ? - Comment choisir un lieu pour le groupe de guérison - De l'influence des parfums sur la méditation"  

    3- L’Apocalypse, comme outil thérapeutique L’Apocalypse est une leçon de médecine - Si vous êtes peu familiarisé avec la Bible - La grande Babylone, l’Agneau et les vilaines bêtes - Les sept Églises et les glandes endocrines - Petit tableau, de récapitulation des correspondances entre l’Apocalypse et le système des glandes endocrines, d’après Cayce - La correspondance entre le Zodiaque, les planètes et les glandes endocrines (ou chakras) dans l’Apocalypse - À chaque chakra - ou glande endocrine - sa couleur spécifique - La correspondance des versets du Notre Père avec les glandes endocrines ou chakras."


    -Les guérisons par le Notre Père d'Edgar Caychttp://www.mystic-therapie.fr/pages/_Edgar_Cayce_coup_de_Coeur-8279186.html 


    -Une notion intéressante, entre autres, faite par un médecin (belge) totalement inconnu et digne prédécesseur du Dr Hamer : "Il n’y a pas de cancer possible si les glandes surrénales sont de volume normal. " Les glandes surrénales sécrètent le cortisol, l'hormone du stress
    http://bistrobarblog.blogspot.fr/2016/07/les-fabuleuses-trouvailles-du-dr.html

     

    b) Glande endocrine: C'est un organe interne (une glande) qui sécrète des hormones dans la circulation sanguine, lesquelles exercent alors leur action spécifique sur des organes - ou des cellules - cibles distants. Les hormones agissent en tant que messagers chimiques, régulant de nombreuses fonctions de l'organisme telles que la croissance, le développement, la reproduction, le métabolisme, la pression artérielle, la glycémie et l'équilibre des fluides. On trouve des glandes endocrines chez la plupart des animaux, y compris chez les invertébrés.

    Hypothalamus
    Hypophyse
    Surrénale
    Thyroïde
    Ovaire ou testicule
    Parathyroïde
    Pancréas
    Thymus

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    c) Les glandes endocrines sont le point de contact entre les trois corps, le lieu où s'incarnent l'esprit et l'âme, et par lequel ces derniers agissent sur le corps physique. Si donc on veut guérir, toute guérison passe par le système glandulaire. Un enseignement sur les glandes endocrines et leur fonctionnement dans le corps humain, leur relation avec le corps physique et les énergies mentales et spirituelles est indispensable. Mais dit Edgar Cayce, "Un enseignement, pour être utile demanderait 15 ou 20 séries de lectures! Car le système glandulaire est la source de toutes activités humaines, de toutes les dispositions, de tous les tempéraments [...] Car c'est la peur, la colère, la joie, n'importe laquelle de ces énergies émotionnelles sont liées à une activité dans les glandes endocrines, en y produisant des sécrétions (hormonales) qui vont se répandre dans l'ensemble de l'organisme [...] Et quelles sont les fonctions de ces glandes endocrines? [...] L'oeil, le nez, le cerveau lui-même, la trachée, les bronches, les poumons, le foie, la rate, le pancréas ne peuvent jouer leur rôle que grâce au système qui leur permet de se renouveler, c'est à dire l'ensemble des fonctions glandulaires [...]. De là le fait que ce système endocrinien est touché par les activités de l'âme. Et c'est là le don du Créateur à l'Homme. On peut voir facilement combien les glandes endocrines sont étroitement associées au renouvellement des cellules, à la dégénérescence, ou au rajeunissement. Et ceci se fait non seulement à travers les énergies physiques, mais aussi à travers les énergies du corps mental et spirituel. Car les énergies glandulaires sont, pourrait-on dire, les sources à partir desquelles l'âme peut habiter à l'intérieur d'un corps (lecture 281 -38)". 

    C'est donc à travers ces mini-centrales d'énergie que notre corps mental et notre corps spirituel peuvent agir sur notre corps physique et aussi que se crée la maladie, ou la guérison. Ce sont ces glandes qui orchestrent toutes les activités du corps physique, ses manifestations, ses perceptions... Pour Cayce, les centres glandulaires majeurs sont les principales glandes endocrines, celles qui sécrètent des hormones: pinéale (ou épiphyse, ou encore oeil d'Horus),  pituitaire (ou hypophyse),  Thymus ThyroïdeSurrénales, cellules de Lyden ou de Leidiggonades mâles et femelles. Remarque: la glande pinéale, c'est la vision quantique à travers les mondes selon rustyjames.canalblog.com: La glande pinéale possède des cellules semblables à l’œil mais à la différence de nos yeux qui voient la lumière phénoménale, la glande pinéale permet de voir la lumière nouménale. La glande pinéale est le centre de créativité chez l’humain demeuré « comme un enfant ». La glande pinéale active est capable d’imagination et de voir au delà des formes. La glande pinéale permet d’accéder au monde des rêves.

    Il y a d'autres glandes dans l'organisme, mais celles-là correspondent à ce que la tradition Hindoue appelle les "chakras". Toutes les énergies spirituelles et mentales passent par ces chakras, qui sont les clés de la personne humaine. Chacune de ces glandes correspond à une fonction précise, mais encore à une vibration colorée et tonale, à un élément de la Terre, à Un signe astrologique et à l'influence d'une planète.  Selon Cayce la glande pituitaire (l'hypophyse) est la plus haute glande du corps, elle est liée à la lumière et se développe dans le silence. La pinéale est le point de départ de construction de l'embryon, dans le sein de la mère. La thyroïde entre en action lorsqu'on doit prendre une décision et agir. Les surrénales sont notre centre émotionnel et agissent sur le plexus solaire. Les cellules de Leydig (ou Lyden) sont le centre de l'équilibre masculin/féminin. Les glandes sont le moteur du corps physique. 

    d) quelques questions posées à M. Cayce:

         "Monsieur Cayce, est-ce vrai que la colère provoque la sécrétion de poisons par les glandes? Et que la joie aurait l'effet opposé? Que dans ces deux cas, ce sont les surrénales qui seraient concernées? Qu'elles déclencheraient des réactions dans le plexus solaire, réaction qui se propageraient au corps tout entier?": "Oui en effet, les surrénales sont principalement concernées, mais toutes les autres glandes sont impliquées dans le processus. Par exemple, une nourrice trouvera que la colère affecte ses glandes mammaires, perturbant le bébé dans ses glandes digestives. Foie, rein et toutes les autres glandes sont affectées. Cependant, il est vrai que la réaction se produit principalement dans les surrénales. (lecture 281 -54).

         "Est-ce que les planètes placées dans notre thème astrologique ont une relation et une influence sur les glandes. De la façon suivante: la pituitaire serait reliée à Jupiter; la thyroïde à Uranus; le thymus à Vénus; Le plexus solaire à Mars; les cellules de lyden à Neptune; les gonades à Saturne? "Oui c'est cela. Mais ces relations entre planètes et glandes varient chez chaque personne suivant ses expériences de la vie. Il s'agit d'énergies variables dans la nature de l'homme lui-même, car il est lié à toutes les énergies qui existent et y réagit. Mais rappelez-vous que ce ne sont pas les planètes qui gouvernent l'homme; mais que l'homme en tant qu'Homme de Dieu a gouverné les planètes! Car il est une partie de cet univers planétaire. Ainsi, comme nous avons dit, cette correspondance entre planètes et glandes endocrines est seulement relative. Elle est relativement exacte. Et c'est là, sur ces glandes, que joue l'application concrète de ces forces planétaires dans la vie des individus. Plutôt que de les voir comme une sorte de couverture qui coifferait chaque individu.! (lecture 281 -29). 


    e) Cayce et l'Ecriture: L'apocalypse.

    Pour Cayce, l'apocalypse serait une description symbolique du corps humain, et particulièrement des glandes endocrines dans le corps humain. En 1930, dans une lecture qu'il donnait pour une jeune fille qui souffrait de troubles nerveux fit le remarque: "Il serait bon que le médecin traitant de cette malade lise l'apocalypse et l'étudie, en relation avec ce cas (lecture 2501 -6)". 

    Pour mieux connaître cet aspect de De Cayce, voir le livre Dorothée Koechlin De Bizemont L'Univers d'Edgar Cayce tome II au chapitre 3) "L'apocalypse comme outil thérapeutique:   L’Apocalypse est une leçon de médecine - Si vous êtes peu familiarisé avec la Bible - La grande Babylone, l’Agneau et les vilaines bêtes - Les sept Églises et les glandes endocrines - Petit tableau, de récapitulation des correspondances entre l’Apocalypse et le système des glandes endocrines, d’après Cayce - La correspondance entre le Zodiaque, les planètes et les glandes endocrines (ou chakras) dans l’Apocalypse - À chaque chakra - ou glande endocrine - sa couleur spécifique - La correspondance des versets du Notre Père avec les glandes endocrines ou chakras") Voici de larges extraits: 3- L’Apocalypse, comme outil thérapeutique 

    L’Apocalypse est une leçon de médecine

     "L’une des originalités de Cayce, c’est son interprétation de l’Apocalypse. Dernier livre de nos Bibles - que le lecteur non prévenu risque de trouver délirant -, l’Apocalypse décrit tout un zoo de bestiaux fantastiques, de personnages étranges, de lieux oubliés, dont on ne voit pas, de prime abord, l'utilité. Or, voici ce que dit Cayce : Ces visions, ces expériences, ces noms bizarres, ces églises, ces lieux, ces dragons et ces villes ne sont rien d'autre que des symboles. Ce sont les symboles des forces qui luttent entre elles à l’intérieur de l’Homme pendant son voyage à travers le monde matériel [la vie terrestre]. Et ceci jusqu’à ce qu’il entre à nouveau dans la lumière glorieuse, dans l’éveil en esprit qui se produit dans l’entre-deux-mondes, dans l’Au-delà. Ainsi, les Églises que mentionne l’Apocalypse symbolisent-elles les puissances que nous appelons les cinq sens, et qui doivent être spiritualisées par la volonté de chaque individu. C’est ce qui se produit lorsque l’Homme retrouve son unité par ses activités dans le monde de la matière [terrestre]. C’est ainsi que les Vieillards, l'Agneau ne sont que des symboles pour nous montrer les comportements de l’Homme en tant qu'individu, dans ses refus et ses acceptations. Et, comme nous le voyons, les différentes images pré- sentées dans ce livre, et données comme venant de visions, décrivent en fait toute forme d’énergie qui se manifeste à nous. Et cette énergie nous est présentée comme issue d’une seule source. L’âme, la volonté de l’individu, peut choisir de coordonner ses énergies avec cette Source unique, en lui permettant d’imprégner toujours davantage le monde de la Matière, et ceci à travers une expérience de vie qui peut être analysée d’un point de vue spirituel. Ou bien [l’âme agit] dans le sens contraire. Alors, direz-vous, pourquoi tout cela est-il présenté sous forme de symboles ? Pourquoi toutes ces histoires ? Eh bien, parce que ces textes sont destinés à ceux qui étaient - ou deviendront, à travers leur recherche - des initiés. Ceux-là mêmes qui sont capables de comprendre la gloire qui peut être la leur, s’ils acceptent de se mettre au travail pour vivre, dans leurs actes, la Connaissance, telle qu'ils la perçoivent dans leur vie présente. Dans la ligne de cette recherche, toute personne peut trouver là, dans chaque verset et chaque symbole, tout ce qui est bon ou mauvais dans ses actes, dans ce qu’elle fait de la Connaissance, de la Loi, de 1‘Amour, de la Compassion, de l’intelligence. Et comment elle comprend l'arrivée de l'Agneau dans le monde. Et  comment elle pourra, à travers son exemple ainsi montré symboliquement, se présenter devant Son trône en sa qualité d'héritière, comme il a été dit. Héritière, c’est-à-dire plus exactement co-héritière avec lui, avec les autres enfants de Dieu, appelés à cette lumière glorieuse qui est la Sienne. C’est ainsi que les lecteurs de l’Apocalypse sont encouragés à rechercher les lacunes de leur « moi » : c’est ce que veulent suggérer les quatre premiers chapitres, comme on les divise à présent. Quelles sont les lacunes de votre personnalité? Êtes-vous froid? Êtes-vous chaud? Avez-vous été négligent dans l’acquisition de la Connaissance, laquelle vous appartient de droit ? Êtes-vous quelqu’un à la nuque raide ? Êtes-vous adultère en pensée, en acte, etc., dans les prérogatives qui sont les vôtres? Ainsi, n'avez-vous pas rencontré, déjà, dans vos diverses vies, ces personnages symboliques décrits par l’Apocalypse, et qui se tiennent « devant le trône de Dieu » : les vingt-quatre vieillards, par exemple, qui sont l’emblème des énergies physiques du Moi, et dont nous avons l’image dans notre mental? Et n'avez-vous jamais reçu le message du cavalier verdâtre ? [Certaines bibles traduisent par « cavalier vert », d’autres par « cavalier verdâtre », ce qui est plus proche du sens originel. Il s’agit en effet, comme le disent les géobiologistes, de « vert négatif ». Ou de... vert-de-gris ! En tout cas, un vert qui n’apporte rien de bon. Ce n’est pas le vert prairie...] Ou du noir? Ou du blanc ? Ou du rouge ? Qui sont les figures emblématiques des messages que vous recevez au cours de vos différentes expériences de vie terrestre ? Et comment vous situez-vous en relation avec des symboles comme Babylone, ou les rivières de sang, ou l'arbre de vie ? Tous ces symboles représentent le Moi. Le Moi corps physique, le Moi corps mental, le Moi corps spirituel. Chacun avec ses attributs, physiques, mentaux, spirituels. Et ils doivent devenir unis, Un en vous-même, comme ils sont Un dans le Père, le Fils et l’Esprit en Lui [...]. Ainsi, désirez-vous entrer dans la Gloire du Père? Tout être humain qui le désire doit venir prendre librement l’eau de Vie décrite dans le livre de l’Apocalypse, s'écoulant en fleuve depuis le trône de l’Agneau. [...] Et vers quoi êtes-vous appelé? Avant tout, vous devez savoir que seuls ceux qui laisseront tomber leur ego seront sauvés. Votre seul salut est de glorifier votre « Moi » dans le Christ cosmique. (Lecture 281-16.) Et Cayce de continuer, donnant la clé de toutes les figures étranges qui peuplent cet étrangissime petit livre : la Grande Babylone, les Anges, le Trône, la Femme, le Feu, le Serpent, l’Agneau, la Bête... Tout le zoo, quoi ! Comme c’était très nouveau, même pour des protestants de la « Bible Belt » qui savaient leur Bible par cœur, la bonne Gertrude Cayce demanda à son mari quelques précisions. Et c’est ainsi que Cayce entreprit, en vingt-quatre lectures, une description du corps humain d’après l’Apocalypse. Lui-même était passionné par ce que révélaient peu à peu ces lectures, et apprenait une foule de choses qu’il ignorait totalement jusque-là. En effet, cette description de l’Homme donnée symboliquement dans l’Apocalypse est fondamentale pour toute personne intéressée par les processus de guérison. Car Cayce y révèle, dans toute son ampleur, l’importance essentielle des glandes endocrines. Mal connues à son époque, et même encore aujourd’hui, leur rôle clé était sûrement bien mieux compris des initiés esséniens, dont Jean, auteur de l’Apocalypse, fit partie. Et celui-ci traduit le savoir initiatique de son temps dans sa mystérieuse Apocalypse, qui peut, au fond, être considérée comme un traité de médecine holistique (c’est-à-dire la médecine qui s’occupe des trois corps - physique, mental, spirituel - dans leurs interrelations)."


    f) Cayce et la guérison par la méditation.

    Cayce pense donc que si nous sommes malades, c'est que notre corps est touché par les poisons sécrétés  dans les centres glandulaires par nos attitudes négatives. A l'inverse, on peut provoquer la guérison en travaillant sur ces mêmes centres positivement, en agissant sur eux pour les réanimer, les réveiller et remettre leurs énergies en mouvement. Pour cela, Cayce conseille un outil de base: la méditation telle comme celle qui est pratiquée au Tibet par exemple. La récitation méditative du "Notre Père" peut avoir un effet dynamisant sur des glandes malades. Il faut savoir que le "Notre Père" est beaucoup plus ancien que le judaïsme puisqu'on le trouve déjà dans les prières à Akhenaton à Tell el-Amarna. Celui-ci était, semble t-il un précurseur du monothéisme et de Moïse (Le « monothéisme d'Akhénaton », une vision « romantique » Dans la première moitié du XXe siècle, l'égyptologie a élaboré de la religion d'Akhénaton une reconstruction qu'on est tenté, avec le recul, de juger coupable d'un excès de « romantisme ». Selon cette vision, Akhénaton aurait balayé le polythéisme hirsute de la religion égyptienne traditionnelle et sa « contre-religion » marquerait l'avènement du premier monothéisme de l'histoire de l'humanité, le culte du Seul, de l'Unique Aton. Sigmund Freud lui-même, dans L'homme Moïse et la religion monothéiste, salua en Akhénaton le maître de Moïse, postulant une filiation spirituelle directe entre les deux « prophètes monothéistes ». La chronologie y invitait, qui avait de plus en plus tendance à situer la jeunesse égyptienne de Moïse au XIIIe siècle av. J.-C. Si Akhénaton avait précédé Moïse d'environ un siècle, Aton n'était-il pas le prototype du dieu d'Israël, Yahweh ?).


    Edgar Cayce nous confirme ici que le "Notre Père", utilisé en récitation méditative, provoque bien l'Ouverture" de ces centres glandulaires, cette prière appelant les forces créatrices divines, celles-ci descendent dans le corps.

     : "Oui, c'est juste comme on vous l'a dit. Ce n'est pas la seule voie possible, mais c'est une voie qui répondra au désir de ceux qui cherchent un  moyen, un chemin, pour comprendre comment agit la Force Créatrice de Dieu (sur le corps)". (lecture 281 -29). Comment? "En essayant de ressentir le flot des significations de chaque verset couler à travers votre corps physique. Car il se produit dans le corps physique une réponse aux représentations du corps mental : il y a une réaction physique qui se construit. (Lecture 281-29) (26)" 

    Grâce à la prise de conscience de l'efficacité du Notre Père lors de sa récitation, l’un des versets est susceptible d’ouvrir une glande et, ainsi, d’apporter la guérison. Plus l’esprit est ouvert à la descente de l’énergie divine dans l’être, plus l’action bienfaitrice se réalise dans la glande déficiente. Cette façon de réciter le Notre Père était dans la tradition des cathares. Ils accordaient à ces versets un pouvoir de guérison extrêmement fort. 
    Voici donc les correspondances entre les versets du Notre Père et les principales glandes endocrines, données par Edgar Cayce.:
    "Notre Père qui es aux cieux ......... . glande pituitaire (grande maîtresse du corps) 
    que ton nom soit sanctifié ..............   glande pinéale 
    que ton règne vienne....................      glande thyroïde 
    que ta volonté soit faite sur la terre  .glande du thymus
    Donne-nous aujourd’hui notre 
    pain de ce jour ..........................           gonades glandes, sexuelles mâle et femelle) 
    Pardonne-nous nos offenses 
    comme nous pardonnons 
    aussi à ceux qui nous ont 
    offensés ...................................              glandes surrénales 
    Et ne nous soumets pas 
    à la tentation ........................                 cellules de Lyden (27) 
    Mais délivre-nous du mal .......            glande du thymus 
    car c’est à toi 
    qu’appartiennent ..................                 glande thyroïde 
    le règne, la puissance ........                  glande pinéale 
    et la gloire..............................                 glande pituitaire 

    Amen. "

    Ainsi, là encore, Cayce fut un précurseur de la guérison par la méditation et la prière.


    Liens pour ce chapitre:

    http://lamaisoncathare.org/fr/viespirituelle/notre-notre-pere/notre-notre-pere-commentaire/ (Nos pères dans la foi, les cathares, les Bons Chrétiens médiévaux, ne connaissaient qu’une seule prière : le « Notre Père » (« Pater noster » en latin). Effectivement, selon le témoignage des évangiles, le « Notre Père » fut la seule prière que Jésus ait enseignée à ses disciples)

    http://etoile.vraiforum.com/t2818-Notre-Pere-et-les-symboles-selon-Edgar-Cayce.htm (les guérisons du notre père par edgar cayce)

    http://www.edgarcayce.org/are/holistic_health/data/prmi3.html (COMMENTARY ON MENTAL ILLNESS)

    http://www.edgarcayce.org/are/holistic_health/data/remi.html (Cayce Health Database CONCERNING A PHYSICAL BASIS FOR MENTAL ILLNESSBy CHARLES THOMAS CAYCE, PH.D)

    http://www.ecoutetoncorps.com/fr/ressources-en-ligne/chroniques-articles/les-besoins-des-corps-physiques-et-energetiques/ (les besoins du corps physique et énergétique)

    https://sites.google.com/site/psychologieesoterique/glossaire-1/corps-physique (le corps physique)

    https://sites.google.com/site/psychologieesoterique/glossaire-1/corps-mental (le corps mental)

    http://misraim3.free.fr/divers2/corps_mental.pdf (le corps mental)

    http://www.ecoutetoncorps.com/fr/ressources-en-ligne/chroniques-articles/besoins-corps-sprirituel/ (les besoins du corps spirituel)

    http://www.mondenouveau.fr/le-corps-etherique-le-corps-spirituel-et-les-plans-de-conscience/ (Le corps éthérique, le corps spirituel et les Plans de conscience)

    http://www.conscience33.fr/Edgar_Cayce.html (EDGAR CAYCE Présentation

     Livre : "L'UNIVERS d'EDGAR CAYCE - tome I")

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Table_d%27%C3%A9meraude (La Table d’émeraude (Tabula Smaragdina en latin) est un des textes les plus célèbres de la littérature alchimique ethermétique. C’est un texte très court, composé d'une douzaine de formules allégoriques et obscures, dont la fameuse correspondance entre le macrocosme et le microcosme : « Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas »)

    http://www.cuberevue.com/transhumain-oui-posthumain-non/2293 (Transhumain oui. Posthumain non)

     

    Ici s'achève la première partie de cet article sur Edgar Cayce et la médecine holistique partie 1). Nous verrons dans la partie 2), la guérison PSI et les médecines douces Cayciennes.

     

     

    Liens généraux:

    Dorothée Koechlin de Bizemont:

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Doroth%C3%A9e_Koechlin_de_BizemontDorothée Koechlin de Bizemont)

    http://ovni007.tripod.com/id251.html (Révélations extraterrestres de Dorothée Koechlin de Bizemont, auteur renommé d' Edgar Cayce)

    http://www.amazon.fr/LAstrologie-karmique-Doroth%C3%A9e-Koechlin Bizemont/dp/222100969X   (L'Astrologie karmique)


    Edgar Cayce.

    https://www.youtube.com/watch?v=u9XJScLoP3k&feature=youtu.be (emission Mystère "Edgar Cayce" partie 1)

    L'association créée par Edgar Cayce : A.R.E.

    http://www.edgarcayce.org/en_francais/livres_francais.html (Livres en français)

    http://www.edgarcayce.org/are/blog.aspx?id=11698&blogid=445# (The Power of the Mind and Our Soul's Destiny)

    http://www.envol-spiritualite.com/t1601-les-propheties-d-edgar-cayce ( LES PROPHÉTIES D'EDGAR CAYCE)

    Edgar cayce par amedy14.unblog.fr

    http://jan-claude.e-monsite.com/medias/files/l-univers-d.edgar-cayce-dorothee-koechlin-de-bizemont-petulavonchase.pdf (L'univers d'Edgar Cayce. Tome I. Dorothée Koechlin de Bizemont)

    conscience33.fr -Edgar_Cayce: l'univers d'Edgar Cayce tome 1

    Dorothée Koechlin de Bizemont

    Recherches associées à Dorothée

    http://www.astrotheme.fr/astrologie/Edgar_Cayce (Edgar Cayce : astrologie et thème astral)

    http://secretsdutarot.blogspot.fr/2013/02/edgar-cayce.html  (les secrets du TAROT)

    https://www.facebook.com/edgarcayce?fref=nf (Page facebool Edgar Cayce)

    http://www.arcturius.org/chroniques/ou-allons-nous-apres-la-mort/ (Où allons-nous après la mort ?)

     

    https://resistanceauthentique.wordpress.com/2014/11/19/les-plus-grandes-predictions-dedgar-cayce-en-cours/ (Les plus grandes prédictions d’Edgar Cayce)

    http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/t1119-propheties-liees-au-grand-monarque-et-au-saint-

    pontife (PROPHETIES LIEES AU GRAND MONARQUE ET AU SAINT PONTIFE)

     

    http://www.spiraledelumiere.com/pages/activation/annales-akashiques.html (Les visites dans les Annales Akashiques se font soit dans le Passé, soit dans le Présent, soit dans les Futurs potentiels. Pourquoi les Futurs Potentiels ? C’est aussi ce que pratiquait Edgar Cayce, à la différence que lui le faisait en dormant. Il en est de même pour Léonard de Vinci et ses « inventions ». En ce qui concerne Edgar Cayce et ses « visions » sur l’Atlantide, à quelques détails près, elles sont exactes ; j’ai eu l’occasion de les vérifier à de multiples reprises....)

     

    Quelques noms que je relie à Edgar Cayce:

    Helena Blavatsky

    http://www.samsara-fr.com/kardec.htm (Allan Kardec la société spirite)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Allan_Kardec (Allan Kardec)

    H.P.Blavatsky, livres et articles (et sa doctrine secrète: http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Doctrine_secr%C3%A8te)

    http://secretsdutarot.blogspot.ca/2013/01/rene-guenon-1886-1951.html (René Guénon)

    http://secretsdutarot.blogspot.ca/2013/01/franz-bardon-1909-1958.html (Franz Bardon, célèbre hermétiste)

     

    Nostradamusles prédictions de nostradamus  et les prophéties de Nostradamus pour 2015/

    Baba Wanga, (née le 31 janvier 1911 à Stroumitsa, dans l'Empire ottoman et morte le 11 août 1996 (à 85 ans) àPétritch, en Bulgarie, et dont le vrai prénom est Vangélia (d'où le diminutif « Vanga »), qui a une racine grecque (euaggelionqui signifie « évangile » et se traduit par « porteuse de la bonne nouvelle »), est une voyante bulgare)

    Wolf Messing, né le 10 septembre 1899 à Góra Kalwaria, dans l'Empire russe (auj. en Pologne) et décédé le 8 novembre 1974 à Moscou, en Union soviétique, est un artiste soviétique célèbre pour sa présumée capacité à lire les pensées des spectateurs.

    Jeane Dixon, was one of the best-known American astrologers and psychics of the 20th century, due to her syndicated newspaper astrology column, some well-publicized predictions, and a best-selling biography. http://www.alamongordo.com/predictions-and-prophecies-of-jean-dixon/ Selon sceptiques.qc.ca, elle n'aurait aucunement prédit l'assassinat du président Kennedy

    Jean Emile Charonl'Einstein Francais de la physique de l'esprit écrit: l'esprit est dans la matière.

    http://rustyjames.canalblog.com/archives/2013/07/31/27752941.html (Les électrons-éons, quasi immortels : la matière et l’esprit sont deux aspects d’une même réalité)

    Emmannuel Ransford est épistémologue, chercheur indépendant spécialiste de physique quantique, et conférencier. Il est l'auteur de la nouvelle physique de l'esprit et co-auteur de Les Quanta, l'invisible et l'au-delà de parution prochaine.

    Louis Pauwels et le matin des magiciens.

    Jacques Bergier

    Georges Gurdjieff     http://secretsdutarot.blogspot.ca/2013_01_01_archive.html (GURDJIEFF)

    Fulcanelli      http://www.fulcanelli.info/ (nouvelles révélations)

    Le mystère des cathédrales

    http://www.franceculture.fr/emission-mauvais-genres-l-enigme-fulcanelli-rencontre-avec-henri-loevenbruck-chroniques-huxley-burro (france culture: L'ÉNIGME FULCANELLI : rencontre avec Henri Loevenbruck - chroniques : Huxley, Burroughs, Clark Ashton Smith)

    La Véritable Identité de Fulcanelli et Le Code Da Vinci

    http://hermetism.free.fr/personne%20Fulcanelli.htm (Fulcanelli l'alchimiste

    Julien Champagne, l'illustrateur de ses livres)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Paracelse (Paracelse)

    http://www.science-et-magie.com/archives02num/sm52/5201paracelse.html (Paracelse,

    L'un des plus grands médecins de tous les temps)http://www.ac-emmerich.fr/(ANNE CATHERINE EMMERICH :La plus grande visionnaire de tous les temps)

    http://www.amazon.fr/Suzanne-Max-Getting/e/B00JM9D70A (Livres de Suzanne Max-Getting)

    http://jeanprieur.over-blog.com/article-93263.html (Roland de Jouvenel)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Karlfried_Graf_D%C3%BCrckheim (Karlfried Graf Dürckheim)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Harvey_Spencer_Lewis (fondateur de l'Ancien et Mystique Ordre de la Rose-Croix (AMORC)

    http://www.marie-julie-jahenny.fr/ (Marie Julie Jahenny la stigmatisée bretonne)

    http://www.marie-julie-jahenny.fr/les-propheties-pour-la-france.htm (Les prophéties de Marie JUlie Jahenny)

     

    http://secretsdutarot.blogspot.ca/2013/01/krishnamurti-1895-1986.html (Krishnamurti)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Omraam_Mikha%C3%ABl_A%C3%AFvanhov (Omraam Mikhaël Aïvanhov)

    http://www.mikhaelaivanhov.org/ (fondation Omraam Mikhaël Aïvanhov)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Peter_Deunov (Peter Deunov a fondé la Fraternité Blanche Universelle)

    http://www.erenouvelle.fr/archives/2011/04/23/20992315.html (La dernière prophétie de Peter Deunov)

    http://www.touteslespropheties.net/marthe-robin/ (Les prophéties de Marthe Robin)

    https://www.youtube.com/watch?v=LdkAnWGxuOA (La Fin de l'Islam prophétisée par la Mystique MARTHE ROBIN : les musulmans vont connaître Christ !)

    http://lapressegalactique.net/2013/08/29/synchronismes-et-cycles-david-wilcock/ (Synchronismes et Cycles – David Wilcock –)

     

    Sri Aurobindo et Satprem:

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Aurobindo_Ghose (Aurobindo Ghose dit Sri Aurobindo (15 août 1872 à Calcutta - 5 décembre 1950 à Pondichéry) est un des leaders dumouvement pour l'indépendance de l'Inde, un philosophepoète et écrivain spiritualiste. Il a développé une approche nouvelle du yoga, le yoga intégral)

    http://sriaurobindo-yoga-integral.blogspot.fr/ (C'est le Supramental qu'il nous faut faire descendre, manifester, réaliser)

     

    http://www.franceculture.fr/oeuvre-sri-aurobindo-ou-l-aventure-de-la-conscience-de-satprem.html (Sri Aurobindo ou L'aventure de la conscience)

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Satprem (Satprem)

    http://archive.auroville.org/vision/Satprem_french.htm (Satprem Satprem (né Bernard Enginger) décéda le 9 avril 2007 à l'âge de 84 ans)

     

    Carlos Castaneda:

    http://fr.native-american-spirituality.info/(la spiritualité des indiens d'amérique, la voie du coeur)

    http://fr.native-american-spirituality.info/juan_matus.html juan malthus)

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Carlos_Castaneda (anthropologue américain connu pour ses ouvrages relatant ses expériences prétendument issues de l'enseignement d'un mentor indien Yaquidon Juan Matus)

    http://ambre.bleu.free.fr/lectures/nagual.htm (LA REGLE DU NAGUAL A TROIS POINTS)

    http://www.elishean.fr/?p=14672 (Carlos CASTANEDA Le dernier des Naguals)

    http://www.karmapolis.be/pipeline/castaneda.htm(Carlos CASTANEDA Le dernier des Naguals)

    http://alalumieredunouveaumonde.blogspot.fr/2013/12/carlos-castaneda.html (Carlos Castaneda)

    http://data0.eklablog.com/ae-editions/perso/bibliotheque%20-%20pdf/carlos%20castaneda%20-%20l-herbe%20du%20diable%20et%20la%20pet.pdf (L’HERBE DU DIABLE ET LA PETITE FUMÉE)

    http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/hom_0439-4216_1973_num_13_4_367396 (C. Castaneda, L'Herbe du diable et la petite fumée. Une voie yaqui de la connaissance — Voir. Les enseignements d'un sorcier yaqui)

    http://sannyasa.free.fr/castaneda.htm (sources d'inspiration et téléchargements)

    http://www.franceculture.fr/oeuvre-histoires-de-pouvoir-de-carlos-castaneda.html (histoire de pouvoir)

    http://eden-saga.com/initiation-sorcier-yaqui-nagual-jung-synchronicite-carlos-castaneda.html (La légende Castaneda)

    http://lumiere-de-vie-unite.blogspot.fr/2014/01/le-nagualisme-ou-la-tradition-tolteque.html (Le Nagualisme ou la tradition Toltèque)

    http://activerecapitulation.uniterre.com/15529/la+r%C3%A8gle+du+nagual+%C3%A0+trois+points.html (La Règle du Nagual à Trois Points Armando Torres)

    http://www.karmapolis.be/pipeline/interview_hamou2.htm (NahuaPremière partie : conversation autour du nagual Sur les traces de Carlos Castaneda)

    http://fr.native-american-spirituality.info/enseignements_de_don_juan_matus.html (Enseignements

    de Don Juan Matus: Annexe: Extraits choisis des travaux de Carlos Castaneda

    Les Enseignements de Don Juan: L'Herbe du Diable et la Petite Fumée

    Voir

    Le Voyage à Ixtlan

    Histoires de Pouvoir

    Le Second Anneau de Pouvoir

    Le Don de l’Aigle

    Le Feu du Dedans

    La Force du Silence

    Commentaires de Carlos Castaneda (La meilleure manière d'apprendre, je pense, est de se placer dans une situation ou vous découvrez que vous n'êtes rien. Les autres manières ont des racines dans la fierté)

    Les secrets du tarot:

    http://secretsdutarot.blogspot.fr/2013/02/jung-1875-1961.html (karl Jung)

    http://secretsdutarot.blogspot.fr/2013/02/les-archetypes.html (L'archétype est une forme a priori de toute expérience humaine...)

     

    Lecture du tarot:

     

    Autres liens que j'ai découverts en lisant les incarnations d'Edgar Cayce:

    http://cosmobranche.free.fr/Anciennes_Civilisations.htm (ANCIENNES CIVILISATIONS)Légende ou réalité?

    http://www.inmysteriam.fr/anciennes-civilisations-du-sud/savoirs-secrets-et-perdus-dans-legypte-ancienne.html (In mystériam: Savoirs secrets et perdus dans l'Égypte ancienne)

     

    henoch:

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Livre_d'H%C3%A9noch (le livre d'Enoch)

    http://www.areopage.net/atxtheb/Henoch.pdf (le livre d'Enoch

    [1] Le Livre des Veilleurs (1-36) [2] Le Livre des Paraboles (37-71) [3] Le Livre des Écrits astronomiques (72-82) [4] Le Livre des Songes (83-90) [5] Le Livre de l’exhortation et de la malédiction (91-105) Annexe : Le Livre des Géants (Fragments des Manuscrits de la Mer Morte)

    http://eden-saga.com/mythologie-biblique-qumran-abduction-marie-jesus-enoch.html (Hénoch et Jésus)

    http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Apocryphes/Henoch/Table.html (le livre d'Enoch)

    http://www.bibleetnombres.online.fr/livenoch.htm (le livre d'Enoch)

    http://www.lejardindeslivres.fr/enoch-s.htm (le livre d'Enoch)

    http://messianique.forumpro.fr/t3625-livre-d-henoch-quoi-en-penser (le livre d'Enoch -Forum Juif et Israelite Nazareen - Suiveurs de YHWH-Yeshoua (Jesus)

    http://seferhenok-rouleaudenoch.blogspot.com/ (Sefer Hénok - Livre d'Enoch)

    http://prod.dgdiffusion.com/upload/105/600/4/0/9782914569460.pdf (Le Livre desSecrets d'Enoch)

    http://misraim3.free.fr/judaisme/Le_Livre_des_Secrets_d_Henoch.pdf (Livre des secrets d'Hénoch ou II Hénoch LA BIBLE - ECRITS INTERTESTAMENTAIRES)

    http://godieu.com/apocryphes/enoch_presentation.html (le livre d'Enoch)

    http://www.evangile-essenien.com/index.php/textes-sacre/le-livre-d-enoch (le livre d'Enoch)

    http://www.spiritualite-chretienne.com/anges/ange-gardien/hierar02.html (le livre d'Enoch)

    http://www.histoirdefrance.fr/crimes/anges.htm (Les Anges et le livre d'Enoch)


    égypte:

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Man%C3%A9thon_de_Sebennytos (Manethon)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%86gyptiaca (Ægyptiaca (ou Histoire de l'Égypte) est l'histoire de l'Égypte antique par Manethon)

    http://antikforever.com/Egypte/Divers/Manethon.htm (chronologie de Manethon)

    https://www.goodreads.com/book/show/4765431-pyramid-odyssey (par william fix disciple D'Edgar Cayce)

    http://www.world-mysteries.com/mpl_2_4.htm (âge des pyramides?)

     

    atlantide:

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Charroux     http://fi.wikipedia.org/wiki/Andrew_Tomas

    http://www.the-savoisien.com/wawa-conspi/viewtopic.php?id=701 (robert Charroux)

    http://www.charroux-en-poitou.com/index.php?page=fr-15-la-vie-de-robert-charroux-19091978 (la vie de Robert Charroux)

    http://secretsdutarot.blogspot.fr/2013/01/robert-charroux-1909-1978.html (Robert Charroux par "les secrets du tarot)

    http://www.amazon.fr/Andrew-Tomas/e/B001HCU0VE (les secrets de l'atlantide)

    http://www.infomysteres.com/wordpress/themes/nature/nouveaux-continents-nouvelles-iles/ (à relier à Livre, Secrets de l’Atlantide (Les), Andrew Tomas)

    http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2221063201/critiqueslibresc (les secrets de l'atlantide de andrew tomas)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9ophile_Moreux (abbé moreux)

    http://www.priceminister.com/mfp/29699/l-atlantide-a-t-elle-existe-moreux-abbe-th#pid=7211208 (l'atlantide existe t-elle?)

    http://pm.revues.org/248 (La crise finiglaciaire à Gibraltar et l’Atlantide : tradition et géologie)

    http://www.mysteriousworld.com/Journal/2002/Winter/Atlantis/ La légende d'Atlantis)

    http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/gunung-padang-les-traces-perdues-de-l-atlantide.htmll (Gunung Padang : Les traces perdues de l'Atlantide à Java ?)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Route_de_Bimini (La route de Bimini ou chaussée de Bimini certains croient qu'il s'agit d'un vestige lié à la civilisation mythique de l'Atlantide confirmant les prédictions) d'Edgar Cayce.

    http://artchives.samsara-fr.com/atl-bimini.htm (l'atlantide à Bimini?)

    http://quaternaire.revues.org/5198 (Jacques Collina-Girard, L’Atlantide retrouvée ?)

    http://channelconscience.unblog.fr/2012/11/11/les-atlantes-et-les-egyptiens (

    Les Atlantes et les égyptiens (Les Atlantes et les égyptiensLes rescapés du déluge de l’atlantide)

    http://atlantides.free.fr/improbables.htm (L'épopée atlante((( Improbables Atlantides)))

    http://secretebase.free.fr/civilisations/atlantide/atlantide/atlantide.htm(L'ATLANTIDE

    Le mythe du continent Atlante)

    http://paramystere.123.fr/latlantide-mythe-ou-realite/ (L’ATLANTIDE – Mythe ou réalité?)

    http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Livre_de_l%E2%80%99Atlantide (Le Livre de l’Atlantide/Les Colonies)

     

    http://www.amazon.com/Atlantis-Coming-Ice-Age-Civilization-A/dp/1591432049

    id=0pxfBwAAQBAJ&pg=PT188&lpg=PT188&dq=asphar+atlantide&source=bl&ots=ZApouB9308&sig=KY8mf0pbgNU_cPhTFDW6jLmD1e0&hl=fr&sa=X&ei=MsduVef7JIPlUcDogJAE&ved=0CCQQ6AEwAA#v=onepage&q=asphar%20atlantide&f=false (Atlantis and the Coming Ice Age: The Lost Civilization--A Mirror of Our World)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tienne_Drioton (chanoine drioton égypte antique)

    http://www.inexplique-endebat.com/article-le-livre-des-morts-egyptien-46884935.html (le livre des morts égyptien)

    http://mysterius.centerblog.net/469-la-biblioth-que-alexandrie-myst-re (L’emblématique Bibliothèque d’Alexandrie a été détruite par les restrictions budgétaires, et non par les flammes)

     

    Lémurie: 

    L'idée de continent originaire, berceau de toutes les grandes civilisations, spécialement celles qui ont bâties des pyramides (Égyptiens, Mayas, Mésopotamiens), a notamment été exprimée pour la première fois par l'archéologue et photographe Auguste Le Plongeon (1826-1908), américain d'origine française.

    Charles Étienne Brasseur de Bourbourg (1814-1874), un ecclésiastique et historien français, a vers la même époque prétendu avoir découvert le nom de Mu dans les ancienscodex Maya, dont l'écriture était encore demeurée indéchiffrée. Ses travaux d'historien sont maintenant jugés plutôt fantaisistes.

    http://www.esprit-de-la-nature.fr/wp-content/uploads/2015/05/mu-continent-perdu.pdf (Mu le continent perdu : pages 2 à 142 L’univers secret de Mu : pages 143 à 251 Le monde occulte de Mu : pages 252 à 398)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9murie (la lémurie)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Mu_(continent)

    http://godieu.com/doc/enigmes/mu.html (MU le continent perdu)

    http://danielmehi.unblog.fr/category/l-atlantide-et-la-lemurie/ (L’Atlantide – La Lémurie ou Mu voir: Mémoires Akashiques)

    http://www.antonparks.com/main.php?page=atlantis_mu (ATLANTIS CONTRE MU"Les rescapés de Mu")

    http://lesbrindherbes.org/2013/08/18/mule-continent-perdu-mythe-ou-realite/ (Mu,le continent perdu. mythe ou réalité?)

    http://www.pacha-cartographie.com/continent-perdu-mu/?subscribe=error#blog_subscription-2

     L'Aventure mystérieuse (était une collection de livres de poche de couleur pourpre)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/James_Churchward (chuchward publis MU le compliment perdu)

    http://secretebase.free.fr/civilisations/atlantide/mu/mu.htm (le continent perdu de MU)

    http://www.mysteresdumonde.fr/categ/archeologie/153-mu,-le-continent-perdu.html (MU le continent perdu)

    http://www.inmysteriam.fr/mythes-et-legendes/mu-le-continent-perdu-du-pacifique.html (MU le continent perdu du pacifique)

    http://www.mystere-tv.com/mu-le-continent-retrouve-v586.html (mystère-TV MU le continent retrouvé)

    http://atlantide-mu.over-blog.com/article-les-chinois-96867407.html (L'ATLANTIDE, LA LEMURIE ET LES CHINOIS)

     

    http://www.infomysteres.com/histoire/histoire13.htm (Il ne faut pas confondre les trois continents Gondwana, Lémurie, et Mu)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Shambhala_(mythe)

     

    popol vuh:

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_%C3%89tienne_Brasseur_de_Bourbourg (Etienne Brasseur de Beaubourg a traduit popol-vuh)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Popol_Vuh

    https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/bitstream/handle/1866/4927/Pomerleau_Marc_2010_memoire.pdf (Le paratexte et la traduction du Popol Vuh de l’abbé Brasseur de Bourbourg)

    http://www.cirac.org/infos-fr/popolvuh.htm (popol-vuh, la bible des anciens mayas)

    http://www.mesoweb.com/publications/christenson/popolvuh.pdf (POPOL VUH

     Sacred Book of the Quiché Maya People)

    http://oic.uqam.ca/sites/oic.uqam.ca/files/documents/p-5-12-normandin-popol.pdf (Le Popol Vuh et les Prophéties du Childm Baldm)

    http://en.wikipedia.org/wiki/Coxcox (le survivant du déluge aztèque)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_Schwaller_de_Lubicz (philosophemétaphysicien et égyptologue amateur français, spécialiste de la pensée hermétique et de la symbolique de l’Égypte ancienne)

    https://www.youtube.com/watch?v=X94QIK-XTso (Fulcanelli dédicace son livre à Schwaller de Lubicz)

    http://latolerance.blogspot.fr/2004/06/ren-schwaller-de-lubicz.html

    http://www.amazon.fr/Temple-dans-lhomme-Schwaller-Lubicz/dp/2844540856 (livre le temple dans l'homme)

    http://www.amazon.fr/miracle-%C3%A9gyptien-R-A-Schwaller-Lubicz/dp/2081245515 (livre le miracle égyptien)

    http://www.egypte-antique.com/page-egypte-ancienne-christian-jacq (christian jacq et l'égypte ancienne)

    http://livre.fnac.com/a1389861/Christian-Jacq-Pouvoir-et-sagesse-selon-l-Egypte-ancienne (Pouvoir et sagesse selon l'Egypte ancienne Christian Jacq)

    http://www.editions-perrin.fr/ouvrage/nefertiti-et-akhenaton/9782262050443 (nefertiti et akhenaton de christian jacq)

    http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-secrets-planetaires-levee-du-voile-102690817.html (Secrets planétaires: levée du voile)

     

    Cité de l'or-désert de Gobi:

    http://bibliomane.free.fr/rec.php?aut=rencontre (Voir Géologue Karpenko et gobi, cité de l'or)

    http://recherche.fnac.com/ia9111/Michel-Peissel (Michel Peissel a écrit l'or des fourmis au gobi interprétant les récits d'Hérodote)

    http://livre.fnac.com/a52479/Michel-Peissel-L-Or-des-fourmis (L'Or des fourmis , la découverte de l'Eldorado grec du Tibet)

    http://www.alainbernardenthailande.com/article-s-3-herodote-et-les-fourmis-d-or-du-siam-73254681.html ( Hérodote et les fourmis aurifères du Siam)

    http://ch.hypotheses.org/491 (MONIQUE CARDELL À PROPOS DES FOURMIS CHERCHEUSES D’OR D’HÉRODOTE)

    http://messagesdelanature.ek.la/les-mysterieuses-citees-d-or-p271321 (les mystérieuses cités d'or)

     

    île de pâques:

    http://www.babelio.com/livres/Maziere-Fantastique-ile-de-Paques/185821 (Fantastisque ile de Pâques par Francis Mazière)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Francis_Mazi%C3%A8re (francis Mazière: ile de Pâques)

    htthttp://fr.wikipedia.org/wiki/Francis_Mazi%C3%A8rep://www.ina.fr/video/CPF86610409 fantastique ile de Pâques par Francis Mazière VIDEO)

    http://www.oeildusphinx.com/paques.html (ile de Pâques)

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • The Reference Frame: L' équation Bogdanov

     

    The Reference Frame: L' équation Bogdanov: Le secret de l'origine de l'Univers? (The Bogdanov Equation: the Secret of the Origin of the Universe?) Presses de la renaissanc...


    votre commentaire
  •  

    Les origines de la culture 4) Le scandale du christianisme partie 2

    Nous vivons peut-être la fin de l'ère chrétienne, accompagnée d'une crise des valeurs (peut-être va-t-on vers un nouveau christianisme?) et de nombreux dérèglements se produisent dans notre société. On assiste à une résurgence du paganisme et des mythes de l'antiquité grecque. NarcisseProméthée sont de retour et deviennent envahissants.Le mimétisme s'exacerbe que ce soit dans la vie de tous les jours ou dans les médias, même si l'individualisme est puissant et poussé par un ego qui devient forcené. 

    Cela me donne l'idée de rédiger une série d'articles en donnant "ma lecture" du livre de René Girard "Les origines de la culture" dont c'est ici l'article 4-2)

    wikipedia.org -René Girard

     
     

     

     

     


    Les livres de René Girard: 

     

     

     

    amazon.fr -anorexie et désir mimérique (2008)


    http://www.perspectives-girard.org/recette/index.php?p=oeuvre: rené girard-perspectives humaines et perspectives chrétiennes

     

    Mes articles sur "les origines de la culture": 

     

    Dans l'article 2 nous avons vu comment João Cesar de Castro Rocha et Pierpaolo Antonello présentent René girard dans leur introduction au livre "les origines de la culture": "cet essai tente de reconstituer, au cours de dialogues systématiques, ce fil que René Girard a tenu sa vie durant, "une seule et longue argumentationpour reprendre les mots de Charles Darwin.  Les auteurs ont donné à ce dialogue souvent dense et précis, le ton d'une autobiographie intellectuelle comparable selon eux à celle de Charles Darwin. 

    Après cette introduction, nous avons commencé la lecture du livre de René Girard par le chapitre "Une théorie sur laquelle travailler: le mécanisme mimétique". Je résume et donne dans ces articles ma lecture des questions posées à René Girard (qui sont dans l'article en caractères gras) et de ses réponses

    Dans les articles 3-1 et 3-2 ("Une théorie sur laquelle travailler"), nous avons analysé le mécanisme mimétique en tant que fondement de l'ordre social et de la culture. Nous avons conclu que le monde moderne peut se définir comme une série de crises mimétiques toujours plus intenses, mais qui ne sont plus susceptibles d'être résolues par le mécanisme du bouc émissaire. Nous avons vu pourquoi dans l'article précédent: "Le scandale du christianisme" partie 1.  Poursuivons maintenant cette analyse avec la Révélation et les religions orientales.

    Exergue: "Un essai en hébreu est même paru à son propos, montrant que la théorie est contenue dans l'Ancien Testament!Charles Darwin  autobiographie.

    1) La révélation et les religions orientales.

    orphisme.blogspot.fr -l'orphisme, religion pour les femmes?

    a) "Lucien Scubla a remis en question le caractère judéo-chrétien de la Révélation (la conscience de l'innocence de la victime dans le phénomène du bouc émissaire) en avançant que "la tradition orphique condamnait toutes les formes de sacrifice de sang et reprochait déjà aux hommes d'avoir fondé leurs cités sur le meurtre"."
    Pour René Girard, c'est vrai en partie seulement, la tradition orphique semble proche du christianisme par certains aspects, en particulier pour la notion de péché originel ("La doctrine orphique (wikipedia.org) est une doctrine de salut marquée par une souillure originelle ; l'âme est condamnée à un cycle de réincarnations dont seule l'initiation pourra la faire sortir, pour la conduire vers une survie bienheureuse où l'humain rejoint le divin"). Par ailleurs selon Girard, "dans la vision orphique, tous les hommes reçoivent en héritage une part de la violence titanesque, mélangée à des étincelles de bonté, de divinité, au sens de la tradition gnostique". 

    Scubla peut donc voir dans les mystères orphiques quelque chose de proche du christianisme. C'est vrai jusqu'à un certain point (l'orphisme s'est développé dans dans un monde déjà influencé par la bible). Mais la révélation de l'innocence de celui qui a été choisi comme bouc émissaire s'est répandue uniquement par le biais des Ecritures judéo-chrétiennes. La tradition orphique est incomplète et fragmentaire et... elle n'a pas changé le monde comme le christianisme l'a changé. Ce sont les évangiles qui sont la vraie force qui permet la démystification moderne de la violence unanime. 


    b) "On pourrait apporter d'autres arguments pour limiter le rôle du christianisme dans la révélation de la structure sacrificielle des religions anciennes, en rappelant que certaines religions, comme le Jaïnisme en Inde, se sont éloignées de tout ordre sacrificiel et ont tout à fait rejeté le sacrifice". 

    Une société ou un groupe religieux peuvent atteindre une conscience aiguë de la violence humaine. C'est le cas du Jaïnisme en inde où 8000 Tamil Jain, à cause de cette conscience justement, ont été ont été persécutés par le roi shaïvite Koon Pandiyan dans le village de Samanatham près de Madurai. Les Jaïnistes ont exercé une certaine influence, mais ce ne sont pas eux qui ont transformé le monde même s'ils ont prôné l'instauration de l'égalité sociale entre les hommes, la tolérance religieuse, affirmé l'indépendance des individus face à la domination des prêtres, l'émancipation religieuse des femmes et le développement de l'éducation des filles, l'inculcation du principe de la confiance en soi. Ghandi voyait une analogie entre leur philosophie et et le christianisme, mais il opta pour une action politique plus compatible avec le christianisme, qui entraîne une intervention dans les affaires du monde, non sous la forme de prosélytisme outrancier comme on le croit généralement, mais sous forme de conversion individuelle, personnelle en adoptant une position de non-violence, tout comme le christianisme qui propose le christ comme modèle à imiter. Pour René Girard, "c'est notre esprit chrétien qui nous permet de distinguer dans le Jaïnisme une religion voisine de nos présuppositions éthique". 

    Dans l'esprit de laïcité qui se généralise actuellement, ce qui est attirant dans les religions orientales, c'est l'absence d'un Dieu transcendant. Le récit fondateur du bouddhisme, strictement individuel, est un chemin personnel qui mène à une Révélation plus conforme à l'individualisme contemporain.

     

     

    C) "Bien que de nature non violente, le jaïnisme est retombé dans un système de castes patriarcales, héritage de l'hindouisme brahmanique si répandu en Inde, qui représente encore une forme d'exclusion symbolique réelle. C'est ce que nous appelons la "violence structurelle", une injustice complète. De plus, comme cela a été avancé lors d'un récent colloque COV&R, l'histoire des religions et des sociétés en Asie montre que, d'un point de vue purement descriptif, les cultures et les Etats hindouistes ou bouddhistes ne sont pas aussi étrangers à la violence qu'on se l'imagine parfois (comme d'ailleurs aux premiers temps du christianisme). "

    http://www.uibk.ac.at/theol/cover/ (colloque COV&R)

    Arthur M. Hocart soutient en effet que le système des castes est d'origine sacrificielle. Lors de ce colloque (voir les actes et le sommaire), il a été dit que les religions sont pleinement conscientes, dans leurs règles et leurs préceptes, de l'injustice inhérente à la violence et que les traditions orientales ont contribué à rendre ces sociétés moins violentes. Tout en sachant que l'homme devait écarter la colère, la rancune, le ressentiment et l'envie, elles n'ont jamais été pleinement conscientes du mécanisme de bouc émissaire. Elles tentèrent d'interdire progressivement le le sacrifice (le jaïnisme, comme on l'a vu l'a rejeté). La différence avec le christianisme, c'est que celui-ci fait, dans les évangiles, la lumière sur le mécanisme du bouc émissaire et du sacrifice mimétique.

     

    Liens: http://lucadeparis.free.fr/jpweb/surscubla.htm (L'anthropologie morphogénétique selon Lucien Scubla)
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Lucien_Scubla
    http://www.rene-girard.fr/offres/doc_inline_src/57/Lucien+Scubla.pdf (Lucien Scubla)
    http://1libertaire.free.fr/LScubla05.html (Lucien Scubla: 
    Quel est votre sentiment général sur l’œuvre de Girard et sa place dans l’histoire de l’anthropologie ?)
    fr.wikipedia.org -orphée http://fr.wikipedia.org/wiki/Orphisme_(religion)
    http://www.cosmovisions.com/$Orphisme.htm
    http://astro-cosmogonie.com/Pge_CosOrphiques.htm (
    LES COSMOGONIES ORPHIQUES)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Ja%C3%AFnisme (jaïnisme)
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Portail:Ja%C3%AFnisme (Portail:Jaïnisme)

    http://classiques.uqac.ca/classiques/hocart_arthur_maurice/au_commencement/au_commencement.html (Au commencement était le rite. De l'origines des sociétés humaines)

    http://classiques.uqac.ca/classiques/hocart_arthur_maurice/hocart_arthur_maurice.html (Arthur Maurice HOCART [1883-1939]) 

    http://www.slu.edu/department-of-theology-home/2015-colloquium-on-violence-and-religionhttps://www.facebook.com/COVandR (colloque violence et religion 2015)

     

    2) Le jugement de Salomon et l'espace non sacrificiel.


    a) "Le jugement de Salomon est l'un des textes antisacrificiels les plus puissants de l'Ancien Testament. Il est au coeur de votre réflexion (de René Girard) dans "Des choses cachées(Des choses cachées depuis la fondation du monde), où vous tentez de définir la possibilité d'un espace non sacrificiel". 

     

     

     

     

    mapage.noos.fr -le jugement de salomon

     

    Salomon est roi d'Israël vers 950 avant J.C., la tradition insiste sur sa sagesse.

    l'histoire du jugement :
    Deux femmes sont venues demander justice. Elles ont chacune un enfant du même âge, mais l'un est mort accidentellement étouffé pendant son sommeil. Chacune affirme que l'enfant vivant est le sien."Elles se disputaient ainsi devant le roi qui prononça :
    " Apportez-moi une épée", ordonna le roi ; et on apporta l'épée devant le roi, qui dit : "Partagez l'enfant vivant en deux et donnez la moitié à l'une et la moitié à l'autre." Alors la femme dont le fils était vivant s'adressa au roi, car sa pitié s'était enflammée pour son fils, et elle dit : "S'il te plaît, Monseigneur ! Qu'on lui donne l'enfant vivant, qu'on ne le tue pas !" mais celle-là disait : "Il ne sera ni à moi ni à toi, partagez !" Alors le roi prit la parole et dit : "Donnez l'enfant vivant à la première, ne le tuez pas. C'est elle la mère." (le Livre des Rois chapitre 3) (le Livre des Rois chapitre 3)
    L'une des deux mères accepte, mais l'autre refuse et préfère renoncer à son enfant afin de le sauver. 

    "Des choses cachées" est construit autour de ce texte qui a joué un rôle essentiel dans la réflexion de René Girard sur le sacrifice. Cette action est prophétique du Christ qui, d'ailleurs était, au moyen-âge, perçue  non dans la bonne prostituée, mais dans Salomon. La mauvaise prostituée accepte le le meurtre, le sacrifice, alors que la bonne la refuse. La bonne mère, elle, renonce à l'enfant pour que celui-ci vive. Elle ne veut pas mourir, mais elle est prête à tout subir et même à renoncer à l'enfant pour qu'il vive. N'est-ce pas aussi le vrai sens du sacrifice du Christ? 

    Girard avait dit dans "Des choses cachées depuis la fondation du mondeIl y n'y a pas de différence plus grande que celle existant entre ces deux actions représentatives du sacrifice. C'est pourquoi il a refusé d'utiliser le même mot pour les décrire. Et, puisque le sens de sacrifice comme immolation ou meurtre est plus ancien, il a décidé que le mot sacrifice s'appliquerait à cette action, sacrifice-meurtre. Mais depuis, il a changé d'avis. La différence entre ces deux actions est la plus grande qui soit, et c'est la différence entre le sacrifice archaïque (qui détourne contre une victime choisie la violence accumulée par la société) et le sacrifice au sens chrétien (renoncer à toute revendication égoïste et à la vie s'il le faut, pour ne pas tuer). 


    Nota: sacrifice archaïqueil aurait pour but de canaliser la violence vers un individu (sacrifié) et vers le domaine du sacré, institutionalisant ainsi la violence qui est encadrée et pratiquée selon des rites et règles bien précises.


    b) Les deux actions sont ici superposées.
    Les évangiles font de la mauvaise prostituée et du mauvais sacrifice une métaphore pour la vieille humanité incapable d'échapper à la violence, sans sacrifier des victimes. Le Christ, par son sacrifice, nous libère de cette nécessité; Le sacrifice y prend le sens de sacrifice de soi-même, le sens du Christ. On peut alors dire, en quelque sorte, que que la religion primitive, archaïque, annonce le Christ à sa façon., mais très imparfaite. 

    Les deux formes de sacrifice du paragraphe précédent, (celle de la mauvaise prostituée et celle de la bonne) sont radicalement opposées mais en même temps inséparables. Il n'existe entre elles aucun espace non sacrificiel. On ne peut pas trouver de différence plus grande; d'un côté, le sacrifice comme meurtre, de l'autre, le sacrifice comme acceptation de la mort, s'il le faut, pour ne pas tuer. L'histoire morale de l'humanité est un passage du premier sens au second, accompli par le Christ , mais pas par l'humanité qui a tout fait pour ne pas voir le dilemme et pour y échapper.

    Je pense qu'il est urgent de méditer cette pensée de Girard en cette période ultra-matérialiste où ne compte que la performance et le profit. Les éclairs de conscience et les germes de réveil que nous voyons poindre de plus en plus sont à cultiver.


    C) "Ce changement de perspective dans votre théorie est encore plus évident quand on le compare au débat que vous avez eu avec les théologiens de la Libération, en 1990, au Brésil. A cette occasion, Franz Hinkelammert a discerné les concepts de "non sacrificiel" et "antisacrificiel", avant de demander: "est-ce vraiment comprendre la pensée de Girard que de la définir comme antisacrificielle? Je crois que non, parce que sa pensée est non sacrificielle [...]. La position antisacrificielle peut être extrêmement sacrificielle". 

    http://mythologica.fr/biblique/cain et abel


    "La théologie de la libération est un courant de pensée théologique chrétienne venu d’Amérique latine, suivi d’un mouvement socio-politique, visant à rendre dignité et espoir aux pauvres et aux exclus et les libérant d’intolérables conditions de vie. Enracinée dans l’expérience biblique du peuple juif guidé par Dieu au-delà de la mer Rouge et à travers le désert — d’une terre d’esclavage (Égypte) à la Terre promise (Exode, ch. 12 et suivants) elle est un « cri » prophétique pour plus de justice et pour un engagement en faveur d’un « Règne de Dieu » commençant déjà sur terre. La réflexion théologique part de la base : le peuple rassemblé lit la Bible et y trouve ressources et inspiration pour prendre en main son destin".

    "Attentif aux pauvres, critique à l’égard du néolibéralisme, le pape François ressemble à un « théologien de la libération ». En réalité, il s’est opposé à ce mouvement que l’Institution catholique accusa longtemps d’inspiration marxiste et qui a tant influencé l’Eglise en Amérique latine".
    Je pense que 
    Franz Hinkelammert a raison, dit René Girard qui a écrit un essai concernant sa position à ce sujet, "théorie mimétique et théologie" (dans "celui par qui le scandale arrive"ch I-3), d'abord paru en Allemand dans un ouvrage dédié à Raymund Schwager: "il faut repérer un phénomène de "bouc émissaire" spontané derrière la crucifiction, tout autant que derrière les mythes". Ce phénomène n'est pas là dans les mythes, alors qu'il est là dans les Evangiles et le plus surprenant, c'est que ce repérage vient du Christ lui-même plutôt que des évangélistes qui font tout ce qu'ils peuvent pour suivre le Christ.

    Selon René Girard, "l'histoire des religions est en fait une histoire du sacrifice commencée avec les relogions archaïques qui ont véritablement éduqué l'humanité et l'on sortie de la violence archaïque. Puis Dieu est devenu une victime afin de libérer l'homme d'un Dieu violent, illusion qui doit être abolie en faveur de la connaissance que le Christ reçoit de son Père. On peut considérer les religions archaïques comme le premier stade de la révélation progressive qui culmine dans le Christ. "  Ainsi, la véritable histoire de l'humanité serait une histoire religieuse qui remonte au cannibalisme primitif, qui serait la religion alors que l'Eucharistie récapitulerait cette histoire, de l'alpha à l'oméga. Et pour commencer, l'histoire de l'homme inclut ce début meurtrier: Caïn et Abel

    Je crois que cette vision me séduit et que je suis assez d'accord.

    Conclusion: un espace absolument non sacrificiel est impossible. René Girard a tenté de le trouvé dans "La violence et le sacré" et Des choses cachées", mais il pense maintenant que trouver cet espace à partir duquel tout pourrait se comprendre et s'expliquer sans engagement personnel est une tentative qui ne peut réussir. La difficulté aujourd'hui de construire le monde autour des valeurs égalitaires en est peut-être la traduction. L'avenir nous dira ce qu'il en est.

    http://authueil.org/?2006/04/25/62-celui-par-qui-le-scandale-arrive (Celui par qui le scandale arrive par authueil)

    http://www.parutions.com/pages/1-6-63-2200.html (celui par qui le scandale arrive)

     

    3) L'Histoire et la conscience sacrificielle.


    a) En adoptant une formulation plus théologique, la notion de "Dieu passager et mutable", soutenue par des penseurs comme scholemHans Jonas, ou Sergio Quinzio, se raccroche-t-elle à votre idée de la religion comme élargissement progressif de la conscience et du christianisme comme révélation et transformation du Logos violent en Logos divin?

    pour Scholem la conception d'un Dieu vivant n'est pas incompatible avec le principe de son immuabilité. Pour Jonas, Dieu est un Dieu qui devient, un Dieu qui vient à l'existence en temps voulu, bien qu'il soit un Etre complet, toujours identique à Lui-même dans le temps de l'éternité. La tradition hébraïque parle aussi de l'unification de Dieu avec sa Shekhinah.

    Girard ne voit pas Dieu comme une entité changeante, mais le comprend de façon ontologique: "je suis celui qui suis", comme Dieu l'a dit lui-même à Moïse selon l'Ecriture. Dieu, comme on l'a vu précédemment a "une stratégie" pédagogique à partir de la religion archaïque vers la Révélation chrétienne. C'est ainsi qu'une humanité libre peut se développer. Sartre a pu dire: "Dieu ne peut pas être, parce que, si Dieu a fait l'homme, ce dernier n'aurait pas pu le créer libre, et donc, l'homme étant libre, il n'y a pas de Dieu". Avec le système du bouc émissaire, nous voyons que cette logique est contournable et que la vision de Sartre n'est pas forcément juste. Même si l'impossibilité dont il parle est réelle, Dieu permet les sacrifices et les hommes peuvent s'éduquer eux-mêmes peu à peu, hors de leur violence, tout en ne réussissant jamais complètement. Ils ont besoin du Christ qui supplée à leurs insuffisances, ils changent donc, mais pas Dieu. La différence entre les religions archaïques et le christianisme, c'est que dans le cadre archaïque, on pense que la victime est coupable parce que tout le monde le dit et on ne comprend pas qu'elle est seulement un bouc émissaire. Dans les Evangiles, il y a aussi un moment d'unanimité (dans les cris: "à mort!, à mort) et même les disciples de Jésus se détournent de lui et rejoignent la foule. Mais la résurrection détruit cette unanimité et les disciples dénoncent la système du bouc émissaire et ainsi le révèlent.

    Le "Dieu passager et mutable", qu'évoquent scholemHans Jonas, ou Sergio Quinzio, c'est le sacré qui progressivement se transforme en saint dans l'histoire humaine. Dieu de la Bible, il est devenu Dieu de la sainteté étranger à toute violence, le Dieu des Evangiles. Il y a un refus chrétien d'abandonner la Bible hébraïque et l'Ancien Testament, refus de l'attitude marcioniste. Cela montre qu'il y a à la fois rupture et continuité entre le religieux archaïque, sacrificiel et la révélation biblique qui nous fait émerger hors du sacrifice mais qui ne nous autorise pas à le condamner car par nature, nous ne sommes pas étrangers à la violence. Nous vivons peut-être l'émergence d'une nouvelle Révélation. 

     

    Liens: http://jec2.chez.com/archobsrvshole.htm (Observations sur l'oeuvre de Gershom Scholem)

    http://theoremes.revues.org/150 (Gershom Scholem, d'une redécouverte de la kabbale et de ses enjeux)

    http://francesca1.unblog.fr/2011/07/07/shekinah/ (la gloire de la shekhinah)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Preuve_ontologique_de_G%C3%B6del (preuve ontologique de l'existence de Dieu selon gödel)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Argument_ontologique


    b) A propos de cette question, comment percevez-vous la tradition gnostique? Fait-elle aussi partie de l'histoire de la Révélation?

    http://art-du-vivant.com/blogcfio/esoterisme-chretien/

     

    Si je me réfère au site franc-maconnerie.org "Le terme de gnose désigne diverses tendances qui ont toujours existé dans les grandes religions monothéistes, et qui présentent des points communs aussi bien avec la pensée néoplatonicienne qu'avec les spiritualités orientales.

    Gnose signifie connaissance. Il s'agit de la connaissance intérieure, par laquelle l'homme appréhende le divin, indépendamment de tout dogme, de tout enseignement; la gnose s'apparente ainsi au mysticisme. Les gnostiques considèrent que Dieu ne peut être en contact avec le monde, essentiellement mauvais, œuvre du Démiurge. La matière est assimilée à l'ignorance, au mal, et la vie terrestre résulte d'une chute de l'esprit dans cette matière, perte de l'unité originelle avec Dieu. L'homme, prisonnier des dualités (bien/mal, âme/corps, connaissance/ignorance), ne garde plus de son origine divine que la vague nostalgie d'un paradis perdu. Mais le principe divin, l'âme, est en lui, et la recherche spirituelle peut le mener au salut en libérant l'âme de sa prison corporelle".

    Pour René Girard, "la gnose est très actuelle, car c'est toujours un effort pour échapper à la Croix, c'est à dire perpétuer la méconnaissance par l'homme de sa violence et protéger son orgueil de la Révélation. Sans la croix, il ne peut y avoir de Révélation de l'injustice fondamentale que constitue le mécanisme du bouc émissaire, fondateur de la culture humaine et qui se répercute dans tous les rapports que nous avons avec nos semblables". 

    La gnose méconnaît donc la révélation?

    liens: http://fr.wikipedia.org/wiki/Gnosticisme

    http://www.franc-maconnerie.org/la-gnose

    http://reforme.net/une/religion/lapocalypse-a-commence (pour girard, l'apocalypse a commencé)

     

    c) Roberto Calasso critique votre conviction que la Révélation chrétienne opère une sape progressive du sacrifice: "Dans cette application tordue des Lumières, cependant la principale faiblesse de Girard apparaît: la persécution n'a en fait jamais été aussi répandue que dans l'Occident moderne, qui ne connaît rien du sacrifice et le considère comme une superstition". 

    Girard trouve profonde et inspirée la description de Calasso de la société moderne. Mais elle est trop unilatérale. Calasso est très favorable au sacrifice, il ne fait pas de distinction entre la Révélation chrétienne et la mauvaise utilisation qu'on en fait aujourd'hui. Pour lui, être opposé au sacrifice sanglant constitue une faiblesse des individus ou des collectivités et, avec Nietzsche, il veut croire qu'être pour la violence est plus intelligent et que c'est ce qu'il faut faire. Calasso a intégré l'utilité positive du sacrifice dans les sociétés archaïques et il voit que le monde moderne est menacé par la perte des protections sacrificielles, ce qui est somme toute très lucide et qu'assez peu de gens peuvent voir.

    C'est pourtant ce que dit René Girard qui définit le monde moderne comme essentiellement privé de protection sacrificielle, c'est à dire toujours plus exposé à une violence aggravée qui est, le sienne (celle de Calasso), comme la mienne, notre violence à nous tous. Mais le mouvement de la rationalité moderne n'est pas intrinsèquement mauvais. Le progrès scientifique est un progrès réel qui fait donc voir Girard comme un "homme des lumières" à Calasso.  ("L'histoire progresse à la fois dans le sens du bien et dans le sens du mal", dit Jacques Maritain). Calasso ne voit pas la signification profonde de la Révélation chrétienne telle que l'a découvert René Girard.


    d) La lecture de Nietzsche s'est révélée fondamentale pour de nombreux philosophes contemporains. Vous-même avez reconnu qu'il avait contribué à votre interprétation de Dionysos. Selon vous, l'aphorisme 125 du Gai savoir, très souvent cité, dans lequel Nietzsche affirme que "Dieu est mort", va au coeur de la logique sacrificielle.

     

    http://www.lemenestrel.com/TEXTES/dionysos-dieu-grec.html

     

    Au lieu de dire "Dieu est mort", Nietzsche dit en fait: "Nous l'avons tué. Voici la traduction de Pierre Klossowski dans Oeuvres philosophiques complètes: "Dieu est mort! Dieu reste mort! Et c'est nous qui l'avons tué. Comment nous consoler, nous les meurtriers des meurtriers? Ce que le monde avait possédé jusqu'alors de plus sacré et de plus puissant a perdu son sang sous nos couteaux - qui essuiera ce sang de nos mains? Quelle eau lustrale pourra jamais nous purifier? Quelles solennités expiatoires, quels jeux sacrés nous faudra-t-il inventer? La grandeur de cette action n'est-elle pas trop grande pour nous? Ne nous faut-il pas devenir nous-mêmes des dieux pour paraître dignes de cette action? Il n'y eut jamais d'action plus grande; et quiconque naîtra après nous appartiendra, en vertu de cette action même, à une histoire supérieure à tout ce que fut jamais histoire jusqu'alors". 

    Nietzsche ne nous parle-t-il pas ici d'une re-fondation religieuse de la société en inventant un rituel d'expiation, autrement dit d'une nouvelle religion? Tous les dieux commencent d'abord par mourir, éternel retour (du religieux sacrificiel), création et recréation de la culture qui implique toujours la présence initiale d'un meurtre fondateur. Pour rené Girard, ce texte va au-delà de la pensée explicite de Nietzsche en définissant l'éternel retour comme une succession sans fin de cycles sacrificiels, repérables dans les aphorismes d'Héraclite et Anaximandre.  Il n'était sans doute pas pleinement conscient de ce qu'il disait dans cet aphorisme et c'est l'exemple de texte qui échappe à son auteur. En fait, nietzsche utilisait sans s'en rendre compte des mots à connotation rituelle, sacrificielle.

    Ainsi, ce texte parle de la naissance de la religion en même temps que de sa mort et c'est ce que le meurtre de Dieu contraint le meurtrier à inventer: un nouveau culte religieux. 


    Les derniers mots que Nietzsche a  écrits en 1989, aux limites de la folie, "Condammo te ad vitam diaboli vitae" ('je te condamne à la vie éternelle en enfer") constituent un passage impressionnant qu'il est difficile d'interpréter en dehors en dehors d'un cadre chrétien. Nietzsche s'est-il condamné à l'enfer en voulant être Dionysos contre le Christ? (voir aussi SOLLERS ET LA RELIGION Dionysos et le Ressuscité). Héraclite l'a déjà dit: Dionysos, c'est la même chose qu'HadèsNietzsche était jaloux du Christ selon André Gide, il était donc du côté de Satan, ce qui signifie d'après Girard, prendre parti de la foule contre la victime innocente.

     

    liens: http://fr.wikipedia.org/wiki/Dionysos

    http://www.lemenestrel.com/TEXTES/dionysos-dieu-grec.html (Qui est Dionysos, le dieu Grec ?)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Dieu_est_mort_(Friedrich_Nietzsche)

    http://leportique.revues.org/126 (Mort de Dieu et volonté de puissance)

    http://www.perspectives-girard.org/references/references/reference-0002.pdf (Comment "Dieu est mort !", selon Nietzsche: c'est le texte capital, paraît-il, sur la disparition définitive de toute religion")
    http://fra.anarchopedia.org/dieu_est_mort (Dieu est mort)
    https://lesarchivesdeladouleur.wordpress.com/2012/05/20/god-is-dead/ (dieu est mort)

    http://www.lemondedesreligions.fr/mensuel/2010/40/friedrich-wilhelm-nietzsche-04-05-2010-122_106.php (Prophète de la mort du Dieu chrétien, le philologue allemand développa une pensée paradoxale, à la fois athée et spirituelle, qui prêche une mystique de l’« éternel retour » et annonce l’avènement d’un Dieu positif, « qui danse et qui rit ».

    http://www.webnietzsche.fr/dieumort.htm (Dieu est mort, pourquoi ?)

    http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/antiq_0770-2817_1981_num_50_1_2036 (Girard, Euripide et Dionysos)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Klossowski (cité par rené girard pour la traduction de nietzsche, le gai savoir)

    http://www.webnietzsche.fr/retour.htm (l'éternel retour)

    http://www.eris-perrin.net/2014/08/nietzsche-et-l-eternel-retour.html (Nietzsche et l'éternel retour)

    http://www.in-limine.eu/2014/04/nietzsche-et-jesus-par-georges-bataille.html (Nietzsche et Jésus (par Georges Bataille))

    http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/antiq_0770-2817_1981_num_50_1_2036 (Quand René Girard nous offre ses salades. Remarques sur la théorie girardienne du sacrifice)

    http://www.willeime.com/Nietzsche.htm (Nietzsche et l'inversion des valeurs par le chrisitanisme)

    http://files.alaindebenoist.com/alaindebenoist/pdf/rene_girard.pdf (RENE GIRARD, AUTEUR SURFAIT par alain de benoist

     

    4) Celui par qui le scandale arrive.

     

    a) Dans votre théorie, il semble que les êtres humains ne soient ni autonomes (car leur désir est toujours mimétique, ni pacifiques (car ils ne peuvent éviter l'apparition de formes de violence engendrées par la nature mimétique de leur désir). Ne pensez-vous pas que cette conception de l'humanité a eu une influence négative sur l'accueil fait à votre travail?

    La réponse de René Girard, c'est que, même si le désir est toujours mimétique, on peut y résister et c'est l'intérêt d'être chrétien - Jésus lui-même a résisté. La liberté de l'homme c'est la possibilité de résister au mécanisme mimétique. 

    La seule liberté consisterait donc à imiter Jésus et ne pas rejoindre le cercle mimétique ainsi que Paul le dit aux corinthiens: "Je vous en prie, montrez-vous mes imitateurs" (1 CO 4,16). Ce n'est pas par orgueil individuel, mais parce que lui-même imite Jésus, qui, à son tour, imite le Père. Par opposition au désir mimétique, qui aliène les hommes et les entraîne vers la crise mimétique, c'est une chaîne infinie de "bonne imitation", d'imitation sans rivalité, que le christianisme cherche à constituer et dont les "saints" sont les maillons. 

     

    b) Nous n'avons le choix qu'entre accuser les autres et éprouver de la compassion pour eux?

    http://dilectio.fr/?tag=crise-mimetique

    Pourquoi l'imitation du Christ impliquerait-elle une mise en accusation de ceux qui ne la pratiquent pas demande René Girard? L'imitation du christ n'implique pas ce choix. Ce que le Christ ne fait jamais, c'est la mise en accusation au dépens d'un bouc émissaire pour "tirer son épingle du jeu". Relisons l'évangile de Jean: "Pourquoi ne reconnaissez-vous pas mon langage? C'est que vous ne pouvez pas entendre ma parole. Vous êtes du diable, votre père,et ce sont les désirs de votre père que vous voulez accomplir. Il était homicide dès le commencement et n'était pas établi dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui: quand il profère le mensonge, il parle de son propre fonds, parce qu'il est menteur et père du mensonge. Qui d'entre vous me convaincra de péché? Si je dis le vérité, pourquoi ne me croyez-vous pas? Qui est de Dieu entend les paroles de Dieu; si vous n'entendez pas, c'est que vous n'êtes pas de Dieu" (Jn 8,83-47). En fait il y a bien deux modèles suprêmes, Satan et le Christ. Le paradoxe, c'est que la vraie liberté est la conversion de l'un à l'autre; autrement, c'est l'illusion totale. Nous sommes libres parce que nous pouvons toujours nous convertir vraiment, c'est à dire refuser de nous joindre à l'unanimité mimétique. Se convertir, c'est en fait se reconnaître persécuteur, se voir soi-même pris dans le processus d'imitation depuis le commencement. Cela signifie choisir le Christ (ou un homme qui ressemble au Christ) comme modèle de nos désirs. Se convertir, c'est découvrir que nous avons imité, sans le savoir, le mauvais type de modèles qui nous entraînent dans le cercle vicieux des scandales et de l'inassouvissement permanent qui aboutissent à la crise mimétique

    liens: http://dilectio.fr/?tag=crise-mimetique (la crise mimétique)

     https://aigueau.wordpress.com/2010/01/18/la-theorie-de-rene-girard-resume (La théorie de René Girard – résumé)

    http://ermrc.pagesperso-orange.fr/Caf%E9th%E9otextes/031Mim%E9tique.htm (René Girard et la théorie du désir mimétique)


    c) Si le mot skandalon signifie "rivalité mimétique", pourquoi les Evangiles l'associent-ils avec Satan et avec le Christ, qui se qualifie lui-même de skandalon (Jn 6,41-42).


    Le mot skandalon signifie "pierre d'achoppement mimétique", quelque chose qui déclenche la rivalité mimétique. Le Christ a annoncé (avant sa passion) qu'il allait devenir un skandalon pour tous les hommes et même pour les disciples. 

    René Girard a écrit dans "Je vois Satan tomber comme l'éclair", que Satan et le skandalon sont une seule et même chose (chapitre III, satan, p. 61). 

    Jésus associe les deux termes quand il annonce la Passion et dit à Pierre: "passe derrière moi Satan! Tu me fais obstacle (skandalon), car tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes!Mt 16,23).  Le mot skandalon s'applique aussi à la croix lorsque Jésus dit: "Heureux celui qui ne trébuchera pas à cause de moi"! (Mt11,6). Paul, lui, déclare dans une belle formule: "Nous proclamons, nous, un Christ crucifié, scandale pour les juifs et folie pour les païens" (1 Co 1,23).

    La Croix est un skandalon parce que les hommes ne comprendront pas un Dieu faible (cf Nietzsche), subissant humblement ceux qui le persécutent; c'est pourquoi ils trébuchent sur cette idée. Par ailleurs, Jésus et Satan poussent tous deux à l'imitation qui éduque la liberté, parce que nous sommes libres d'imiter le Christ dans un esprit d'humble soumission à son incomparable sagesse, ou au contraire, d'imiter Satan dans un esprit de rivalité. Et le scandalon signifie alors l'incapacité à échapper à l'esprit rivalitaire, un esprit de servitude car il nous agenouille devant tous ceux qui l'emportent sur nous. La prolifération des rivalités est cependant arrêtée par la résolution du bouc émissaire, qui produit à nouveau l'ordre dans la société. Satan expulse alors Satan ce qui stabilise la société mais l'ordre ne peut être que temporaire car l'ordre ne peut être que temporaire et promis à retomber tôt ou tard dans le désordre des scandales. Il s'agit d'une fausse transcendance. 

    La résolution ultime du bouc émissaire n'est-elle pas le Christ skandalon...?

     

    liens: http://girardianlectionary.net/res/skandalon.htm (René Girard and the New Testament Use of skandalon)

    http://www.perspectives-girard.org/discussion-archives/pc2005-01.01-12.31.pdf (Depuis Je vois Satan tomber comme l'éclair, Girard considère le skandalon et Satan comme une seule et une même chose ( Cf aussi p.138-139 dans Les origines de la culture ). Je vous rapporte le passage emprunté à ce livre : ""- Si le mot skandalon signifie "rivalité mimétique", pourquoi les Evangiles l'associent-ils avec Satan et avec le Christ, qui se qualifie lui-même de skandalon ( Jn 6, 41-42 ) ? - Le Christ annonce avant sa Passion qu'il va devenir un skandalon pour tous les hommes et même pour ses disciples, qui VONT PARTICPER PASSIVEMENT A SON EXPLUSION..."" )

    http://w2.vatican.va/content/benedict-xvi/fr/audiences/2008/documents/hf_ben-xvi_aud_20081029.html (La théologie de la Croix dans la christologie de saint Paul par Benoît XVI, audience générale 29 oct 2008)

    http://www.scriptoblog.com/index.php?option=com_content&view=article&id=190:je-vois-satan-tomber-comme-leclair-rene-girard-&catid=52:philosophie&Itemid=55 (je vois Satan tomber comme l'éclair (René Girard))

    http://enpassant-englanant.blogspot.fr/2011/04/en-lisant-rene-girard-satan-sest-fait.html (En lisant... René Girard, Satan s'est fait duper par la Croix)

     

    d) Est-ce en rapprochant Satan du skandalon que le Christ révèle la fausseté des accusations sue lesquelles est fondé l'ordre sacrificiel? Démasque-t-il ainsi la vraie nature de Satan? 

     

    nomana.free.fr:Andromède attachée au rocher par les Néréides

    Oui répond René Girard "Pour le christianisme, on ne devrait pas croire en Satan. Le Credo n'en fait pas mention". Satan est un non-être car, il est finalement l'inconscient du mécanisme du bouc émissaire quand la foule accuse la victime innocente d'être coupable et qu'elle l'assassine ensuite sans remord en pensant qu'elle est coupable. Le système fonctionne par lui-même, comme une machine, une espèce d'immense mannequin (comme Dante représente Satan dans la fosse de l'enfer).

    Le phénomène de rivalité, la rivalité des doubles est perçu depuis toujours comme une sorte de force transcendantale. René Girard signale que dans leurs récits épiques, les indiens l'appellent destin, pour les grecs anciens c'est le moîraHeidegger, lui, parle de schicksal. Satan est ce système mimétique qui n'a pas d'être substantiel mais qui gouverne les relations humaines. Cette notion de destin, qui a tant marqué l'humanité n'est plus présente dans la Bible. Dès le début, Caïn est libre de choisir et Dieu tente de le convaincre de ne pas tuer son frère (LA PAROLE DE DIEU NE DÉTOURNA POINT CAÏN DE TUER SON FRÈRE). Ainsi que l'affirme René Girard, "Nous serons toujours mimétiques, mais nous n'avons pas à l'être de façon satanique, ni à nous engager dans des relations mimétiques perpétuelles. Nous n'avons pas à accuser notre voisin, nous pouvons apprendre à lui pardonner". 


    Souvenons-nous de Marc 12,29-33

    "Jésus lui répondit (au scribe): Le premier de tous les commandements c'est: Écoute, Israël, le Seigneur notre Dieu est le seul Seigneur. 
    30 Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force. C'est là le premier commandement. 
    31 Et voici le second qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n'y a point d'autre commandement plus grand que ceux-ci. 
    32 Et le scribe lui répondit: C'est bien, Maître, tu as dit avec vérité, qu'il n'y a qu'un Dieu, et qu'il n'y en a point d'autre que lui; 
    33 Et que l'aimer de tout son cœur, de toute sa pensée, de toute son âme, et de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, c'est plus que tous les holocaustes et les sacrifices".

    C'est ainsi que je conclue mes articles sur "ma lecture" des chapitres relatifs au mécanisme mimétique et au scandale du christianisme du livre de René Girard "LES ORIGINES DE LA CULTURE". Mon prochain article traitera du chapitre L'homme, un "animal symbolique".


    liens: http://profondeurdechamps.com/2013/09/05/satan-un-bouc-emissaire/ (Satan : un « bouc émissaire » ?)

    http://lirephilosopher.canalblog.com/archives/2014/06/17/30090619.html ("Je vois Satan tomber comme l'éclair" René GIRARD)

    http://www.cairn.info/zen.php?ID_ARTICLE=ETU_966_0773 (girard revisité)

    http://nomana.free.fr/public/bouc-emissaire.html (quelques boucs émisssaires)

    http://scribe.seiya.free.fr/dossier/enfers.htm (LES ENFERS : DE LA DIVINE COMEDIE A SAINT SEIYA voir la fosse 1à10)

    http://leschampsdemaldoror.voila.net/textes/enfer21.htm (l'enfer de dante)

    http://jacques.prevost.free.fr/cahiers/cahier_31.htm (arts et sciences, hommes et dieux. cahier 31 la divine comédie de dante)

    http://remacle.org/bloodwolf/italiens/dante/table.htm (la divine comédie de dante - l'enfer)

    http://jesusmarie.free.fr/augustin_cite_de_dieu_livre_15.html (Saint Augustin d'Hippone La Cité de Dieu - livre 15/22)

     

    Le pandémonium, lieu de satan par Jonh Martin '1825' (musée d'Orsay):

    http://profondeurdechamps.com/2013/09/05/satan-un-bouc-emissaire

     

     


     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • L'équinoxe de printemps

     

    C'est avec plaisir que je partage ces articles d'Elizabeth berger dans son blog tarot pshychologique sur l'équinoxe de printemps et sa magie.

     

    L'hiver est fini

    nativité

     

     

    fleurs oiseau

     

     

     

    Le trèfle symbole de l'équinoxe de printemps

     

    Triskell

     

     Un mégalithe:

    mégalithe

     

    Bientôt, la durée du jour sera égale à celle de la nuit : étymologiquement, le mot équinoxe vient du latin æquinoctium, de æquus« égal” » et nox, noctis« nuit ».

    Moment important car il permet de situer avec précision les points cardinaux, ce jour-là le soleil se lève plein Est et se couche tout à fait à l’Ouest.

    L’équinoxe de printemps est associé à l’Est car il annonce la renaissance de la vie au sortir de l’hiver, tout comme le soleil en se levant à l’Est annonce le jour naissant. Symboliquement, c’est de l’Est que vient la Lumière que recherchent ceux qui s’engagent dans une démarche spirituelle.

    L’élément Air, associé à cette période, symbolise l’inspiration, l’intuition, l’intellect, la communication. L’Oiseau est associé à l’Est et à l’Air, puisque les hommes ne pouvant pas voler, les oiseaux étaient considérés comme les messagers des dieux, leur apportant l’inspiration. Dans le corps humain, l’élément Air est celui qui permet la respiration et qui est en relation permanente avec l’extérieur.

    C’est la saison du renouveau et du nouveau feu, c’est le début du cycle de la fertilité et de l’abondance, c’est le temps des semailles.

    L’équinoxe de Printemps est une célébration d’équilibre car ce n’est plus l’hiver et pas encore l’été. C’est le temps magique entre les deux saisons, ou Dame Nature se réveille doucement, sortant lentement de sa léthargie hivernale. En cette période, les Grecs célébraient le retour à la surface de la terre pour six mois, de Perséphone. Fille de Zeus et Déméter, elle fut enlevée par Hadès, qui la fit reine des Enfers.

    Hadès avait conclu un pacte avec Déméter, partageant ainsi son épouse entre le monde de la Lumière et le royaume des Ténèbres. Ce mythe exprime le mouvement de la végétation qui meurt à l’approche de l’hiver pour resurgir à nouveau avec le printemps.

    Dans le culte, la fête célébrant le départ de Perséphone avait lieu en automne, la belle saison étant associée à son retour.

    L’équinoxe de printemps est un moment fugace, instant qui marque l’équilibre entre le jour et la nuit, un passage où les forces de la lumière augmentent.

    ostara


    On perçoit l’influence nordique de cette fête, avec le nom qu’on lui donne généralement : Ostara. En effet, il provient d’Éostre : une Déesse germanique de la fertilité à qui on faisait des offrandes d’œufs peints pour assurer la venue du printemps. Cette porte de l’année était aussi associée à la déesse romaine Aurora, à la déesse grecque  Éos et à la déesse hindou Ushas (toutes dérivées du prototype indo-européen du nom de Hausos).

    Elle serait également associée à Freya dans la mythologie nordique. Déesse de l’aurore et de la fécondité printanière, elle est associée au symbolisme des œufs et du lièvre. Son association à la création du monde a généré la coutume de peindre des œufs. Ceux-ci représenteraient l’Œuf Cosmique.

    Chargée de symboles anciens, l’équinoxe de printemps est toujours fêtée aujourd’hui. Nous mangeons des lapins en chocolat (le lièvre est l’animal sacré d’Éostre en tant que symbole de fertilité), des poules et des œufs. Le mot Easter qui signifie Pâques en anglais vient d’ailleurs du nom de cette Déesse.

    La symbolique de l’œuf est très chargée. En effet, il détient en lui la genèse du monde, il est une réalité primordiale qui contient en germe la différenciation des êtres. En égyptien le mot œuf est féminin et de lui le Dieu jaillira, il organisera le Chaos en donnant naissances aux êtres différenciés (Il est à la fois Fils et Père). On retrouve ce symbole dans de nombreuses religions et son sens est toujours le même.

    L’œuf est souvent une représentation de la puissance de la lumière. Ainsi il apparaît comme un des symboles de la rénovation périodique de la nature. Mais attention il n’est pas autant naissance que ré-naissance, c’est le retour, la résurrection (d’où la récupération de la fête pour la Pâques chrétienne : mort et résurrection de Jésus).

    Les coutumes païennes veulent que l’on allume des feux à l’aube pour symboliser le renouveau de la vie et la protection des récoltes. On célèbre ce Sabbat mineur en faisant sonner les cloches, décorant des œufs, plantant des graines, s’occupant du jardin rituel ou non, faisant un grand nettoyage de Printemps (physique et spirituel, en se débarrassant des énergies négatives et des problèmes générés par la pensée). Pendant ce nettoyage, il est recommandé que chaque mouvement soit fait dans le sens des aiguilles d’une montre car cela remplit la maison de bonnes énergies.

    Entrée dans le signe astrologique du Bélier

    Bélier


    Le Bélier  symbolise le feu originel qui se manifeste à l’entrée du printemps, le jaillissement des forces brutes de la vie (éclatement des bourgeons, sortie des pousses de la terre, rut des animaux…). Le rythme vital, sous ce signe, est celui d’un bond en avant, d’une accélération : commencement, renouvellement, propulsion, impulsion, jet, éclatement, explosion…

    C’est le souffle du feu prométhéen, ce feu à la fois créateur et destructeur, aveugle et généreux, chaotique et sublime, capable de fuser dans toutes les directions; c’est la décharge irruptive, fulgurante, indomptable de la foudre, la violence du feu animal indifférencié, la poussée anarchique, dévorante, d’instincts primitifs vigoureux, une libération de forces nouvelles, inclassables et inadaptées, aux généreuses promesses portées vers leur essor.

    Les fêtes Celtes nous parlent toujours de la fin d’une étape et le commencement d’une autre. Quelque chose meurt et autre chose naît. C’est pour cela que le cercle est un symbole important dans la tradition druidique. Un cercle, c’est comme la somme d’une infinité de point. Chaque point que nous voulons observer, analyser sur le cercle est compris grâce à ce qu’il y a avant et ce qu’il y a après lui.

    C’est d’ailleurs par la compréhension de ce qu’il y a avant et après que nous pouvons nous approcher de ce point. Mais jamais nous ne l’atteignons car le point est un élément hors espace-temps. Le cercle est aussi l’expansion du point, l’unité Divine.

    Les fêtes druidiques d’aujourd’hui expriment une vision cyclique du temps, et une des fonctions de ces célébrations est d’inscrire le cycle humain dans le grand cycle de la nature, d’harmoniser les rythmes de l’homme sur les plans physiques, psychologiques et spirituels. Pour eux la Nature, image de la Déesse-Mère, est célébrée comme une source d’inspiration, une conseillère de sagesse et de beauté. Ils pensent que l’homme n’est qu’un des éléments de la grande harmonie naturelle.

    Chaque fête revêt donc une dimension spirituelle et véhicule un enseignement au travers d’un symbolisme inspiré de la période de l’année. La succession des fêtes au cours de l’année symbolise à la fois le cheminement intérieur de l’être humain et les grandes phases de l’existence humaine.

    L’Est, l’Air, l’oiseau

    L’équinoxe de Printemps est un symbole de renaissance à la vie, de vitalité, de joie et de bonheur. Le jour est de même durée que la nuit. C’est une porte qui s’ouvre et nous sommes invités à la franchir et à accueillir l’énergie nouvelle qui se présente. Nous sommes incités à sortir de la Nuit, à redevenir actifs. L’Enfant Intérieur a grandi, il doit maintenant lâcher la main de la Mère et s’autonomiser. Il doit semer les graines de sa future vie. C’est aussi une phase d’apprentissage.

    C’est la fête du temps des semailles

    Le temps de faire de nouveaux projets, de renouveler ce qui doit l’être. Nous pouvons pour cela nous ouvrir à l’inspiration et être réceptifs à ce qui nous guidera pour accomplir nos projets. Cette période est symbolisée par la lumière du jour naissant à l’Est. L’équinoxe de printemps est associé à l’adolescence, à la période de 7 à 14 ans. Le maître mot de cette fête est « réceptivité »

    Le printemps est associé à l’élément Air

    Cette saison est caractérisée par l’éclosion des bourgeons, par la floraison. Le printemps favorise la prise de conscience de la nouvelle vie qui mène vers l’expansion, il apporte les prémices des futures chaleurs, des réalisations à venir.

    L’équinoxe est un moment d’équilibre et de stabilité ; la nuit et le jour sont égaux. Celui qui parcourt le chemin connaît le calme intérieur et la paix de l’âme.

    La Déesse Ostara favorisait les naissances, des humains et des animaux, et la germination des végétaux. La légende dit qu’ Ostara est née d’un œuf, symbole de la vie en devenir, et qu’elle était accompagnée d’un lièvre, animal prolifique s’il en est. Dans la tradition germanique, cet animal lunaire est associé au passage, il montre des chemins entre l’univers des hommes et des mondes merveilleux.

    En pays germanique, c’est lui qui souvent apporte les œufs de Pâques. On dit même qu’il les pond! Cet œuf, que nos ancêtres décoraient avec minutie, était à l’origine plutôt peint en rouge, couleur associée au printemps.

    Oeuf 2

    Mais cet œuf symbolise aussi l’éternité et la fécondité de la vie et surtout d’une vie qui semble s’autogénérer. C’est pourquoi l’œuf faisait l’objet d’un culte au moment de l’équinoxe de printemps. D’où son assimilation naturelle par le christianisme qui l’associe à la résurrection du Christ.

    L’équinoxe de printemps marque la fin de la période sombre, celle du travail intérieur très intense. L’objectif est toujours le même : intégrer le Divin qui est en nous accroître notre foi… En nous connaissant mieux nous  pouvons continuer notre chemin.

    De l’autre coté du point de l’équinoxe nous avons l’éclosion de la vie. Et la vie est celle que nous choisissons d’avoir. De ce fait, nous semons les projets que nous voudrions voir germer. Nous les mettons donc en terre, inscrit sur des œufs. L’œuf est un grand symbole. Il contient toutes les potentialités, il est symbole de la Vie qui s’autogénère. Sa teinte rouge rappelle la semence d’Ouranos, son sang, qui féconde Gaïa dans la cosmogonie grecque. Nous allons donc ensemencer nos vœux dans la matrice de la Vie pour qu’ils se matérialisent dans les mois qui suivront.

    Cette symbolique est aussi représentée par Kernunnos fécondant la Déesse Mère dont le fruit, Bélénos, naitra neuf mois plus tard au solstice d’hiver. Kernunnos parfois imagé par un serpent à tête de bélier et corps de poisson. Ceci certainement parce que l’équinoxe se situe entre le signe du Poisson (dernier signe astrologique) et celui du Bélier (premier signe astrologique) dans le cercle de l’année, représenté par le serpent. Le poisson, image de l’inconscient, des eaux intérieures, de notre monde caché. Le bélier, force vive, impulsion, exaltation. Kernunnos réveille nos sens visibles et invisibles.

    Bélénos quant à lui symbolise la Lumière. Faire le vœux d’atteindre la Lumière est peut-être l’unique objectif à avoir en son être intérieur car de ce souhait découle Tout, tout le reste et surtout l’accès au monde de la Plénitude.

    Bélénos, dont la Lumière sort de Terre en ce jour d’équinoxe à travers le symbole du trèfle. De couleur verte il représente l’équilibre entre ses trois feuilles. Trois énergies qui sont le Progéniteur, la Déesse Mère et le Fils Bélénos, il est donc le Divin, la Lumière, l’Unique. Il est également associé au triban : Amour, Sagesse, Spiritualité.

    Dans la nature qui se déploie, le lièvre représente cette vie qui explose. Il est à deux facettes comme l’équinoxe qui est cet équilibre entre la nuit et le jour, la lune et le soleil, la Déesse Mère et Kernunnos, deux polarités. Dans la tradition chinoise on trouve le mythe du lièvre de Jade.

    zodiaque


    Le lièvre de Jade habite dans la lune et prépare avec des plantes le breuvage d’immortalité. On rejoint là la quête du Graal, de la Lumière qui est notre vœu formulé pour ce rituel. Dans les contes le lièvre est l’animal qui guide le masculin (Dieu ou homme) vers le féminin (femme ou Déesse Mère), il participe donc à cette Union des éléments, à l’équilibre du Yin et du Yang.

    A l’équinoxe de printemps nous fêtons l’exaltation de la Vie, sa puissance mystérieuse. Grâce au passé nous avons acquis des enseignements et pour la suite nous formulons vœux de continuer.

    Différentes survivances des célébrations de l’Équinoxe de printemps, autour du 21 mars, ont existé ou subsistent de nos jours. Feux de joie ou noyade de lumière de cette époque, dont les usages se manifestent sous des formes très variées mais précèdent de la même pensée initiale : la libération de l’obscurité hivernale, par exemple, en mettant en scène des moyens d’éclairage artificiel (bougie, lampe à huile ou lanterne symbolisées) dont on se débarrasse par noyade.

    On trouve aussi des usages liés à un gâteau que l’on offre à une divinité ou encore à un mannequin de paille que l’on brûle ou précipite à l’eau afin de « détruire l’hiver ».

    L’équinoxe de printemps, appelé Alban Eilir dans le druidisme contemporain, marque la fin assurée de l’hiver, le retour des beaux jours. C’est un temps d’équilibre, une porte entre l’hiver et le printemps; entre ce qui n’est plus et ce qui va advenir.

    C’est le moment de la naissance du jeune soleil, du jour nouveau porteur de tous les espoirs, de toutes les promesses et de toutes les potentialités. Temps pour l’oiseau de quitter le nid et d’inventer sa vie. Graines des futurs projets plantées en terre, Porte franchie pour sortir de la Nuit et accueillir l’Aube naissante, aube qui revient toujours pour nous offrir toutes les possibilités de la Vie.

     
     

    votre commentaire
  • Le féminin sacré

     

    https://musheart.wordpress.com/2014/04/22/reflexions-sur-le-feminin-sacre-et-la-sexualite-2/

     

    http://www.revedefemmes.net/admin/revues/revedefemmes-24.pdf (la revue rêves de femmes automne 2011, voir chap. la porte vers les mystères de l'intérieur)

     

    Aujourd'hui Journée Internationale de la Femme je rends hommage au féminin et au féminin sacré. Rappelons nous carl Jung et sa vision de l'anima et de l'animus où on se rend compte que chaque être humain n'est pas exclusivement soit masculin, soit féminin. J'en ai eu la révélation lors de mon AVC et de l'opération quasi-simultanée que j'ai subie contre le cancer du colon. Je me suis réveillé avec un goût prononcé pour la peinture et l'art alors que j'étais plutôt scientifique et rationnel et avec une attirance Pour la spiritualité. Je découvrais l'aspect féminin de mon être, plus intuitionniste et spontané. Le cardiologue m'a expliqué que mon cerveau s'il n'était pas détruit avait eu un arrêt et s'était reconstruit avec de nouvelles connexions. 

    L'asymétrie cérébrale, qui désigne l'inégale implication des deux hémisphères du cerveau dans les différentes fonctions mentales a suggéré les notions de "cerveau gauche" et de "cerveau droit. Mobiliser plus la partie droite suggère une personnalité artistique, créative, ouverte d'esprit et émotive liée à l'aspect féminin de la personne. Utiliser davantage votre partie gauche, suggère un profil plus consciencieux, analytique et logique, plus masculin. 

    C'est ce qui me fait dire que ma personnalité qui était dominée par l'aspect masculin, calculatoire s'est équilibré vers une harmonie entre féminin et masculin. 

    Je suis ainsi devenu sensible et j'écoute la partie féminine de mon être qui s'est libérée et qui guide maintenant ma spiritualité et m'a fait découvrir le féminin sacré. C'est pourquoi en cette Journée Internationale de la Femme je mets à l'honneur l'article de Elizabeth Rouzier que je suis et dont j'aime les articles et recommande les conférences:


     

    RECONNAISSEZ, CELEBREZ ET HONOREZ VOTRE FEMININ !

     

    http://www.revelessencedesoi.com/2015/03/conference-reconnaissez-celebrez-et-honorez-votre-feminin.html (conférence reconnaissez celebrez et honorez votre féminin)


    A l'occasion de la Journée Internationale de la Femme, j'ai souhaité contribuer à ma façon et vous inviter à participer à ma première conférence en ligne. En effet, c'est une première pour moi même si j'ai déjà animé des conférences en présentiel.

    Depuis longtemps, à vous, chères femmes, qui me suivez dans mes partages sur revelessencedesoi et revelessencedefemme, je vous promets un échange en ligne. C'est avec une grande joie que je vous invite enfin à y participer et ceci, belle synchronicité, va se réaliser lors d'une journée qui nous est réservée. Je souhaiterai que cette journée dure 365 jours et chaque jour suivant dans la vie de chaque femme.

    En effet, la question qui se pose et que je vais ouvrir lors de cette conférence :

    Notre lignée de femmes guerrières que nous pouvons remercier nous ont permis aujourd'hui de disposer et donc si possible faire valoir, de droits, comme celui à l'avortement, la contraception, le vote, le travail, le divorce, l'égalité etc ... et la lutte continue ... mais nous "m'aime" comment utilisons nous ces droits dans notre vie ? Comment contribuons nous à nous accorder l'amour, le respect de nos valeurs, notre corps, contribuer à l'avancement de la société en réalisant notre mission de vie, à nous occuper de nos besoins ...

    Quelles réelles avancées ont eu ces droits dans votre vie ? 

    J'ai découvert dans ma vie que la véritable liberté ou les véritables droits sont ceux que l'on s'accorde intérieurement et que l'on souhaite incarner .... Par exemple, tant que je ne me suis pas aimée, j'ai été mal aimée, tant que je ne me suis pas réalisée, mon travail n'avait pas de sens, tant que je ne me suis pas respectée, je ne l'étais pas, tant que je me suis fait violence intérieure en me reniant et me sacrifiant, en résistant à l'invitation du coeur, j'ai été confrontée à la violence, tant que je n'ai pas incarné mes valeurs, j'ai connu la dévalorisation, tant que j'ai laissé mon mental me juger, les jugements des autres m'atteignaient, tant que je ne me suis pas guérie intérieurement, j'ai été blessée par les évènements ou les personnes dont les rencontres n'étaient pas hasard mais rappels, tant que je ne me suis pas connectée avec ma puissance féminine, je n'ai pas maitrisé les qualités propres au féminin (chez les hommes comme les femmes), telles l'intuition, le ressenti, l'écoute de son inconscient et de sa voix intérieure, l'intelligence émotionnelle, l'accueil de la vie, le don de métamorphose, la créativité, l'intelligence du coeur et la connexion avec notre centre énergétique chaudron, l'utérus et tant d'autres capacités infinies qui sont actuellement ignorées ou considérées comme défauts telles la profondeur, la sensibilité... Notre sexe est il faible comme il est appelé couramment ou simplement sa faiblesse apparente cache t'elle une force ignorée car non valorisée par la société encore trop masculine même pour les hommes coupés de leur féminin ?

    Alors quelle est la véritable libération de la femme ? Justement si d'une part, nous avons gagné certains droits sociaux, il nous appartient dans l'intime de nous libérer de nos schémas, notre propre féminin blessé et de nous accorder le meilleur. La société ne fera pas ceci pour nous, quelles que soient les avancées dans nos droits ....

    Dans certains pays, les femmes n'en sont pas encore là et doivent encore lutter mais peut être est il temps pour nous dans des pays où la liberté est accessible de déposer nos armes de guerrières, nos armures, pour en arborer d'autres, moins phalliques et plus féminines telle la force intérieure et retrouver les valeurs du Féminin. C'est le chemin que j'ai choisi et que je souhaite partager ... Je n'aurai pas le temps de tout vous dire dans cette conférence mais l'intention y est, elle se fera dans le présent et le partage.

    J'ai passé la première partie de ma vie à expérimenter et faire des erreurs (et je continue à en faire pour grandir), je souhaite consacrer la deuxième partie de ma vie, après la femme rage, la femme mage, à incarner la femme sage et initier les femmes à ce merveilleux chemin d'évolution en soi, d'amour et de respect de soi, de découverte ... à travers des programmes, mes consultations et des outils ...

    Après un premier temps simplement dans le présent et ce qui me viendra d'important à vous partager, un autre temps pour les échanges et la réponse à vos questions, la conférence se clôturera par une hypnoméditation intuitive et énergétique, un accompagnement vers votre intime afin de célébrer votre propre puissance féminine ou simplement l'inviter à se révéler .... Par ma qualité d'hypnothérapeute, je vous guide vers vos profondeurs inconscientes, par l'intuition la méditation ne sera donc pas préparée mais soufflée par ma voix intérieure et donc unique, l'énergie du féminin nous accompagnera et circulera dans la salle en toute sororité. 

    J'ai hâte de partager ce moment avec vous, chères femmes, c'est une promesse que je tiens enfin.

    Inscrivez vous, vous serez ainsi prévenues par mail avec le lien d'accès à la salle et le mot de passe et pour celles qui ne peuvent pas assister, inscrivez vous quand même, cela vous permettra de recevoir l'enregistrement et de me connecter avec vous lors de la méditation.

    A toute à l'heure de l'autre côté et vive la journée de la Femme, de chaque Femme, de notre Femme à célébrer car elle incarne doublement le Féminin dans sa polarité énergétique et intérieure propre à chaque être humain de tous sexes ainsi que dans sa forme extérieure que seules les femmes incarnent vraiment. Soyons honorées par ce chemin et honorons nous !!
    Bien à vous,
    Elisabeth Rouzier
    Hypnothérapeute, psychoénergéticienne, coach intuitive et Femme !


    Autres liens: http://lauramarietv.com/pourquoi-chaque-femme-doit-seveiller-au-feminin-sacre/

    http://epanews.fr/group/le-feminin-sacre/forum/topics/le-f-minin-sacr-et-la-qu-te-de-l-unit-perdue-par-jean-bernard?page=1&commentId=2485226%3AComment%3A1054860&x=1#2485226Comment1054860 (Le Féminin Sacré et la Quête de l'Unité Perdue par Jean-Bernard Cabanes)

    http://lemiroirdevenus.free.fr/public/Document/Le_feminin_sacre.pdf

    http://www.soriah-mandalame.com/article-feminin-sacre-123702059.html

    http://epanews.fr/profiles/blog/show?id=2485226%3ABlogPost%3A2253761&amp%3Bxgs=1&xg_source=msg_mes_network#.VP1GcHyG-So (Guerre des sexes : Les hommes s’excusent enfin ! Bon, pas tous mais certains)

     

    https://www.pinterest.com/pin/131519251594814962/ Jay Dogg:(une peinture réaliste: visage de femme)

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Bonne année depuis mon nouveau lieu de résidence Bourg Saint-Maurice - Les Arcs

     

     

     


     

     

    wikipedia.org -Bourg-Saint-Maurice

    lesarcs.com -bourg saint maurice les arcs

    skiinfo.fr -les arcs bourg saint maurice -la station

    guidesdesarcs.com -les arcs: via ferrata

    balade-en-montagne.com -randonnées classiques

    balade-en-montagne.com -les arcs ballades en montagne

    .balade-en-montagne.com -montagne/boucles/boucle

     

     

    Nostalgie: une vue de notre balcon à Aix les bains avant notre déménagement.

     

     

     

     

     

    Ca y est, deux mois de préparation m'ont conduit ici, à Bourg Saint Maurice qui mène aux stations de ski des Arcstignes et Val D'isère. Apès avoir passé 3 ans à Annecypuis deux ans à Aix les bains, je retrouve ici la nature et les premières émotions du village de mon enfance. Découvrons d'abord le pays avant les grandes randonnées que je me promets pour le printemps. J'ai le plaisir de présenter à tous maintenant que je suis un peu stabilisé mes meilleurs voeux pour 2015, voeux de santé, bonheur satisfaction de vos désirs es espoirs et partage de l'amour.

     

    Les arcs

    Les arcs

    Les arcs

    Les arcs

     

     

     

    Le départ du funiculaire vers Bourg Saint Maurice

     

     

     

    De mon balcon, je vois un paysage assez merveilleux, surtout avec les premières neiges de janvier 2015.

     

     A notre arrivée après la tempête du 28 décembre 2014

     

     

     
     

     


    Puis la neige fond à basse altitude.

     

     


     

     

     

    Depuis le mois d'octobre, nous avons avec nous Mozart, le fils présumé de Lou, le chien de mon fils disparu en juillet 2014 au pays basque. Je dirais que c'est plutôt Mozart qui a adopté sa Maîtresse vu la façon  dont il s'est mis immédiatement dans ses bras, dés qu'on l'a vu alors qu'il n'était pas encore sevré.

     

     

    Mozart bébé

     

    Mozart à trois mois

     

    Mozart chez sa mère

     

     

     

     

     

     

    Mozart grandit si vite! le voici à trois mois alors qu'on était encore à Aix les Bains.

     

    Mozart à 3 mois

     

     

     

     
     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous voici maintenant à Bourg Saint Maurice, Mozart a quatre mois.

     

     

    Le lac de Bourg

     

    Le lac de bourg

     

    Sur les hauteurs de Bourg Saint Maurice

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • FAITES CET EXERCICE POUR VOIR VOTRE « AURA »



    Le blog elisheanportesdutemps.terrenouvelle dit: Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca Comme j'ai bien aimé cet article je voudrais le partager sur mon blog en le citant in extenso:

     

     

     

    <header style="color: rgb(75, 75, 75); font-family: 'PT Sans', sans-serif; font-size: 14px; line-height: 21px; margin-bottom: 14px; position: relative; top: -16px;">

    <time class="entry-date updated" data-blogger-escaped-datetime="2014-11-03T13:54:47+00:00" itemprop="dateCreated" style="font-style: italic; margin-right: 120px; white-space: nowrap;">nov 3, 2014</time>

    51239

    </header>

     

    "Je vous propose de faire un petit exercice très simple si vous voulez apprendre à voir votre aura. Premièrement, il faut savoir que c’est très simple à faire et que tout le monde peut le faire, à la limite la seule difficulté pourrait être le fait d’arriver à croire qu’on est capable de le faire.

    Cet exercice permet de voir la 1ère couche de l’aura, le corps éthérique,c’est à dire la couche la plus facile à distinguer (il existe 7 couches). Bien que sa vibration le place en dehors de notre champ de vision classique, c’est un corps très proche du corps physique au niveau vibration. Il a pratiquement la même densité, mais il est simplement accessible à nos perceptions.

    EXERCICE POUR VOIR SON « AURA » :

    – Prenez une feuille blanche et mettez-vous dans un lieu bien éclairé.- Posez votre main à plat sur la feuille.

    -Regardez votre main sans vraiment la regarder en fait, en fait votre regard ne doit pas s’arrêter à votre main. Regardez votre main comme si vous vouliez voire 50 cm derrière elle.

    Le cerveau va toujours essayer de ramener votre vision à la logique, ne cherchez pas à interpréter ce que vous voyez. Laissez-vous aller, même si les contours de votre main deviennent flous : ne faites pas de mise au point !Laissez venir le flou autour de vos doigts et observez de loin..

    Vous distinguerez ainsi un « flou » qui n’est en fait qu’une énergie lumineuse, en principe bleu, vert avec quelques nuances propres à chacun.

    Pendant l’exercice le cerveau va continuer à essayer de faire une mise au point par réflexe là où votre vision deviendra floue. Laissez simplement le flou grandir en ignorant le reste. Vous serez émerveillé par la lumière bleutée qui entoure votre main.

    Pour voir les autres couches de l’aura, il faut développer des facultés de visions extrasensorielles. Cet exercice vous aura au moins permis de découvrir la première couche de votre aura.

    EXERCICE:

    spiritualité

    EST-CE QUE TOUT LE MONDE PEUT VOIR L’AURA?

    Oui, tout le monde peut voir l’aura des gens ainsi que celui de tous les êtres vivants (animaux, arbres et fleur). Il suffit non seulement de vouloir, mais de désirer voir…tout simplement.

    Comment faire pour voir l’aura?

    Premièrement, il faut vous détendre. Prenez une grande inspiration pendant 10 secondes, puis maintenez celle-ci durant 5 secondes, et expirez normalement, mais complètement, et arrêtez pendant 4 secondes. Répétez cela 3 fois.Cet exercice vous permettra de vous déstresser et vous permettra d’ouvrir votre conscience à vos sens extrasenso‌riels. Ensuite, fixez un point près de la personne dont vous voulez voir l’aura. Ce que vous percevrez autour de la forme de cette personne, c’est son aura.Plus vous répéterez cette expérience et plus il vous percevrez facilement l’aura de tout ce qui vous entoure.

    L’aura chez les humains ou tout autre être vivant peut avoir plusieurs couleurs et différentes intensités selon la personnalité, l’humeur, la vitalité et l’évolution de chacun. La couleur détermine l’état d’être et l’intensité de celle-ci, détermine l’énergie et la conviction de cet état d’être.

    Ex. Une personne qui possède une aura rougeâtre et jaune à la fois, indique que cette personne cherche à influencer (la force= le rouge) par ses connaissances (le mental = le jaune). Le diamètre du rayonnement démontrera l’intensité, soit toute l’énergie dans l’application de l’influence que cette personne veut faire.

    Rouge clair: Représente l’énergie, la chaleur et la vitalité, la générosité, la passion

    Rouge opaque: Représente la révolte, l’esprit querelleur, la colère, la malice, l’esprit de destruction et la haine.

    Rouge foncé: Représente l’égoïsme et le manque de noblesse.

    Rouge + Rose: Représente l’affection, le bonheur, la tendresse et l’amour si teinté de blanc.

    Rouge + Jaune, clair: Représente le désir d’apprendre ou d’enseigner.

    Rouge + Jaune, foncé: Le contrôle et la domination.

    Rouge + Brun: La peur, la crainte, le doute très prononcé.

    Rouge + Noir: La méchanceté, une énergie malsaine et très troublée.

    Rouge + Orangé: L’égocentrisme.

    Orange clair: L’énergie, la vitalité sans tracas, les émotions satisfaisantes.

    Jaune clair: L »intellect, le mental, les analyses, la pensée réfléchie.

    Jaune Or: Un intellect bien balancé avec sa spiritualité.

    Jaune + Brun: Un état usant de ruse, égoïste et avare.

    Vert clair: L’harmonie, la paix avec la nature et son environnement, le cœur.

    Vert émeraude: L’harmonie, l’équilibre, l’art de la guérison, le centre, l’expression du Christ. Une grande quantité de vert émeraude dans l’aura d’un individu indique son intérêt ou son engagement dans l’art de la guérison.

    Vert + Brun: L’égoïsme, l’avidité, la tromperie et la jalousie..

    Bleu: La communication, l’expression, le juste.

    Bleu + brun + noir: Le vice, la perversité, l’abus de pouvoir.

    Le bleu est lié au troisième œil, à l’inspiration et au niveau supérieur de l’intellect. Il est une des premières couleurs que voit le guérisseur spirituel.

    Mauve lavande: Une bonne spiritualité, une bonne vitalité

    Lilas: Un caractère altruiste et compatissant.

    Violet: La compassion, la compréhension, la médiumnité, une spiritualité élevée.

    Le violet est la couleur de la royauté et elle indique la noblesse de caractère. Dans l’aura, le violet est un agent d’isolation et de purification. On ne le trouve pas couramment. Il vient des royaumes supérieurs et on le voit seulement chez les maîtres spirituels et chez les adeptes.

    Blanc: L’union, la conscience christique, la guérison appliquée, une spiritualité de haut niveau."

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Les origines de la culture 4) Le scandale du christianisme partie 1

     

    Nous vivons peut-être la fin de l'ère chrétienne, accompagnée d'une crise des valeurs (peut-être va-t-on vers un nouveau christianisme?) et de nombreux dérèglements se produisent dans notre société. On assiste à une résurgence du paganisme et des mythes de l'antiquité grecque. NarcisseProméthée sont de retour et deviennent envahissants.Le mimétisme s'exacerbe que ce soit dans la vie de tous les jours ou dans les médias, même si l'individualisme est puissant et poussé par un ego qui devient forcené. 

    Cela me donne l'idée de rédiger une série d'articles en donnant "ma lecture" du livre de René Girard "Les origines de la culture" dont c'est ici l'article 3-1)

    wikipedia.org -René Girard

     
     

     

     

     

     

     

     

    Les livres de René Girard: 

     

     

     

    amazon.fr -Les-origines de la culture (Entretiens-Pierpaolo) (2006)

     

    Mes articles sur "les origines de la culture": 

     

    Dans l'article 2 nous avons vu comment João Cesar de Castro Rocha et Pierpaolo Antonello présentent René girard dans leur introduction au livre "les origines de la culture": "cet essai tente de reconstituer, au cours de dialogues systématiques, ce fil que René Girard a tenu sa vie durant, "une seule et longue argumentationpour reprendre les mots de Charles Darwin.   Les auteurs ont donné à ce dialogue souvent dense et précis, le ton d'une autobiographie intellectuelle comparable selon eux à celle de Charles Darwin. 

    Après cette introduction, nous avons commencé la lecture du livre de René Girard par le chapitre "Une théorie sur laquelle travailler: le mécanisme mimétique". Je résume et donne dans ces articles ma lecture des questions posées à René Girard (en caractères gras) et de ses réponses

    Dans les articles 3-1 et 3-2 ("Une théorie sur laquelle travailler"), nous avons analysé le mécanisme mimétique en tant que fondement de l'ordre social et de la culture. Nous avons conclu que le monde moderne peut se définir comme une série de crises mimétiques toujours plus intenses, mais qui ne sont plus susceptibles d'être résolues par le mécanisme du bouc émissaire. Nous allons voir pourquoi dans cet article qui va s'intituler "Le scandale du christianisme".partie 1

     

    Exergue: "Un essai en hébreu est même paru à son propos, montrant que la théorie est contenue dans l'Ancien Testament!Charles Darwin  autobiographie.

    1) L'anthropologie de la bible.

    Vous développez une nouvelle approche de la Bible et en particulier des Evangiles, que vous étudiez d'un point de vue anthropologique. Vous affirmez qu'il y a dans la Bible une vision anthropologique décisive concernant le mécanisme de la victime, vision qui non seulement révèle, mais aussi refuse le mécanisme mimétique. En ce sens, la source de l'anthropologie mimétique serait dans la Bible.

    paroleetlumiere.blogspot.fr -L’Esprit Saint, souffle vital de l’Église !

    a) L'anthropologie mimétique consiste à reconnaître la nature mimétique du désir, à développer les conséquences de ce savoir, innocenter la victime unique et à comprendre que la Bible et les Evangiles ont fait cela avant nous. Le mythe est contre la victime alors que la Bible est pour elle. Prenons le cas de Job. On assiste à une sorte de procès totalitaire digne de l'inquisition où  les trois "juges" illustrent à la perfection le principe d'unamité contre la victime. Les "amis (?)" de Job essaient de le convaincre qu'il mérite d'être condamné et Job, de temps à autre faiblit au point qu'il est prête à reconnaître qu'il est coupable. Finalement, il se redresse et affirme: "Je sais, moi, que mon défenseur est vivant, que lui, le dernier, se lèvera sur la poussière" (Job 19,25). Le mot paraclet, qui définit l'Esprit Saint, est lié à ce concept de défenseur (Paraclet (παράκλητος, Parakletos ; en latin "Paraclitus") est un mot d'origine grecque qui signifie « celui qui console », ou « celui qui intercède », l'« avocat »). C'est "l'avocat de la défense" contre l'accusation formulée par Satan, éthimologiquement "l'accusateur" (Satan, en hébreu, signifie "adversaire", "opposant", traduit par épiboulos "comploter contre) dans la septante ou aussi "accusateur", traduit par ho diabolos ("calomniateur", "médisant") dans jb 1,6 sq., Za 3,1)
    Dans Job, les trois amis sont les accusateurs, donc la voix de Satan, voix de l'ancienne religion, de l'ancienne exécution. Mais cette voix est contestée par Job. Dans l'ancien ordre sacrificiel, la crise mimétique était résolue par le déclenchement du mécanisme émissaire, qui polarisait toute la violence sur une seule victime. Ceux qui accusent la victime sont les représentants de Satan, l'accusateur, tandis que dans le nouveau testament, le Christ est la voix du défenseur, qui nous avertit: "Que celui d'entre vous qui est sans péché lui jette le premier une pierre" (Jn 8,7). On voit là toute la différence entre l'archaïque et le judéo-chrétien dans ces attitudes opposées. 

    Nietzsche en parle, mais dans un tout autre esprit. En fait, il a pris le parti des persécuteurs, même s'il croît penser contre la foule. En effet, l'uninamité dionysiaque est la voix de la foule. Le Christ n'a guère en effet qu'une douzaine d'apôtres de son côté et même ceux-là vacillent. Nietzsche ne perçoit pas la nature mimétique de l'unanimité ni le sens de l'éclairage apporté par le christianisme sur les phénomènes de la foule. Comment pourrait-t-il voir que le dionysaque c'est la foule et que le chrétien (révélé par Jésus) c'est l'exception héroïque.


    b) Pourquoi le phénomène du meurtre fondateur est-il si difficile à établir?

    Le meurtre fondateur est le phénomène (phénomenon signifie "briller", apparaître", "surgir en pleine lumière") qui ne peut apparaître, parce que tout le monde est uni contre la victime s'il a atteint son but, victime qui apparaît, elle, vraiment coupable. Si le meurtre fondateur manque son but, en revanche, si l'unanimité ne se fait pas, il n'y a plus rien à voir. Et donc, pour que le phénomène devienne observable, il faut que les témoins lucides soient très peu nombreux et trop insignifiants pour troubler l'unanimité des persécuteurs. C'est bien le cas de la passion. Les premiers défenseurs de Jésus vont partager son sort et devenir des martyrs, c'est à dire des témoins de la mort du Christ, et en mourant pour la vérité, ils deviennent eux-mêmes des boucs émissaires 

    wikipedia.org -Martyre de 10000 chrétiens: Dürer

    (Martyr vient du grec "martur", "témoin", celui qui est spectateur d'un événement, C'est aussi celui qui prouve la force et l'authenticité de sa foi en suivant jusque dans la mort l'exemple du Christ). Il ne faut pas oublier que Saül, le futur Paul approuvait ce meurtre:  Ac 8:1-"Saul, lui, approuvait ce meurtre. En ce jour-là, une violente persécution se déchaîna contre l'Église de Jérusalem. Tous, à l'exception des apôtres, se dispersèrent dans les campagnes de Judée et de Samarie". Ce n'est que plus tard, qu'il prend conscience d'être un persécuteur après s'être converti au christianisme. Il entend alors la question essentielle: "Je tombai par terre, et j'entendis une voix qui me disait: Saül, Saül, pourquoi me persécutes-tu?" (Ac 22,7). C'est en effet la question cruciale qui nous fait découvrir que nous sommes des persécuteurs sans le savoir car toute participation à un phénomène de bouc émissaire est la même faute que la persécution du christ et tous les hommes commettent cette faute. 

     

     

    c) Le mécanisme mimétique aurait t-il donc à voir avec le péché originel? 
    Oui. On peut considérer que le péché originel serait le mauvais usage du mimétisme et le mécanisme mimétique est la conséquense de cet usage au niveau collectif par la désignation du bouc émissaire. En général, les gens ne perçoivent pas le mécanisme mimétique alors qu'ils participent à toutes sortes de rivalités qui sont à l'origine de ce mécanisme.  Il produit une forme de transcendance qui joue un rôle essentiel dans la stabilité des sociétés archaïques. En fait, il est indispensable à la survie et au développement de l'humanité. On retrouve ici l'idée de "transcendance  sociale" de Durkheim, qui d'un point de vue judaïque et chrétien est pure idolâtrie, mais pourtant, c'est ce "sacré illusoire" qui préserve les communautés humaines archaïques de ce qui pourrait les détruire. On le retrouve dans Epître aux Ephésiens 6, 12-13: "Car ce n'est pas contre des adversaires de sang et de chair que nous avons à lutter, mais contre les Principautés, contre les Puissances, contre les Régisseurs de ce monde de ténèbres, contre les esprits du mal qui habitent les espaces célestes...". Même si ces puissances dont parle Paul sont condamnées, il ne faut pas essayer de les détruire par la force, il faut même leur obéir. Le sacré archaïque est "satanique" quand il n'y a rien pour le canaliser et le contenir et les institutions sont là pour faire ce travail tant que le Royaume de Dieu ne triomphe pas.
    liens: cairn.info -L'idée de vérité chez René Girard

    2) Mythe et monothéisme.

     

    mythe.canalblog.com -le mythe d'oedipe


    a) Le fait que le judaïsme et le christianisme soient des religions monothéistes est-il fondamental dans la réécriture qu'ils opèrent du mythe et du sacré antique?

    wikipedia.org -Révélation

    Oui, car le Dieu du monothéisme est complètement "dévictimisé". Dans le monde archaïque,  chaque fois que le mécanisme du bouc émissaire fonctionne, un nouveau dieu surgit. C'est pourquoi le polythéisme possède beaucoup de fondations victimaires qui révèlent des divinités fausses, inexistantes, mais protectrices en raison de l'ordre sacrificiel qu'elles font respecter. 

    Remarque concernant le passage du polythéisme au monothéisme: au tout début de la Genèse (Gn 1,1), le mot utilisé pour désigner Dieu est Elohim, qui est la forme plurielle de la racine eloh, qui fait normalement référence au divin. Elle vient elle-même d'une racine plus ancienne, el, qui signifie Dieu, la déité, la puissance, la force... L'utilisation du pluriel dans la nom de Dieu et l'ambiguïté de son étymologie (le terme eloh {alef-lamed-heh}est la racine du verbe "jurer" ou "faire serment" aussi bien que du verbe "déifier" ou "vénérer") semblent être une preuve de la nature sacrificielle de la déité originelle, qui présente le caractère d'être à la fois maudite et déifiée, comme c'est toujours le cas des victimes du mécanisme de bouc émissaire, qui sont à la fois le mal suprême, puisqu'elles sont responsables de la crise, et le bien suprême, puisqu'elles restaurent la paix. L'origine de la culture est sacrificielle et la Bible comporte cet élément à son début. Et si le texte biblique commence par une référence explicite à la religion archaïque du polythéisme, il passe en meme temps à la nouvelle religion monothéiste de Yahvé. D'ailleurs le mot Yahvé, sans doute d'origine mosaïque, apparaît dans Gn 2,4, et se retrouve dans toute la version hébraïque de l'ancien testament. Cependant, le mot disparaît dens le nouveau testament. La venue du Christ apporte un énorme changement dans la relation de Dieu avec son peuple. A partir de là, Dieu est vu uniquement comme le Père de tous les vrais croyants, juifs aussi bien que gentils sans qu'aucune distinction soit faite entre eux, comme l'explique Paul (Rm 10,12).

    Depuis le commencement, le judaïsme est le refus absolu de la machine à fabriquer les dieux. Dieu n'est plus jamais victime, et les victimes ne sont plus divinisées: c'est la RévélationHistoriquement, la Révélation a lieu en deux phases. Dans la première, il y a un passage du mythe à la bible, passage où Dieu est dévictimisé et les victimes dédivinisées. Dans la deuxième phase, vient ensuite la Révélation évangélique où Dieu participe à l'expérience de la victime, mais délibérément cette fois, pour libérer l'homme de sa violence. On voit apparaître la victime pour la première fois dans l'ancien testament. Elle est seule innocente au sein d'une société devenue, elle, coupable. C'est ainsi que Joseph est un bouc émissaire réhabilité, entouré d'une aura d'humanité où le récit biblique possède un réalisme qui est absent dans les mythes. Dans cette Egypte historique, Joseph apparaît comme le bouc émissaire de ses frères qui sont jaloux de lui (Gen 37,11). Puis il est condamné par les Egyptiens dans l'affaire Putiphar, mais ici encore, le texte nous dit qu'il n'est pas coupable puisque c'est la femme de Putiphar qui voulait faire de lui son amant (Gen 39,7): A voir: deborahfontana69.centerblog.net -la femme de Potiphar et bldt.net -Joseph et la femme de Putiphar  

    Il est à noter que le texte hébraïque réhabilite sans cesse Joseph et les situations se résolvent de façon contraire à celle du mythe d'oedipe (Voir II: D’Œdipe à Joseph : figure du coupable, figure de la victime: "[...] en confrontant le mythe d’Œdipe à l’histoire du héros biblique, il ressort que les deux histoires se ressemblent, mais qu’elles livrent des leçons opposées).  De même, le mythe d'oedipe n'est pas le seul à être contredit par l'histoire de Joseph car c'est la structure même du mythe qui est contraire au message biblique. Dans le mythe, à la question: "le bouc émissaire est t-il coupable?"  la réponse est toujours "oui". Jocaste et Laïos ont raison de chasser Oedipe, puisqu'il va commettre le parricide et l'inceste. Le héros est accusé à tort, mais le récit mythique confirme toujours sa culpabilité. Dans le cas de Joseph et du récit hébraïque, tout fonctionne en sens inverse. La question est la même, mais la réponse révèle un monde entièrement différent. Il y a une opposition fondamentale entre les textes bibliques et les mythes. Le mythe accuse et dit qu’on a raison d’expulser le responsable, Œdipe ; la Bible dit non, Joseph n’est pas responsable et en plus il permet de résoudre la crise en anticipant la famine. Le mythe est donc complice de la violence collective, la Bible non (voir partie II D’Œdipe à Joseph).


    liens: carnetsdusiecle.hautetfort.com -René Girard : Révélation évangélique

    fangpo1.com -Yahvé Dieu terroriste

    leconflit.com -Le violence et le sacré de rené girard (oedipe revisité)
    rene.pommier.free.fr -Œdipe enfin disculpé grâce à René Girard

    crdp.ac-paris.fr -Joseph ou le renoncement à la convoitise

     

     

     

     

    wikipedia.org -Benjamin_(Bible)

    b) Peut-on dire que la Bible réécrit toute l'histoire des mythes et qu'elle inclut par là-même un élément d'intertextualité par rapport 
    On n'a pas à passer par l'intertextualité pour tous les récits bibliques, mais ici l'histoire de Joseph est exemplaire est exemplaire en ce sens qu'elle est effectivement la réécriture d'un mythe, qui va contre l'esprit mythique parce qu'elle repésente l'esprit mythique comme une source de mensonge et d'injustice. Ce problème apparaît parfois de façon latente dans la conscience de certains poètes tragiques tels Sophocle lorsqu'il suggère que de nombreux assassins ont tué Laïos (passage que les critiques s'abstiennent en général de commenter): Oedipe pose dans ce passage d'oedipe Roi une question précise: comment un et plusieurs peuvent t-ils être la même chose? ("[...]ce sont des brigands, à ce que tu déclarais, qui selon lui [un témoin], ont assassiné Laïos. Eh bien, s'il maintient ce pluriel, ce n'est pas moi l'assassin: un et plusieurs, cela ne saurait revenir au même. Mais s'il ne parle que d'un seul homme, d'un voyageur solitaire, la chose est claire, dès lors, et c'est sur moi que cela retombe. Sans le comprendre sans doute, Sophocle définit pourtant là le principe du bouc émissaire. Il semble en avoir conscience et deviner la vérité, mais il ne l'exprime pas aussi clairement que les rédacteurs de la Bible. Comme il écrit à une époque où l'immersion dans le cadre mythique, qui veut que le mythe soit raconté toujours de la même façon, est quasi totale, peut-être eût-il été lynché s'il avait supprimé la mise à mort?
    Au contraire, l'histoire biblique change la fin et le dernier épisode prouve que l'histoire de joseph porte bien sur le rôle du bouc émissaire. Joseph accueille ses frères qui viennent de Palestine et demandent du grain, il leur en donne. Ils ne reconnaissent pas Joseph habillé en grand seigneur égyptien, mais Joseph, au contraire, les reconnaît. Il leur donne du blé et dit "Prenez le grain dont vos familles on besoin et rentrez chez vous, mais la prochaine fois, ramenez-moi votre plus jeune frère et je saurai que vous n'êtes pas des espions mais que vous êtes sincères." (Gn 42,33-34). En effet, ils n'avaient pas amené Benjamin, le plus jeune des fils de Jacob, qui est leur demi-frère et le fère de Joseph (ce sont les deux derniers fils). Ils partent mais reviennent lorsque la faim les tenaille à nouveau, mais cette fois-ci avec Benjamin. Avant leur retour, Joseph demande à un de ses serviteurs de cacher une coupe précieuse dans le sac de Benjamin. A la frontière, on les fouille, on trouve la coupe et on les arrête. Joseph dit: "l'homme aux mains duquel la coupe a été trouvée sera mon esclave, mais vous, retournez en paix chez votre père." (Gn 44,17). Il leur offre en fait, de se tirer d'affaire au dépens de leur plus jeune frère, tout comme ils s'étaient débarassés de lui-même, Joseph. Benjamin joue donc ainsi le rôle de bouc émissaire. Les frères acceptent tous, sauf Juda qui dit: "Maintenant, que ton serviteur reste comme esclave de Monseigneur à la place de l'enfant et que celui-ci remonte avec ses frères. Comment en effet pourrais-je remonter chez mon père sans que l'enfant soit avec moi? [...] (Gn 44,33-34). Emu par ce dévouement, Joseph pardonne alors à tous et leur propose de s'installer en Egypte, avec leur père.

    On voit là le renversement des boucs émissaires opéré par le texte biblique par rapport aux textes mythiques où le thème du pardon accordé à ceux qui ont désigné le bouc émissaire apparaît à la fin. Cette fin effectue une relecture des textes mythiques, qui innocente la victime au lieu de la condamner (la coupe est placée dans les bagages de Benjamin, qui est en fait la figure de Joseph). Dans le mythe, au plus fort de la crise mimétique, quand une victime est choisie comme bouc émissaire, on utilise une fausse preuve afin de démontrer qu'elle est réellement coupable. L'histoire de Joseph montre bien avec sa conclusion que la lecture de cette histoire dans la perspective du bouc émissaire est la bonne. Cette éternelle histoire de la violence collective, au lieu d'être racontée de façon non critique, mensongère, comme dans la mythologie, est racontée dans sa version véridique, comme cela sera encore une fois le cas dans la Passion du Christ. C'est pourquoi le christianisme traditionnel voit en Joseph une figura Christi.René Girard affirme "c'est anthropologiquement, scientifiquement vrai."

    c) D'ailleurs le Judas de cette histoire est l'ancêtre biblique du Christ.

    wikipedia.org -Sermon_sur_la_montagne

    Oui c'est vrai. Judas annonce le Christ parce qu'il consent à être pris comme bouc émissaire à la place de son frère fin de le sauver. Auparavant, la Bible avait montré l'adoucissement du sacrifice sanglant, dans le sacrifice annulé d'Isaac, avant d'en proclamer la fin, avec le Christ. "Voici le feu et le bois, mais où est l'agneau pour l'holocauste?" avait demandé Isaac à son père. la réponse d'Abraham est extraordinaire: "Mon fils, Dieu se pourvoira lui-même de l'agneau pour l'holocauste." Gen 22,7-8. C'est une allusion prophétique au Christ en ce sens qu'il se sacrifiera lui-même pour en finir à jamais avec toute violence sacrificielle. C'est en même temps le renoncement au sacrifice de l'enfant, partout sous-jacent dans les débuts bibliques, et son remplacement par le sacrifice animal. Plus tard cependant, dans la littérature prophétique, les sacrifices animaux ont perdu leur efficacité: "Tu ne voulais ni sacrifice ni oblation, tu m'as ouvert l'oreille, tu n'exigeais ni holocauste ni victime, alors j'ai dit: Voici, je viens.(Ps 40 (39),7. Donc, la Bible apporte non seulement le remplacement de l'objet qui doit être sacrifié, mais la fin de l'ordre sacrificiel lui-même, grâce à la victime consentante, le Christ.  Mais pour se libérer du sacrifice, il faut renoncer aux représailles mimétiques, "tendre l'autre joue." En effet, la rôle du mimétisme est tel dans la violence humaine que les recommandations de Jésus dans le Sermon sur la montagne n'ont rien de masochiste et ne sont pas excessives. Elles sont réalistes, compte-tenu de notre tendance presque irrésistible aux représailles. Dans la Bible, l'histoire du peuple élu apparaît comme une tendance à la rechute constante dans le mimétisme violent et ses conséquences sacrificielles comme dans l'épisode où le peuple de Moïse est prêt à le tuer, lui et Aaron, à l'unanimité: "Toute l'assemblée parlait de les lapider, lorsque la gloire de l'Eternel apparut sur la tente d'assignation, devant tous les enfants d'Israël." (Nb 14,2-10).


    d) C'est à ce moment que la révélation et le monothéisme se seraient opposés au phénomène du bouc émissaire et au polythéisme?                                                                    On ne peut parler d'opposition car une opposition serait mimétique, mais il s'est produit quelque chose de plus puissant à la longue: le phénomène d'acceptation qui est aussi la révélation. La thèse de Freud, selon laquelle, en fin de compte, Moïse a été assassiné, est certainement profonde et authentiquement biblique (L'homme Moïse et la religion monothéiste). Freud s'est appuyé sur une légende juive racontant que Moïse a été tué. Se doutait t-il que des rumeurs analogues existent au sujet de Romulus, Zoroastre et de la plupart des fondateurs des religions. Zoroastre aurait été tué par les défenseurs du sacrifice qui auraient voulu le punir pour son opposition à cette institution.  Freud n'a jamais fait le lien entre toutes ces histoires qui se ressemblent et c'est peut-être pour cela qu'il n'a jamais découvert le mécanisme du bouc émissaire ou, comme Darwin, il manifeste la laïcisation de 19ème siècle scientiste qui refuse dèjà le message biblique.. 

                                      

    liens: wikipedia.org -Zoroastrisme

    classiques.uqac.ca -Moïse et le monothéisme par sigmund freud (1939)

    amazon.fr -L'homme Moïse et la religion monothéiste

    jeanzin.fr -Moïse et le monothéisme

    therapiesenligne.be -Sigmund FREUD (1912) TOTEM et TABOU


    e) Si dans le récit biblique, la culture est déterminée par un péché originel, les Evangiles apportent t-elles une réinterprétation radicale de cette origine, interprétation qui suggère une alternative?  Peut-on dire que le nouveau testament est une relecture non seulement des mythes, mais aussi de l'ancien testament?

    Il ne faut pas parler de réinterprétation, mais de révélation. Elle consiste à reproduire le mécanisme victimaire, mais en en montrant la vérité: la victime est innocente et tout repose sur le mimétisme. Dans les évangiles, où le point central est la Passion et la crucifixion, Jésus est innocent. L'imitation de la foule, le mimétisme collectif, la contagion violente, c'est là la vraie cause du reniement de Pierre, de la conduite de Pilate ou celle du mauvais larron. Tout repose sur une unanimité mimétique et fallacieuse. Cette vérité discrédite non seulement ceux qui ont crucifié Jésus, mais tous les faiseurs de mythes de l'histoire humaine. Par ailleurs, on peut constater une forte continuité entre l'ancien et le nouveau Testament. L'ancien Testament contient un certain nombre de drames qui racontent le meurtre de la victime unique. Le premier grand exemple est l'histoire de Joseph que nous avons examinée dans le chapitre 2 b). Si elle était mythique, elle prendrait le parti des frères contre Joseph. Elle fait l'inverse. Il en est de même de l'histoire de Job dans les chants du serviteur souffrant.

     

    wikipedia.org -le sacrifice d'Isaac

    f) Dans le christianisme, la victime qui sauve la communauté est le Christ. 

    Si Jésus sauve les hommes, c'est parce que sa révélation du mécanisme du bouc émissaire en privant de protection sacrificielle oblige les hommes à s'abstenir de plus en plus de violence pour survivre. Pour atteindre le Royaume de Dieu, l'homme doit renoncer à la violence. Mais, toutes les communautés humaines ont rejeté et rejettent l'offre du Christ, rejet qui avait déjà commencé avec sa propre communauté lors de la crucifixion. Et ce rejet se poursuit maintenant partout et semble-t-il de plus en plus. Le Prologue de l'évangile de Jean dit pourtant: "Il était dans le monde, et le monde fut par lui, et le monde ne l'a pas reconnu. Il es venu chez lui, et les siens ne l'ont pas accueilli et [...] la lumière luit dans les ténèbres et les ténèbres ne l'ont pas reçue(Jn 1,10-11  et 5). Mais, nous pouvons pourtant individuellement faire de notre mieux pour imiter Jésus: "Mais à tous ceux qui l'ont accueilli, il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu.(Jn1,12). C'est l'idée du salut personnel, qu'on atteint à travers l'esprit du Christ et du Père, révélée avec la Croix qui a permis de rétablir une communication entre l'homme et Dieu, relation qui avait été interrompue par le péché originel.

    Dans l'Ancien Testament, on trouve encore beaucoup de violence. Dans les Juges, et autres livres historiques, la violence mythique de la communauté contre les victimes émissaires est encore valorisée. Dans les Psaumes, il y a aussi la haine exprimée par la victime, haine suscitée par le désespoir de celui que ses voisins ont choisi, sans raison objective, pour jouer le rôle de bouc émissaire. Dans de nombreux systèmes religieux, le passage du sacrifice humain au sacrifice animal reste subreptice, alors que dans la Bible, il est souligné et glorifié, traduisant un adoucissement historique du sacrifice. De telles étapes sont soulignées dans des scènes extraordinaires, comme le sacrifice d'Issac, remplacé in extremis par un bélier, ce qui marque la fin des sacrifices humains et en particulier celui du fils aîné.

    lienshal.archives-ouvertes.fr -thèse sur la violence (mythique)

     

    g) Ne pensez-vous pas que vos lecteurs peuvent être déconcertés par votre lecture de l'histoire, qui rappelle sur certains points la tradition médiévale de l'interprétation figurale?

    Oui, mais la théorie mimétique redresse ce figural en montrant qu'il porte sur l'essentiel, c'est à dire la violence, non pas la violence divine, mais la violence humaine. Si nous revenons à SophocleOedipe-Roi, même s'il était interprété comme "la passion d'oedipe", comme une figura dont le Christ serait le consumatio (en quelque sorte l'accomplissement), était déjà perçu comme une victime, un innocent qu'on faisait souffrir, une préfiguration des souffrances de Jésus. C'est là une lecture la plus profonde, qu'on ne pouvait certes pas formuler dans le langage théorique que nous utilisons actuellement, mais c'était la bonne intuition car elle pressentait l'innocence de la victime et que Freud n'a pas vue, car il a pris à tort, le parricide et l'inceste comme des vérités. C'est là que s'est engendré un renouveau moderne du mythe parce que Freud croyait, ce qui était faux, qu'oedipe était coupable psychologiquement, même s'il ne l'était pas réellement. Il nous a en fait fait régresser vers une compréhension mythique des structures socio-psychologiques. 

    L'interprétation figurale a certainement des répercussions importantes dans le domaine religieux. Cette question de la représentation est importante: le mythe décrit le mécanisme tel qu'il apparaît à ceux qui réussissent à le faire fonctionner parce qu'ils ne perçoivent pas la nature de son fonctionnement et qu'ils sont les dupes inconscientes du processus. La Bible, qui considère le même mécanisme avec du recul, représente pleinement le mécanisme mimétique et peut donc en révéler la nature, du fait qu'elle voit l'essentiel, l'innocence de la victime émissaire.        

    liens: pdf.aminer.org -DE L'AMBIGUÏTÉ FIGURALE


    h) dans le premier chapitre de MimesisAuerbach propose une merveilleuse analyse de la différence entre les mentalités des cultures grecques et hébraïques en comparant l'Odysée d'Homère avec l'histoire d'Issac dans la bible. 

    encore une fois, chez homère, les héros restent dans le cadre mythique où le destin est fixé d'avance, et dans ce cadre, la victime est coupable avant même d'être divine, ce que  Auerbach, pas plus que les autres ne peut voir. Cependant dans Mimesis montre que notre mentalité moderne doit beaucoup plus aux récits biblique qu'à Homère. En effet; il y a dans la Bible une conscience de la dimension temporelle qui n'est pas présente chez Homère où la complexité psychologique des personnages est limitée, passant par alternance d'émotions et d'appétits alors que la Bible expose les divers plans de conscience et le conflit qui apparaît entre eux. 


    i) Dans "Figura", Auerbach affirme que Paul a été le premier à appliquer l'interprétation figurale aux textes bibliques. Pourtant vous semblez dire  que la structure même de l'Ancien Testament est figurale.

    Elle est plutôt prophétique, les prophètes se réfèrent déjà à des textes bibliques antérieurs pour discréditer la désignation violent et arbitraire du bouc émissaire. C'est le cas en particulier de Isaï 2,40-55, "le livre de la consolation d'Israël". Ce livre commence par la description d'une crise; où toutes les montagnes sont abaissées et toutes les vallées comblées

     Isaï 40, 3-4: « Dans le désert, préparez le chemin du Seigneur, dans la steppe, aplanissez une route pour notre Dieu. Que toute vallée soit comblée, toutes montages et collines abaissées, que les lieux accidentés se changent en plaine, et les escarpements en large vallée.»

    Pour les exégètes, il s'agit de la construction d'une route pour Cyrus, le roi de Perse qui a libéré les juifs de l'exil. Ne s'agit-il pas en réalité d'une figura de la crise sacrificielle, du processus d'indifférenciation violente? En effet, il n'y plus de différence entre les montagnes et les vallées. De plus, ce passage est cité par Jean-Baptiste au début de chacun des quatre évangiles, ce qui signifie que Jésus surgit au paroxysme d'une crise, qui appelle la désignation d'un  nouveau bouc émissaire, qui sera précisément Jésusvoir Mt 3,3 ("Jean est celui qui avait été annoncé par Ésaïe, le prophète, lorsqu'il dit : C'est ici la voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, Aplanissez ses sentiers") puis Marc 1,1-3Lc 3,4Jn 1,23. Ce sera Dieu l'occasion de se révéler.

    La notion de prophétie suppose le retour permanent aux crises antérieures qui permettent de prévoir leur résolution victimaire. Par exemple, dans les Evangiles, on trouve la phrase significative des PsaumesPs 109,3"Ils me haïssaient sans raison" ou ps 35,19: "que ne puissent rire de moi ceux qui m'en veulent à tort, ni se faire des clins d'oeil ceux qui me haïssent sans cause." C'est là la plainte de la victime d'un temps ancien, qui comprend qu'elle est choisie au hasard qu'elle est bouc émissaire. Ceci s'applique au Christ, qui est haï sans cause, quand tout le monde se met à imiter la foule de ses ennemis: et Pilate imite la foule par peur, ainsi que Pierre. Le livre de Job constitue lui aussi comme un immense Psaume, dans lequel la victime s'adresse à ceux qui s'apprêtent à le tuer, affirmant qu'il n'est pas coupable et que la foule va tuer un innocent ("Ils me haïssent sans raison.").

    Il faut reconnaître que dans les mythes, il y a toujours une bonne raison semble t-il, que ce soit dans le style parricide ou inceste, pour haïr la victime, mais en réalité, cette raison est illusoire, inexistante. Tout est dans la contagion mimétique, au paroxysme d'une crise toujours déjà mimétique. 

    Liens: communio.fr -Jésus bouc émissaire

     

    j) C'est pourquoi la victime est au coeur du texte biblique: Dieu lui-même sera la victime censée mettre fin à l'usage des victimes. Votre lecture (celle de René girard) montre que le texte se déconstruit dans cette réinterprétation des récits mythiques, mais il n'en conserve pas moins son centre, la victime. 

     

    menestreletgladiateur.blogspot.fr -Michaël Jackson ou l’idole d’un religieux archaïque planétaire

    En effet, la religion archaïque et le christianisme possèdent une structure similaire. Dans les religions, même les plus archaïques, l'homme a toujours vénéré ses propres victimes innocentes, mais sans s'en rendre compte. On peut dire que l'unité des religions se trouve dans le fait qu'elle se focalise sur la vénération de la victime. Certes, le Dieu du christianisme n'est pas le Dieu violent de la religion archaïque, mais le Dieu non violent qui accepte de devenir une victime pour nous libérer de nos violences.
    La découverte de l'innocence de la victime dérange puisque c'est en même temps la découverte de notre culpabilité. L'enseignement du message christique à travers la diffusion des Evangiles est aussi important que la révélation même. Cela permet de transformer le monde, non pas de façon brutale, mais graduellement, par assimilation progressive du message, qui s'arrange souvent pour se retourner contre le christianisme dès la philosophie des Lumières et surtout dans l'athéisme contemporain, qui est d'abord une protestation contre le religieux sacrificiel.
    liens: menestreletgladiateur.blogspot.fr -Michaël Jackson ou l’idole d’un religieux archaïque planétaire
    lemonde.fr -La religion contre le sacrifice, par Michel Serres

    Ici s'achève la partie 1 de cet article, "Le scandale du christianisme". Dans la partie 2, nous examinerons la Révélation et les religions orientales puis l'espace non sacrificiel et l'Histoire de la conscience sacrificielle. et nous terminerons l'article sur "celui par qui le scandale arrive".

     


    En complément à cet article, on peut noter qu'entre critique littéraire, théologie et anthropologie, René Girard révèle les liens unissant la violence et le religieux, et construit une « science des rapports humains ».  A cet égard, citons l'article de philosophie magasine qui illustre assez bien l'actualité: «â€¯L’accroissement de la puissance de l’homme sur le réel m’effraie »

    Pin It

    votre commentaire

  • Physique quantique et intrication

     

     

     

    Je ne peux décidément quitter les mystères de la physique quantique et une vidéo vient d'attirer mon attention: "Au coeur de la mécanique quantique: un nouvel éclairage sur la lumière des atomes". Il s'agit d'une conférence dans le cadre des rencontres de l'Irfu (Institut de Recherche sur les lois Fondamentales de l'Univers) du 13/02/2013 par le professeur Alain Aspect (lauréat du prix Albert Einstein 2012, membre de l'Académie des Sciences) et Etienne Klein, chercheur au centre CEA de Saclay, chef du LARSIM (Laboratoire des Recherches sur les Sciences de la Matière).

    Depuis que j'ai découvert le phénomène de l'intrication quantique, j'ai éte fascineé par ce mystère mis en évidence par une science pourtant rationaliste, mais qui accepte ces phénomènes proches du magique, voire de l'irrationnel. Je revois avec plaisir les explications d'Alain Aspect et je me demande si on a pris la mesure de cet aspect de la science. Aspect insiste sur la profondeur de la pensée d'Einstein dont l'argumentation a peut-être permis la découverte de ces phenomènes qu'il avait du mal à accepter au nom de la rigueur de la pensée scientifique qui ne doit pas être irrationnelle. Un article de "halshs.archives-ouvertes.fr" complète la réflexion sur ces phénomènes d'intrication: "halshs.archives-ouvertes.fr -Albert Einstein, David Bohm et Louis de Broglie sur les ‘variables cachées’ de la mécanique quantique par Michel Paty*" 

     

    Je complèterai mon article au fur et à mesure de mes réflexions nouvelles et des commentaires que je recevrai afin qu'il serve de support l'amélioration de ma réflexions et de mes connaissances sur ce sujet.

     

     

     

    La Pensée (Paris), n°292, mars-avril 1993, 93-116.

     

     

    Albert Einstein, David Bohm et Louis de Broglie sur les ‘variables cachées’ de la mécanique quantique

     

     

    par Michel Paty*

    à David Bohm, in memoriam

     

    * Equipe REHSEIS, CNRS et Université Paris 7, 2 place Jussieu, 75251 Paris-Cedex 05.




    Résumé.
    Les partisans des ‘variables cachées’ pour compléter la mécanique quantique d'une manière déterministe se sont appuyés sur les objections d'Einstein, et l'on a souvent cru que telle était aussi la position de ce dernier. On montre, par l'étude des travaux de David Bohm et de Louis de Broglie sur cette question et par l'examen de la correspondance échangée entre eux et Einstein, que ce dernier ne partageait pas le programme des ‘variables cachées’, ce qui confirme l'analyse de ses conceptions propres que nous avons effectuée par ailleurs.

    Abstract
    The positions of the proponents of ‘hidden variables’ to complete quatum mechanics in a deterministic way have often been identified to Einstein's one. We show, from the study of David Bohm's and de Louis de Broglie's works on hidden variables and from the reactions of Einstein through the correspondence he exchanged with them, that Einstein did not share the deterministic programme of hidden variables. This confirms what we previously could infer from the direct analysis if his own conceptions.



    1. Einstein et l'interprétation de la mécanique quantique.

    Einstein, qui avait largement contribué à la naissance et au développement de la physique des quanta, formula, comme on le sait, des critiques à l'encontre de la mécanique quantique telle qu'elle fut interprétée, à partir de 1927, par Niels Bohr et l'Ecole de Copenhague. La nouvelle théorie se présentait sous un formalisme élaboré, dont l'interprétation physique n'était pas évidente: l'Ecole de Copenhague-Göttingen en fournissait une où les considérations physiques étaient directement rapportées à des conceptions générales sur la connaissance, dont la ‘philosophie de la complémentarité’ de Niels Bohr exprime les tendances essentielles. En critiquant cet ensemble alors indissociable que constitua longtemps la mécanique quantique et son interprétation non seulement physique, mais aussi philosophique, Einstein s'interroge avant tout sur le caractère fondamental ou non de la théorie, en se montrant soucieux de préserver la nécessaire autonomie de l'interprétation physique, tout en réclamant de la théorie physique qu'elle satisfasse certaines exigences, de nature théorique et méta-théorique. 

    L'importance du caractère ‘fondamental’ a directement à voir avec ses travaux dans la direction de la théorie du champ, inaugurés par sa théorie de la Relativité générale. La physique, pour lui, a atteint un stade où elle ne peut se contenter d'être une simple ‘phénoménologie’; elle doit, d'une manière ou d'une autre, intégrer les leçons de la Relativité générale. Il sait bien - par son propre travail dans ce domaine - que les phénomènes quantiques relèvent présentement d'une approche différente de celle en termes de champ défini sur le continuum spatio-temporel, et ses considérations sur la mécanique quantique s'en tiennent à la spécificité de cette dernière. Mais, dans la mesure où elle est présentée par ses promoteurs comme une théorie fondamentale, et même définitive et complète, c'est par rapport à cette prétention qu'il l'interroge, d'autant plus qu'il faudra bien, un jour, raccorder dans une unité plus haute la théorie de la matière élémentaire et celle de la gravitation: par-delà ses critiques immédiates, c'est à un tel programme qu'il songe constamment. Il n'impose pas, pour autant, à la mécanique quantique les exigences qu'il formule pour une théorie du champ: il se demande seulement si elle peut servir de base pour aller plus loin.

    Faisant appel à des ‘expériences de pensée’, dont l'analyse permet de mettre à l'épreuve la cohérence logique des concepts et de la structure théorique qui les incorpore, il développe, au long des années, des considérations et des critères qui permettent de se prononcer sur la nature de ces concepts et des propositions théoriques. Parmi les exigences méta-théoriques ou épistémologiques qui sous-tendent son raisonnement, et autour desquelles celui-ci paraît s'organiser et se structurer, on trouve les catégories ou les notions de réalité, d'observation, de déterminisme, de caractère statistique des réprésentations, de théorie complète. Ces notions tiennent par ailleurs une place centrale dans sa pensée, par-delà le seul cas de la mécanique quantique. 

    Leur examen, à travers les textes d'Einstein sur la mécanique quantique, montre qu'elles se présentent dans un certain ordre de priorité, dont nous retiendrons surtout ici que le réalisme est strictement requis tandis que la question du déterminisme n'est que subséquente. 

    Le problème de la réalité physique se propose en premier lieu: il est inséparablement problème de la nature de cette réalité et problème de sa représentation. Pour les physiciens quantiques ‘orthodoxes’, il se confond avec la question de l'observation et de la mesure. Einstein veut montrer, au contraire, que la réalité physique peut être pensée, et donc décrite, indépendamment de l'acte de mesure. Lorsqu'il écrit à Michele Besso, en 1949, à propos de son article "Réponse aux critiques", qu'il y "défend le bon Dieu contre l'idée d'un prétendu jeu de dés continuel", il souligne que c'est "le bon Dieu", autrement dit, bien sûr, le Réel ou la réalité5, qui est au centre de ses remarques sur l'interprétation de la mécanique quantique, remarques qui constituent la part la plus importante de ce texte. Quant au "jeu de dés", ce n'est qu'un raccourci, frappant, mais qui renvoie à une argumentation plus complexe qu'une exigence immédiate de déterminisme ou un refus des probabilités. L'image de Dieu qui ne joue pas aux dés, qu'il a souvent reprise et qui a généralement été interprétée de manière simpliste, résume, en fait, l'ensemble des aspects, mêlés, de l'interprétation, de l'aspect statistique à l'effet de l'observation et de la mesure, et au problème de la description de systèmes physiques individuels.

    C'est donc, avant tout, en référence à la réalité physique que se pose le problème de la description théorique. La formulation de l'exigence de complétude théorique et sa définition constitue le deuxième temps dans la logique du raisonnement d'Einstein. La complétude théorique vient assurer, précisément, dans l'architecture de son argumentation sur la mécanique quantique, l'exacte adéquation de la représentation théorique à la réalité. Elle exprime la nécessité pour la théorie de rendre compte de tous les éléments de réalité qu'il est possible de caractériser par la pensée. A un élément caractérisé de la réalité doit correspondre une grandeur théorique définie dans une théorie complète. 

    Le troisième temps est consacré à la recherche d'un moyen de caractériser un système physique réel indépendamment du fait qu'on l'observe ou non: la notion de corrélation de deux sous-systèmes fournit ce moyen, dont Einstein exprime l'essence en énonçant un principe de localité ou séparabilité locale, concept physique qu'il développe dans ce contexte comme l'un des critères limitant à ses yeux les choix possibles dans l'interprétation d'une théorie, c'est-à-dire de ses concepts fondamentaux. Le déterminisme n'intervient qu'ensuite: ce n'est pas lui qui est revendiqué en premier lieu pour caractériser la complétude; l'ordre des raisons est inverse: l'incomplétude étant acquise pour des raisons rattachées à l'intervention des catégories et concepts qui précèdent, l'absence de déterminisme s'ensuit. En effet, le non-respect du principe de séparabilité locale par la fonction 
    Ψ qui décrit les systèmes quantiques, est la preuve, selon l'argumentation d'Einstein, que cette fonction ne peut pas fournir la description d'un système individuel. 


    La conclusion est que la mécanique quantique est une théorie statistique sur des ensembles de sytèmes: c'est à ce stade seulement, et non d'emblée a priori, ou à quelque moment précédent, que la question du déterminisme, vis-à-vis d'une représentation seulement statistique, se voit posée. A cet égard, ainsi d'ailleurs que par rapport à l'idée de causalité - avec laquelle on la confond souvent, bien que les deux, déterminisme et causalité, diffèrent -, la revendication d'Einstein est beaucoup moins absolue qu'on ne l'imagine communément, et elle est en tout cas nuancée: il faut, décidément, entendre ce qu'il veut dire quand il affirme que Dieu "ne joue pas aux dés".


    2. Les paramètres cachés pour restaurer la causalité et la localité. diversité d'opinions sur la position d'Einstein. 

    Le problème de la réalité physique et de l'observation constitue l'enjeu fondamental du débat entre Einstein d'un coté, Niels Bohr, Max Born et l'‘école orthodoxe’ de l'autre. La mise en évidence du concept de non séparabilité locale s'est imposée, à la lumière des dévelopements ultérieurs, comme le résultat le plus tangible de ce débat du point de vue physique: dans les conditions de la physique quantique, la réalité physique est ‘non séparable localement’, et la mécanique quantique rend bien compte de cette propriété.

    Ce n'est qu'assez récemment que l'attention a été attirée sur ce concept, à la faveur du résultat théorique important que constitue le théorème de Bell ainsi que des expériences de ‘corrélation à distance’ effectuées sur des systèmes quantiques voisins de celui imaginé dans l'expérience de pensée ‘EPR’. Jusqu'alors, la question de la non-séparabilité et de la non-localité avait été occultée par celle de l'indéterminisme, à quoi semblait se ramener, aux yeux de la plupart, le débat sur l'interprétation de la mécanique quantique.

    Mais la revendication d'Einstein concernant la réalité des systèmes physiques séparables localement ne doit pas être confondue avec les tentatives effectuées par ailleurs en vue de restaurer le déterminisme et la causalité. La nature probabiliste de la mécanique quantique semble impliquer que c'est seulement à partir de données statistiques que l'on peut reconstituer les propriétés de systèmes individuels; cette situation est inverse de celle de la physique classique, où les comportements d'ensembles statistiques sont au contraire déduits des comportements individuels, comme l'ont remarqué aussi bien Einstein que des partisans de l'interprétation orthodoxe, en matière de constatation d'un état de fait.

    C'est précisément dans la perspective de revenir à une situation plus traditionnelle à cet égard, et de restaurer, dans le domaine quantique, un déterminisme et une causalité au sens classique, en considérant la possibilité de décrire les systèmes physiques d'une façon qui ne soit pas seulement probabiliste, que les ‘théories à variables cachées’ ont été proposées par divers auteurs comme alternatives à la mécanique quantique.

    Selon cette approche, il convient d'ajouter, aux variables décrivant les systèmes quantiques, des paramètres supplémentaires qui complèteraient la description dans le sens d'un déterminisme strict (tout en préservant les relations de la mécanique quantique, qui seraient retrouvées à la limite des distributions moyennes de ces variables ou paramètres). Tel était le sens des théories de l'‘onde-pilote’ et de la ‘double solution’ proposées par Louis de Broglie déjà en 1926-1927, et des modèles variés qui furent élaborés ensuite. Les partisans de ces modèles revendiquaient la nécessité de compléter la théorie quantique en retrouvant le déterminisme et se recommandaient généralement des arguments d'incomplétude d'Einstein (dont l'idée, nous l'avons vu, était sensiblement différente). La question restait posée de savoir si ce déterminisme causal était ou non compatible avec la mécanique quantique: si oui, cette dernière serait une théorie statistique fournissant des moyennes sur des processus sous-jacents plus fins. Cette question s'est vue périodiquement reprise, depuis la preuve d'‘incompatibilité’ de von Neumann, qui s'avéra n'être, en fait, que relative à une classe restreinte de telles variables, jusqu'aux résultats de Bell selon lesquels c'est, en réalité, la classe entière des variables supplémentaires cachées ‘locales’ qui est incompatible avec la mécanique quantique. C'est ainsi que Bell fut amené à redécouvrir l'importance de la non-séparabilité locale, quelque peu occultée dans le débat sur le caractère complet ou non de la mécanique quantique qui avait glissé, pour bien des protagonistes, à un débat sur l'indéterminisme. 

    Il est vrai que le modèle de de Broglie de 1926-1927 et la preuve de von Neumann de 1932 furent élaborés avant l'argument ‘EPR’. Mais les partisans de l'approche en termes de variables cachées déterministes virent dans l'argument ‘EPR’ un appui à leurs thèses. Ils prenaient toutefois comme point de départ ce que l'argument ‘EPR’ donnait pour conclusion (la mécanique quantique décrit des ensembles de systèmes), sans se poser généralement le problème, essentiel dans l'argument, de la séparabilité et de la localité. Aux yeux de la plupart, la restauration du déterminisme rétablirait du même coup la localité (alors que, nous le savons désormais, les deux problèmes sont distincts). Remarquons que la position de David Bohm était sensiblement différente: il voulait rétablir le dterminisme, mais non la localité, puisque les modèles dont il fait état sont non locaux, comme le remarquera John Bell.

    On remarquera, avec ce dernier, une faiblesse de la terminologie: plutôt que de ‘variables cachées’, il serait préférable de parler de ‘variables incontrôlées’, dans la mesure où l'on ne peut, par hypothèse, en dire, en l'état actuel, davantage sur elles. Le terme ‘variables cachées’ pourrait laisser entendre qu'il s'agit d'une affaire de goût, et le physicien pragmatique n'en aurait cure, car, dirait-il, "pourquoi se préoccuper d'entités cachées qui n'ont d'effet sur rien?". Sous-entendu, pour Bell, si ces variables ont un sens physique, elles sont susceptibles de se manifester par un effet (effet que nous ne connaissons pas encore), et de prendre une certaine valeur, de la même façon qu'un particule, par exemple, se manifeste par la scintillation qui résulte de son impact sur un écran en une position donnée.

    On a souvent voulu voir en Einstein un partisan de cette solution, en raison de son attitude critique à l'égard de la mécanique quantique et de son refus d'un "jeu de dés fondamental", qui ont indéniablement joué un grand rôle dans la motivation de ces théories. Louis de Broglie, par exemple, tout en se rendant bien compte qu'Einstein se proposait pour les quanta un programme différent du sien, se sentit encouragé par l'attitude critique de ce dernier sur l'incomplétude et la description statistique dans son retour, en 1952, à la direction première (causale et déterministe) de ses recherches, ébauchées dès 1926, et qu'il avait abandonnées ensuite pour adopter la conception ‘orthodoxe’. Il nous reste donc à voir ce qu'il en est. Mais il est utile d'évoquer, en commençant, les opinions différentes sur ce sujet.

    Max Born fait cette assimilation de la position d'Einstein à une recherche de variables cachées déterministes. "Il attendait", écrit-il, "la mise sur pied d'une théorie plus exacte qui supprimerait cette incomplétude. Son espoir ne s'est pas encore réalisé, et les physiciens ont de bonnes raisons (qui reposent principalement sur les travaux de von Neumann […]) de croire que c'est impossible". La référence au théorème de von Neumann sur l'incompatibilité de la mécanique quantique et de variables cachées déterministes indique bien que Max Born identifie ces dernières et la voie recherchée par Einstein. Son commentaire à une lettre ultérieure de ce dernier exprime la même opinion. Bien qu'Einstein critiquât dans sa lettre le modèle déterministe proposé en 1952 par David Bohm, le trouvant "un peu trop facile", Born n'en continue pourtant pas moins d'estimer que la théorie de Bohm était "totalement conforme à ses propres idées" [d'Einstein].

    Abraham Pais constate, de son coté, dans sa biographie Subtle is the Lord, qu'il n'a jamais trouvé le terme ‘variables cachées’ dans les écrits ou dans les lettres d'Einstein, mais il ne s'attarde pas davantage sur le problème (il se dit d'ailleurs peu familier de la question des interprétations alternatives de la mécanique quantique).

    Selon Bell lui-même, dans l'article où il démontre son théorème suivant lequel de telles variables (à séparabilité locale) sont incompatibles avec les prédictions statistiques de la mécanique quantique, Einstein était partisan des variables cachées. "Le paradoxe d'Einstein, Podolsky et Rosen", écrit-il, "a été proposé comme un argument selon lequel la théorie quantique ne pouvait être une théorie complète, et des variables supplémentaires devaient lui être ajoutées. Ces variables additionnelles devaient rétablir dans la théorie la causalité et la localité". Bell indique ailleurs que deux textes d'Einstein, ses "Notes autobiographiques" et sa "Réponse aux critiques", "suggèrent que le problème des variables cachées présente un certain intérêt". 

    L'historien des sciences Max Jammer pense, quand à lui, qu'Einstein n'était pas partisan des variables cachées, et impute le crédit de l'opinion contraire au retentissement de l'article de Bell de 1964. Contestant, dans un texte sur "Einstein et les variables cachées", l'interprétation de Jammer, John Bell maintient que la position d'Einstein revient à défendre de telles variables, en se fondant sur les citations qu'il avait indiquées.. Dans la première, Einstein estime qu'il faut tenir ferme à l'hypothèse de l'indépendance de deux systèmes séparés spatialement (séparabilité locale). Dans la seconde, il compare la situation de la "théorie quantique statistique" à celle de la mécanique statistique par rapport à la mécanique classique. Pour Bell, cela signifie clairement une "adhésion à ce que l'on entend habituellement par variables cachées". Il donne deux autres citations d'Einstein qui (jointes au titre même de l'article ‘EPR’, "La mécanique quantique est-elle une théorie complète?") concluent à l'incomplétude de la théorie, à son caractère statistique résultant de cette incomplétude, et estiment qu'une théorie complète est possible. Bell indique également les références des lettres à Max Born dans lesquelles Einstein exprime son insatisfaction quant à l'interprétation de la mécanique quantique, et notamment son caractère statistique, récusant le "jeu de dés fondamental". 

    Bell identifie donc le diagnostic d'incomplétude de la mécanique quantique (et d'insatisfaction sur son caractère statistique) porté par Einstein et le projet de la compléter avec le "programme des variables cachées": pourtant, dans les textes qu'il mentionne, Einstein ne dit rien relativement à des variables cachées. Cette identification ne correspond pas à l'analyse que nous avons pu faire nous-même de ces textes. 

    Nous savons, certes, qu'Einstein nourrissait l'espoir, et peut-être le projet, de parvenir à une théorie complète des phénomènes quantiques. Mais la voie qu'il envisageait n'était pas de partir du schéma théorique existant et de lui ajouter des éléments qui manqueraient, en complétant simplement la théorie existante: il fallait, à ses yeux, la fonder sur d'autres bases (d'autres principes, plus fondamentaux, d'autres concepts, moins classiques et ‘mécaniques’). Si l'on entend par ‘variables cachées’ la perspective d'un déterminisme plus fin, fourni par une sous-structure qui serait simplement emboîtée dans la structure du niveau quantique, c'est-à-dire la perspective de garder comme point de départ les concepts classiques tels qu'ils sont employés en mécanique quantique, cette perspective n'est assurément pas la sienne. 

    Par contre, le programme de David Bohm dans ses premiers travaux, et celui de Louis de Broglie à partir de 1952, le premier concernant l'‘onde-pilote’, le second la ‘double solution’, allaient indéniablement dans cette direction. Einstein a maintenu avec ces deux chercheurs des relations étroites, et c'est à son témoignage direct que nous allons faire appel quant à sa position sur leurs tentatives. Comme nous allons le voir, elles ne le contentaient pas, même s'il suivait ces travaux avec une certaine sympathie, dans la mesure où ils exprimaient une insatisfaction à l'égard de la mécanique quantique dans son interprétation dominante, considérée comme théorie fondamentale et complète. 

    S'il ne nous paraît pas possible d'identifier le programme d'Einstein et celui des variables cachées, l'opinion contraire de Bell sur ce sujet n'en représente pas moins un élément important pour comprendre la signification profonde des développements sur la non-localité. Comme Bell l'a montré, la non-séparabilité locale est une propriété générale des systèmes quantiques, dont la démonstration n'est pas liée à l'un ou l'autre des modèles particuliers de "variables cachées" visant à restaurer le déterminisme et la localité (c'est l'ensemble des théories locales et déterministes - et d'ailleurs aussi indéterministes - qui sont contraires aux prédictions de la mécanique quantique). Cette propriété transcende, pour ainsi dire, ces modèles, et s'applique à toute théorie qui se proposerait de reproduire la mécanique quantique à titre d'approximation. Bell a obtenu son théorème, qui est ainsi un théorème général sur la non-localité, en transcrivant mathématiquement, comme il l'a lui-même indiqué, l'hypothèse de séparabilité locale d'Einstein en termes de paramètres cachés, et en comparant les prédictions ainsi obtenues à celles de la mécanique quantique considérées pour les mêmes systèmes. Les variables cachées qui interviennent dans les calculs intermédiaires disparaissent dans l'expression des grandeurs physiques finalement comparables. 

    Les ‘variables cachées’ au sens de Bell, telles du moins qu'il les envisage dans ses premières recherches sur la localité, ne s'identifient pas à un modèle d'un type particulier, quel qu'il soit. Elles sont simplement le moyen d'exprimer mathématiquement une propriété générale de systèmes physiques (la non-séparabilité locale) sur laquelle la mécanique quantique restait a priori muette: bien qu'elle fût inclue dans le formalisme, cette propriété aurait pu (n'eût été la démonstration du théorème) n'être qu'apparente et rester compatible avec une localité sous-jacente. On pourrait aussi bien, d'ailleurs, parler dans ce sens, pour la localité, si elle avait pu être maintenue, de ‘propriété cachée’ (ou incontrôlable, ou muette). Tel me semble du moins le sens profond de l'assimilation que fait Bell de la position d'Einstein au programme général des variables cachées: elle se justifie dans la perspective de sa propre recherche (c'est la méditation sur la localité au sens d'Einstein qui l'a amené à formuler son théorème), sinon du point de vue strictement historique. Au surplus Bell admet parfaitement que le modèle non relativiste de Bohm de 1952 était trop simpliste (ce dont Bohm convenait d'ailleurs). Lui-même considère, à vrai dire, la théorie de l'onde-pilote avec sympathie; mais ce qui le retient dans cette théorie, plutôt que son aspect de modèle causal, c'est qu'elle permet de régler un "problème de principe", qui préoccupait aussi Einstein, à savoir celui de la frontière entre la description en termes d'états quantiques et la description classique.


    3. Einstein et les premiers travaux de David Bohm sur l'interprétation causale.


    Peu après la publication de son livre, Quantum theory, apprécié par Einstein et Pauli et devenu un classique, David Bohm étudia la possibilité d'introduire des variables cachées en physique quantique. Dans son ouvrage, qui porte la marque d'une certaine influence de la philosophie de Bohr, il avait conclu à l'incompatibilité de telles variables avec la mécanique quantique, en raisonnant sur la base de l'expérience de pensée ‘EPR’; il trouvait qu'elles s'opposaient au principe d'indétermination, en requérant que des éléments simultanés de réalité correspondent à des grandeurs non-commutables. C'est "stimulé par ses discussions avec Einstein", et par d'autres critiques de l'approche de Bohr, qu'il revint sur la question. Son point de départ est une critique particulière de l'interprétation de la mécanique quantique, à savoir le caractère invérifiable de la prétention de cette dernière à être la description la plus complète d'un système individuel (Bohm greffe, en quelque sorte, un aspect de l'objection d'Einstein sur une perspective encore marquée d'observationalisme).

    Il propose alors de compléter la théorie en donnant une forme plus explicite à la fonction d'onde, ce qui revient en fait à supposer que chaque particule de l'ensemble décrit par la fonction 
    Ψ possède une position, x (qui constitue de fait la variable cachée), et une impulsion, mv, donc une trajectoire définie, qui est connue dès lors que l'état initial est donné. Au potentiel classique s'ajoute un potentiel quantique, fonction de la position, qui exerce une force réelle et s'avère être la source du mouvement non classique des particules. Les prédictions de la théorie retrouvent celles de la mécanique quantique, la différence résidant seulement dans l'interprétation de Ψ supposée représenter un champ réel (la variable décrivant la trajectoire demeure cachée dans la mesure où il n'est pas possible de connaître la position initiale). 


    Pour l'essentiel, la théorie de David Bohm est analogue à celle de l'onde-pilote proposée par Louis de Broglie au Conseil Solvay de 1927, et réfutée alors par Pauli. Bohm la compléta par une théorie de la mesure, dans laquelle la variable cachée dépend en même temps du système et de l'appareil de mesure, l'interaction des deux induisant des fluctuations instantanées du potentiel quantique sur tout le système (mais il s'agit d'un processus sans échange d'information, qui ne viole donc pas le principe de relativité). Il rendait compte de la sorte de l'expérience de pensée ‘EPR’: la suppression du paradoxe réside, à vrai dire, en ceci que l'explication proposée équivaut à une traduction de la non-séparabilité (avec cet avantage de l'affranchir de la difficulté de la réduction de la fonction d'onde).

    Contrairement à l'attente de Bohm, Einstein ne manifesta pas un grand enthousiasme pour sa proposition. "J'ai le sentiment", lui écrit Bohm, "que vous ne voulez pas accepter ce point de vue, pour la raison que vous le regardez comme non plausible". Et d'exposer à son correspondant qu'à ses yeux la plausibilité est un sentiment subjectif et que les seuls critères d'acceptabilité ou de rejet d'une théorie sont sa cohérence interne, son accord avec les faits connus, sa capacité à fournir une description objective de la réalité qui soit complète et précise. Un peu plus tard, Bohm fait état de ce que "Pauli a admis la consistance logique" de sa propre interprétation, mais qu'"il continue d'en rejeter la philosophie" en disant "qu'il ne croit pas en une théorie qui puisse même nous permettre de concevoir une distinction entre le cerveau de l'observateur et le reste du monde". (Autrement dit, Pauli rejette toute idée de l'observation et de la mesure qui ne soit pas strictement conforme à l'interprétation observationaliste orthodoxe). 

    Tout en appréciant vivement l'indépendance de jugement du jeune physicien, Einstein n'est pas disposé à le suivre: sans doute parce que, à ses yeux, sa théorie en reste au cadre des concepts de la mécanique quantique, quand il faudrait les dépasser. Exprimant à Max Born le sentiment que la tentative de David Bohm "d'interpréter la théorie quantique dans un sens déterministe" lui "semble un peu trop facile", Einstein ajoute: "mais tu es évidemment mieux placé pour en juger". Si Born lui semble mieux placé pour en juger, c'est bien que, pour lui, la théorie de Bohm (tout comme celle de Louis de Broglie de 1927) n'est qu'une simple variante de la mécanique quantique, et elle en partage le caractère ‘empirique’. 

    Dans son texte de 1953 offert en hommage à Max Born, Einstein exprime son insatisfaction de la voie proposée par Bohm, retrouvant l'une des critiques de Pauli à l'onde pilote de de Broglie (la vitesse qui résulte des équations devrait être nulle, et l'on ne retrouve pas le mouvement classique à la limite macroscopique), et concluant que "la seule interprétation de l'équation de Schrödinger admissible jusqu'à présent est l'interprétation statistique donnée par Born". Bohm fait valoir, au contraire, que l'interprétation causale proposée par de Broglie (en 1927) et par lui-même permet de retrouver le cas macroscopique comme cas limite, et que c'est l'interprétation probabiliste de Born qui se trouve en défaut sur ce point. Il revient à la charge, comprenant que c'est la direction de pensée, plus que le détail de l'argumentation, qu'Einstein n'aime pas: "Mais vous n'avez pas prouvé que ce modèle est inconséquent, parce qu'il s'accorde avec tous les faits que nous connaissons actuellement", et "d'une manière générale je ne requerrais pas votre principe [de simplicité logique] pour rejeter une théorie". Si la protestation de Bohm sur ce dernier point est légitime, elle n'en éclaire pas moins la différence entre son point de vue et celui d'Einstein: le problème de ce dernier n'était pas de formuler un modèle théorique valide, mais une théorie entendue dans un sens fondamental, et c'est en pensant à une telle théorie qu'il invoquait le critère de simplicité logique.

    L'appréciation exacte d'Einstein sur les conceptions de David Bohm à cette époque et sur la voie déterministe et causale, nous la trouvons dans une lettre qu'il adressa à Aron Kuppermann en 1953. "Le Dr Bohm", écrit-il, "a redécouvert une idée de de Broglie vieille de trente ans et, avec une grande pénétration, l'a élargie et approfondie. Le but est d'obtenir la description du système individuel au lieu de l'ensemble auquel appartient le système". Pour Einstein, selon ce qu'il expose à son correspondant, il n'y a pas d'objection à faire, "d'un point de vue purement logique", à cette "interprétation du formalisme de l'actuelle théorie quantique". Mais elle lui semble cependant inacceptable "d'un point de vue physique" (à savoir le fait que, selon lui, la théorie de Bohm ne retrouve pas le cas classique comme limite). Et il conclut ainsi son commentaire: "Je pense qu'il n'est pas possible de se débarrasser du caractère statistique de la théorie quantique actuelle en ajoutant simplement quelque chose à cette théorie sans changer les concepts fondamentaux relatifs à la structure tout entière. Le principe de superposition et l'interprétation statistique sont inséparablement liés entre eux. Si l'on pense qu'il faut éviter l'interprétation statistique et la remplacer, il semble que l'on ne puisse pas conserver une équation de Schrödinger linéaire, qui implique, par sa linéarité, le principe de superposition des ‘états’". La remarque s'applique d'ailleurs aussi bien, par-delà le modèle en question - la théorie de l'onde-pilote dans la version de Bohm - à tous les modèles théoriques de ce genre. 

    La correspondance régulière que Bohm et Einstein continuèrent d'entretenir tout au long des mois suivants, jusqu'à la mort du second, nous permet de suivre la position d'Einstein en relation au développement des travaux de Bohm (en collaboration, en 1954, avec Jean-Pierre Vigier) dans la direction d'une théorie causale, cette fois relativiste. Bohm considère maintenant que la fonction 
    Ψ exprime bien une propriété statistique de la matière, et qu'elle est une approximation statistique d'un champ plus fondamental, le rapport entre les deux étant analogue à celui du mouvement brownien aux mouvements moléculaires sous-jacents. "Ce point de vue" écrit-il, "tend à se rapprocher de votre idée selon laquelle la mécanique quantique est ‘incomplète’". Bohm pense, en fait, que c'est au niveau subatomique (celui des particules élémentaires) que l'on trouvera la clé des lois causales (toutefois il n'exclut pas que ce puisse être au niveau de l'unification de l'électromagnétisme et de la gravitation, c'est-à-dire dans la direction privilégiée par Einstein). Einstein l'encourage, sans se prononcer sur la voie particulière choisie par son correspondant, soulignant la difficulté de l'approche fondamentale - et rappelant incidemment le caractère "trop facile" de sa solution antérieure


    A Einstein qui évoque l'éventualité d'abandonner le continuum et l'espace et le temps comme concepts fondamentaux, Bohm exprime l'idée que toutes les possibilités de description de la nature en termes de mouvements continus n'ont pas été épuisées. Il lui semble, par ailleurs, qu'il faudrait d'abord connaître les lois du microscopique, pour obtenir ensuite celles du domaine macroscopique comme approximation statistique, le chemin inverse (celui dans lequel il voit Einstein) lui paraissant douteux. "Bien sûr", précise-t-il, "il n'y a pas de raison pour que [le chemin du macroscopique au microscopique] ne marche pas; mais, tout compte fait, il semble plus vraisemblable que les lois à grande échelle impliquent un processus de moyenne qui laisse peut-être échapper des propriétés qualitatives importantes du niveau microscopique, de sorte que la clé fondamentale peut nous échapper si nous étudions seulement les lois de champ macroscopique". La remarque en elle-même est importante du point de vue méthodologique, et met le doigt sur ce qui est sans doute une faiblesse de l'approche d'Einstein. Celui-ci, comme nous le savons, ne fait pas de séparation entre les lois du microscopique et du macroscopique et recherche un principe formel qui soit applicable aux deux, tout en laissant de coté dans cette recherche les indications (à ses yeux trop empiriques, et cependant d'une richesse considérable) de la physique du microscopique. 

    Mais, par ailleurs, la considération de principe énoncée par Bohm est marquée par sa propre tentative d'alors, de modéliser les phénomènes physiques en termes de niveaux emboîtés les uns dans les autres, ce qui en restreint la portée. Son point de vue est, plus explicitement encore qu'avant, celui de variables cachées, responsables cette fois d'une dynamique sous-jacente: "Sous la théorie quantique, il y a un niveau subquantique de mouvements déterminés de façon continue et causale…", la théorie quantique étant retrouvée par passage aux moyennes (à l'instar du mouvement brownien, déjà évoqué). "En d'autres termes", explique Bohm, "les événements au niveau atomique sont contingents relativement aux mouvements (généralement irréguliers) de quelque espèce d'entité encore inconnue mais qualitativement nouvelle, qui existe sous le niveau atomique. Il en résulte que les relations entre les objets qui peuvent être définis au niveau atomique seront caractérisées par les lois du hasard, puisqu'elles ne seront déterminées qu'en termes d'un genre quasi-ergodique des mouvements de nouvelles sortes d'entités qui existent au niveau inférieur". 

    Cette idée d'une "hiérarchie sans fin de microstructures" ne plaît pas à Einstein: penser que la solution se trouve dans les structures sub-atomiques correspond, pour lui, à l'idée de la "grande majorité des physiciens contemporains", même s'"ils ne vont pas aussi loin" que Bohm. "Mon instinct", écrit-il à ce dernier, "ne me permet pas de suivre tout ce développement, même si c'est par une série impressionnante de découvertes empiriques que l'on y est parvenu et qu'il est testé". Et il lui rappelle sa voie propre: "Je ne crois pas à des lois pour le microscopique ou le macroscopique, mais seulement à des lois (de structure) d'une validité rigoureuse générale. Et je crois que ces lois sont logiquement simples, et que la foi dans leur simplicité est notre meilleur guide. Dans ce cas, il ne serait pas nécessaire d'avoir pour point de départ plus qu'un nombre relativement faible de faits empiriques. Si la manière dont la nature est organisée ne correspond pas à cette croyance, alors il ne nous reste que très peu d'espoir de la comprendre plus profondément". Mais il admet que la simplicité logique peut aussi nous tromper, si l'on ne part pas des bons concepts élémentaires: "Si, par exemple, il n'est pas exact que la réalité puisse être décrite comme un champ continu, alors tous mes efforts sont vains, même si les lois sont de la plus grande simplicité imaginable". 

    Pour Einstein, l'absence de possibilité de tester empiriquement sa théorie n'est pas non plus une preuve de sa fausseté. Elle tient à la nature mathématique des équations, non linéaires, et à l'impossibilité d'obtenir des singularités: "cela montre que nos méthodes mathématiques sont insuffisantes dans leur état actuel pour aboutir à une décision". "Je ne cherche pas à vous convaincre", indique-t-il à Bohm, "je voulais simplement vous montrer comment j'en suis venu à cette attitude. Ce qui m'a particulièrement frappé de manière très forte, c'est de m'être rendu compte qu'en utilisant une méthode semi-empirique on ne serait jamais parvenu aux équations de la gravitation pour l'espace vide. C'est seulement le point de vue de la simplicité logique qui peut nous aider ici (loi du champ relativiste la plus simple pour un champ tensoriel (symétrique)".


    4. Einstein et la direction des recherches de Louis de Broglie.

    Lorsque Louis de Broglie proposa, en 1926-1927, sa théorie de la ‘double solution’ (contemporaine de l'interprétation probabiliste de Max Born), il était mené par le souci de réconcilier les quanta de lumière d'Einstein (c'est-à-dire la lumière en tant que corpuscule) et les phénomènes optiques (entendons ondulatoires) de diffraction et d'interférences. Dans sa "nouvelle optique des quanta de lumière", le corpuscule lumineux est "une sorte de singularité au sein d'une onde étendue à laquelle il est incorporé, et qui guide son mouvement parce qu'il est solidaire de cette onde", selon une description résumée qu'il en donna plus tard: il en rapporte d'ailleurs l'inspiration à Einstein, qui avait formulé, à l'aube de la dualité onde-corpuscule, une hypothèse sur le champ à points singuliers, et dont l'idée de ‘champ fantôme’ guidant la particule de lumière pourrait fort bien l'avoir influencé comme elle l'avait fait pour Born.

    Mais l'onde en question ne pouvait être celle décrite par la fonction 
    Ψ de la mécanique quantique, homogène et ne contenant pas de singularité, et dans laquelle de Broglie voyait "une onde fictive", représentation incomplète et statistique ne décrivant que des moyennes. A la solution de la mécanique quantique devait correspondre une autre solution à singularité qui représenterait le système réel (et individuel) dans son comportement spatio-temporel. Avec cette théorie, qui prolongeait son extension de la dualité onde-corpuscule aux éléments de matière, de Broglie poursuivait son programme d'"obtenir une image précise du monde microphysique réalisant une véritable synthèse permettant de comprendre clairement la coexistence des ondes et des corpuscules". Il s'agissait, ce faisant, de préserver les caractères classiques du corpuscule, tout en réalisant son union avec l'onde, c'est-à-dire de remplacer la dualité onde ou corpuscule par une synthèse onde et corpuscule. Mais ce n'était encore qu'une ébauche de théorie, plus intuitive que rigoureuse, et dans la formulation de laquelle de Broglie se heurtait à de grandes difficultés mathématiques.


    De Broglie ne présenta au Conseil Solvay de 1927 qu'une version simplifiée de la théorie de la double solution, sous la forme de sa théorie de l'"onde pilote". C'est au sein de l'onde continue elle-même, solution de l'équation de la mécanique quantique (la fonction Ψ), qu'il place le corpuscule, en le supposant entraîné (guidé) par elle. La théorie se contente ici de constater la dualité onde-corpuscule, sans essayer de l'expliquer comme se le proposait la théorie de la double solution; sous cette "forme atténuée" de ses premières idées, elle avait "l'avantage de conserver la notion intuitive de corpuscule ponctuel bien localisé dans l'espace et de maintenir le déterminisme rigoureux de son mouvement". Mais ce qu'elle gagnait en simplicité et en caractère intuitif (au sens de l'intuition visuelle), elle le perdait en vraisemblance. Outre l'objection que Pauli ne manqua pas de lui opposer immédiatement, de Broglie lui-même se rendit compte que l'onde de la mécanique quantique ne peut représenter concrètement le mouvement du corpuscule en accord avec la physique classique (elle est une représentation sur l'espace de configuration, non sur l'espace physique, et il critiquait d'ailleurs lui-même pour cela la conception de Schrödinger qui interprétait cette onde comme réelle). 


    Pour cette raison, et d'autres, il renonça à cette direction de recherches et se rallia à la mécanique quantique orthodoxe. Mais à vrai dire, même dans ce long ralliement qui dura vingt cinq années, jusqu'en 1952, la mécanique quantique qu'il professait était encore essentiellement une théorie de la dualité onde-corpuscule, qui se satisfaisait, certes, d'une interprétation probabiliste pour une fonction d'onde à la signification physique abstraite. C'est à ces circonstances qu'Einstein fait allusion dans sa préface à la traduction anglaise du livre de de Broglie Physique et microphysique, écrivant, à propos des idées présentées dans le livre (dont l'original fut publié en 1947, donc avant le retour de de Broglie à ses idées antérieures): "Ce qui, cependant, m'a fait le plus impression, c'est la présentation sincère du combat pour parvenir à un fondement conceptuel logique de la physique, qui a finalement conduit de Broglie à la ferme conviction que tous les processus élémentaires sont de nature statistique". 

    Le travail de David Bohm retrouvant l'‘onde-pilote’ fut, nous l'avons dit, l'occasion pour de Broglie de reprendre son ancien programme d'une représentation spatio-temporelle de la physique quantique, c'est-à-dire de la dualité des ondes et des corpuscules que cette dernière n'avait, pour lui, fondamentalement jamais cessé d'être. Les améliorations apportées à la théorie par Bohm (notamment l'analyse des processus de mesure) permettaient d'écarter certaines des anciennes objections de Pauli. D'autre part, Jean-Pierre Vigier venait, de son coté, d'établir un rapprochement entre la théorie de la double solution de de Broglie et un théorème d'Einstein (formulé à la même époque que la première, en 1927) sur un sujet tout différent, la Relativité générale; selon ce théorème, les particules apparaissent comme des singularités dans la métrique de l'espace-temps, pour des équations non-linéaires, ce que Vigier raccordait aux idées de Bohm. En reprenant d'Einstein le thème de la complétude, de Broglie vit, dans ce regain d'intérêt pour son ancienne théorie, la possibilité de dépasser "l'indéterminisme et l'impossibilité de représenter les réalités de l'échelle atomique d'une façon précise" (tout en admettant la validité de la mécanique quantique actuelle) en direction d'"une réalité parfaitement déterminée et descriptible dans le cadre de l'espace et du temps par des variables qui nous seraient cachées, c'est-à-dire qui échapperaient à nos déterminations expérimentales". 

    Toutes les recherches ultérieures de Louis de Broglie furent dès lors orientées dans cette direction. A la théorie de la double solution, il devait plus tard adjoindre, à partir de 1960, l'idée d'une ‘thermodynamique cachée des particules’, c'est-à-dire de fluctuations de la localisation d'une particule, qui s'appuie sur l'équivalence, en thermodynamique, pour ce qui est du résultat, entre la fluctuation de position d'une particule unique localisée, et la répartition statistique d'un ensemble de particules localisées: ce qui revient à l'introduction d'un élément aléatoire dans la théorie de la double solution. En élaborant cet aspect de sa théorie, de Broglie invoquait la remarque d'Einstein, dans l'article donné par ce dernier à son volume jubilaire, faisant un parallèle entre la mécanique statistique et la loi du mouvement brownien qui ne fournissent, ni l'une ni l'autre, une base de départ pour une théorie complète. 

    Einstein avait suivi en leur temps les tentatives de de Broglie, comme toutes celles qui se proposaient de donner corps à la physique des quanta. Il avait même soutenu de Broglie au Conseil Solvay de 1927 et, sinon le détail de sa théorie, du moins la direction générale de sa recherche, dans la mesure où elle se portait sur ce qu'il considérait comme des difficultés réelles de la mécanique quantique. Toutefois, comme de Broglie lui-même devait en faire la remarque, si Einstein "[l]'encourageait dans la voie où [il, de Broglie, s'] était engagé", c'était "sans cependant approuver nettement [s]a tentative". De Broglie diagnostique d'ailleurs chez Einstein une "attitude réservée, [une] sorte de timidité devant la question des quanta, qui depuis 1925 l'avait empêché de faire et même d'encourager explicitement toute tentative de solution du problème des ondes et des corpuscules". 

    Dans le texte de 1953 offert en hommage à Louis de Broglie, Einstein évoque précisément les efforts de ce dernier pour "compléter la théorie ondulatoire des quanta, et chercher à donner, dans le cadre conceptuel de la mécanique classique (point matériel, énergie potentielle), une description complète de la configuration d'un système en fonction du temps - idée sur laquelle, assez récemment et sans connaître le travail de de Broglie, vient de retomber M. David Bohm (théorie de l'onde-pilote)". Les expressions mêmes qu'il emploie montrent bien comment Einstein voit le programme de de Broglie et celui de Bohm: comme la recherche d'une complétude théorique au sens du déterminisme de la physique classique. Il indique d'ailleurs aussitôt que ce n'est pas dans ce sens-là qu'il a lui-même orienté ses recherches: "J'ai pourtant sans cesse cherché un moyen de résoudre l'énigme des quanta d'une autre manière…".

    Sa direction propre, comme nous l'avons vu, est déterminée par la conviction que le point de départ fondamental doit être différent (tel est le sens de ses considérations sur l'incomplétude): "Il m'apparaît que la théorie quantique statistique constitue aussi peu un point de départ utilisable pour l'élaboration d'une théorie plus complète que, peut-être, la théorie du mouvement brownien fondée sur la mécanique classique et la loi de la pression osmotique n'aurait pu constituer un point de départ utilisable pour la construction de la mécanique cinétique des molécules, si la théorie du mouvement brownien avait précédé celle-ci".

    La correspondance échangée entre Einstein et de Broglie en 1953 et 1954 comporte des éléments d'un vif intérêt qui confirment et complètent ce que nous savons de leurs positions respectives. Ayant proposé à de Broglie, comme il l'avait fait à Bohm, de s'associer par des contributions qui préciseraient leurs points de vue respectifs à l'ouvrage en hommage à Max Born, Einstein lui dit se réjouir d'avoir ainsi l'occasion de savoir ce que Louis de Broglie pense actuellement "des fondements de la théorique quantique", et trouver utile que son article et celui de Bohm paraissent, car, dit-il, "je sais que l'intérêt pour les questions de principe est très vif dans la nouvelle génération de physiciens". De Broglie lui avait adressé une lettre d'acceptation par laquelle il annonçait l'envoi d'une courte note "précisant [son] point de vue actuel sur la question de l'interprétation de la Mécanique ondulatoire", et indiquait à son correspondant que son point de vue "est assez différent de celui de M. Bohm". La théorie de Bohm lui paraît "inacceptable sous sa forme actuelle", "parce qu'elle considère l'onde 
    Ψ comme une réalité physique": la double solution est plus satisfaisante à ses yeux, puisque l'onde Ψ de la mécanique quantique reste fictive, l'onde u étant seule réelle (c'est elle qui porte le corpuscule); mais son existence requiert des équations non-linéaires.


    Dans une lettre de mai 1953, Einstein commente la note que lui a envoyée de Broglie sur ses conceptions. Le point de vue de de Broglie est clair, dit-il en substance, il marque sa différence avec la théorie de David Bohm: "Vous ne croyez pas, si je vous comprends bien, à la possibilité d'adopter le programme de nouveau mis en avant par M. Bohm: a) solution de l'équation de Schrödinger par un champ Ψ ; b) adjonction d'une trajectoire compatible avec la fonction Ψ ". Puis il essaie de se résumer, pour lui-même, l'idée directrice de la nouvelle théorie de son correspondant (et, ce faisant, il en souligne les traits saillants): "Au lieu de cela vous proposez une représentation de la réalité physique (description complète) qui serait de la forme Ψ = Ψ.Ω Ceci constitue une forme de produit dans laquelle l'un des facteurs traduit la structure particulaire et l'autre la structure ondulatoire. Ce serait là en fait une représentation satisfaisante de la double structure que nous impose l'expérience. Ce serait une théorie vraiment nouvelle et non pas un complément des anciennes théories"


    Sous la forme ramassée ainsi proposée, Einstein extrait l'essence de l'idée de Louis de Broglie, considérée par rapport à sa propre préoccupation. Elle porte d'une part sur la possibilité d'exprimer le double caractère onde-corpuscule par un champ (nous savons qu'il a, quant à lui, abordé les choses différemment, ce caractère ne pouvant pas être fondationnel à ses yeux). Elle fait état, d'autre part, de ce qu'il ne suffit pas d'apporter "un complément" aux anciennes théories, comme le fait la théorie de l'‘onde-pilote’, mais il faut une théorie vraiment nouvelle (la théorie de de Broglie prétend être telle; nous savons que, pour Einstein, la théorie complète ne peut être obtenue qu'en changeant les bases de départ). Cette réaction d'Einstein, le besoin qu'il éprouve d'expliciter ainsi les deux traits saillants de la théorie proposée par de Broglie, est significative eu égard à la nature de ses propres doutes et de son propre programme: elle laisse bien voir la différence de son approche avec celle de Louis de Broglie. Cette différence concerne en premier lieu la dualité, dont une théorie nouvelle devrait, pour lui, s'affranchir, ne se proposant que de la retrouver à l'approximation de la théorie quantique actuelle.

    Si Einstein manifeste son intérêt pour les propositions de Louis de Broglie, de toute évidence il ne les reprend pas à son compte, ne serait-ce que parce qu'elles comportent trop d'arbitraire. On le devine, bien qu'il ne le dise pas expressément, à sa demande de précisions: "Pour autant que je puisse voir, pensez-vous que le produit doive satisfaire à l'équation initiale de Schrödinger, ou bien le facteur ‘ondulatoire’ seul doit-il posséder cette propriété, ou alors les deux facteurs, ou encore les deux facteurs et leur produit ?". Il poursuit en explicitant une autre condition de la solution envisagée par de Broglie (condition qui correspond au principe de superposition): "Votre but serait aussi atteint si la fonction cherchée pouvait être représentée par une somme de tels produits. Finalement, il ne paraît pas nécessaire que le tout puisse être représenté par une seule fonction (une composante), mais peut-être par un ensemble de plusieurs composantes". 

    Sa remarque la plus importante, qui nous éclaire sur ses propres vues, est relative à l'arbitraire, sur lequel il revient: "Vous pensez que cette liberté constitue un grand malheur pour les théoriciens. Cette liberté m'a tellement préoccupé que je me suis obstiné à rechercher un principe formel qui limiterait notre liberté…". La différence avec l'approche de de Broglie est ici plus nettement marquée encore: la voie d'Einstein est celle d'une recherche première d'un principe formel. "Mais", ajoute Einstein (et ce ‘mais’ marque à lui seul la différence), "nous avons en commun la conviction que nous devons rester attachés à l'idée de la possibilité d'une représentation entièrement objective de la réalité physique". On notera encore que c'est la réalité qui est mise en avant, et non la causalité ou le déterminisme, sur lesquels insistait Louis de Broglie.

    Dans une lettre ultérieure, Einstein revient sur sa "méthodologie", comme il dit, c'est-à-dire, en réalité, inséparablement sa démarche et son ‘style’. Malgré leur "commune conviction" qui les fait tous deux ‘hérétiques’, c'est-à-dire leur sentiment de l'insuffisance de la mécanique quantique, leurs ‘méthodologies’ sont en effet différentes. "Vue de l'extérieur", écrit Einstein, "ma méthodologie (…) semble assez bizarre. En effet, je dois ressembler à l'oiseau du désert, l'autruche, qui sans cesse cache sa tête dans le sable relativiste pour ne pas faire face aux méchants quanta". Einstein indique qu'il cherche aussi une "substructure", "nécessité que la théorie quantique actuelle cache habilement par l'application de la forme statistique". Mais, précise-t-il, "je suis convaincu qu'on ne pourra pas trouver cette substructure par une voie constructive en partant du comportement empirique des objets physiques". Le "refus de regarder les quanta en face", c'est, en fait, le refus de la voie ‘empiriste-constructiviste’; quant à la "sous-structure" qu'il cherche, elle est tout autre que celle de de Broglie et de Bohm (voir plus haut ce qu'il disait à ce dernier à propos des niveaux emboîtés de particules): c'est le soubassement architechtonique de la théorie. 

    Et c'est, en fait, par la voie de la recherche d'un principe purement formel, fondée "sur la conviction que les lois de la nature ont la plus grande simplicité logique imaginable", c'est-à-dire sur la recherche d'une "théorie du champ des quanta", qu'Einstein tente, pour sa part, d'aborder le problème quantique (comme nous le savons par ailleurs). Mais il convient qu'une telle théorie peut fort bien ne pas exister, et il admet que "dans ce cas mes efforts ne peuvent pas mener à la solution du problème de l'atomistique et des quanta, peut-être même pas nous rapprocher d'une solution". Les physiciens des quanta sont persuadés que tel est le cas: "Peut-être ont-ils raison sur ce point (…). Mais cette conviction négative est fondée sur une base seulement intuitive et non pas objective. Par ailleurs, je ne distingue aucune voie claire vers une théorie logiquement simple".

    A cette profession de foi et à cet aveu, Louis de Broglie répond en invoquant sa propre direction: la recherche d'"images spatio-temporelles précises du dualisme onde-corpuscule, permettant de justifier le succès des lois statistiques de la mécanique quantique". De Broglie exprime également à Einstein son accord avec ce que celui-ci lui a écrit sur sa méthode de la "simplicité logique", estimant, face aux difficultés rencontrées par lui-même et ses collaborateurs dans la recherche des bonnes équations non-linéaires, qu'elle seule probablement peut fournir une possibilité de progresser: "En accord avec vos idées", conclut-il sa lettre, "ce problème ne pourrait sans doute être résolu qu'en suivant une voie analogue à celle qui a conduit aux équations de la Relativité généralisée, c'est-à-dire en s'inspirant de l'idée de simplicité logique". 

    On voit bien, toutefois, par-delà une certaine concordance, la différence de démarche entre Einstein et de Broglie. Elle est présente dès le point de départ, dans la définition du but que chacun d'eux assigne à la théorie qu'il voudrait obtenir. Einstein estime la méthode "constructive" (c'est-à-dire, pour lui, empiriste) inadéquate et recherche un principe formel du genre d'un principe de relativité généralisé étendu, applicable à l'ensemble des lois physiques, car la solution ne peut désormais provenir que d'une plus grande unité. De Broglie recherche une solution dans le droit fil de l'intuition qui présidait déjà à ses premiers travaux, basée sur une image spatio-temporelle, celle d'un corpuscule lié à une onde, et posant en principe un déterminisme s'appliquant à ces concepts classiques. La ‘méthodologie’ qu'il met en oeuvre est celle de l'obtention, selon ses propres termes, "d'images spatio-temporelles précises du dualisme onde-corpuscule", ce qui le conduit à une diversité d'hypothèses possibles, dont le choix est "arbitraire", comme Einstein le remarquait. 

    Ce dernier, par contraste, tout en désirant maintenir le continuum spatio-temporel, ne parle jamais de sa représentation en termes d'images (il la voit très indirecte, à partir du champ pris comme concept premier), voulant précisément dépasser le dualisme et les concepts (classiques) qui l'expriment, trop empiriques, et n'imposant pas suffisamment de contraintes. L'idée de contrainte logiquement imposée par un principe formel est centrale dans sa pensée: ce principe fondamental, s'exprimant par des limitations sur les possibilités de choix des grandeurs physiques, est chargé d'exprimer les propriétés des systèmes et des phénomènes matériels dans ce qu'elles ont d'essentiel, et doit constituer la base même de la théorie. La physique théorique au sens d'Einstein, telle que l'exige la physique à l'état où elle est parvenue, est gouvernée par quelques principes fondateurs.

    Celle que de Broglie met en oeuvre est différente. On peut la caractériser comme la combinaison d'une théorie physique ‘phénoménologique’ (c'est-à-dire qui se propose une représentation théorique des faits empiriques en termes de modèles) et d'une ‘physique mathématique’ (qui exploite des aspects formels tels que des analogies d'expressions mathématiques). Sa démarche première demeure la recherche d'une représentation spatio-temporelle conçue comme "image intelligible [du] dualisme", et des principes du genre invoqué par Einstein (généraux et de formulation abstraite) seraient accueillis volontiers, mais au titre de régulation plutôt que de fondation.

    La différence entre les ‘styles de recherche’ d'Einstein et de de Broglie se manifeste également dans leurs attitudes respectives face au rapport entre la relativité et la physique quantique. Einstein maintient sa méthode (telle que nous avons tenté de la caractériser par ailleurs), qui est de considérer la théorie en fonction de son objet, et sa recherche de la généralisation du champ s'en tient à la considération du champ défini sur le continuum. S'il garde à l'esprit le problème des quanta, c'est comme une conséquence lointaine éventuelle: malgré ce but ultime, il ne mêle pas les deux théories - et c'est aussi parce que la théorie quantique lui semble insuffisante du point de vue de ses concepts et de ses principes fondamentaux. De Broglie, fidèle en cela à sa démarche initiale de 1923, continue de penser en même temps la théorie de la Relativité (restreinte, ce qui, pour Einstein serait de toute façon insuffisant) et la théorie quantique, les joignant dans un même modèle, qui ne peut être, malgré son apparence mathématique formelle, qu'une approche de nature phénoménologique.

    Pour conclure, indiquons qu'Einstein donnait lui-même par avance, de manière implicite il est vrai, la réponse à la question de sa position par rapport aux variables cachées, quelque temps avant que celles-ci ne connaissent un regain d'intérêt. Il déclarait, dans sa "Réponse aux critiques" de 1949, que, puisque la mécanique quantique ne peut pas raisonnablement prétendre décrire de façon complète les systèmes individuels ("raisonnablement", c'est-à-dire sans faire appel à des actions instantanées à distance), "il apparaît inévitable de chercher ailleurs une description complète du système individuel"; cela étant, il devrait être clair dès le commencement, écrivait-il, que "les éléments d'une telle description ne sont pas contenus dans le schéma conceptuel de la théorie quantique statistique"108. Les solutions en termes de variables cachées appartiennent clairement à ce schéma, qu'elles soient prises sous la forme simplifiée de la première théorie de David Bohm, ou plus raffinées, comme les approches ultérieures de Bohm, de de Broglie, de Vigier ou d'autres, et même si elles incluent des équations non-linéaires, dont Einstein soulignait la nécessité.

     

     

    Bibliographie.

    Belinfante, Frederick 1973. A survey of hidden-variables theories, Pergamon Press, Oxford, 1973.
    Bell, John S. 1964. "On the Einstein-Podolsky-Rosen paradox", Physics 1, 1964,195-200. Repris in Bell 1987, p. 14-21.

    - 1966. "On the problem of hidden variables in quantum mechanics", Review of Modern Physics 38, 1966, 447-452. Repris in Bell 1987, p. 1-13.

    - 1975. "The theory of local beables", TH-2053-CERN , 1975, presented at the sixth GIFT Seminar, Jaca, 2-7 june 1975. Egalement, in Epistemological letters-Lettres épistémologiques (Bienne), mars 1976. Repris in Bell 1987, p. 52-62 .

    - 1976 a. "Einstein-Podolsky-Rosen experiments" in Proceedings of the Symposium on Frontier problems in high energy physics, in honour of Gilberto Bernardini on his 70 th birthday, Pisa, 1976 , Scuola Normale Superiore, Pisa, p. 33-45. Repris in Bell 1987, p. 81-92.

    - 1976 b. "The measurement theory of Everett and de Broglie's pilot wave", in Flato, M. et al. (eds.), Quantum mechanics, determinism, causality, and particles, Reidel, Dordrecht, 1976, p. 11-17; également in Bell 1987, p. 93-99.

    - 1980. "De Broglie-Bohm, delayed-choice, double-slit experiment, and density-matrix", in International Journal of Quantum chemistry (Quantum chemistry Symposium) 14, 1980, 155-159; également in Bell 1987, p. 111-116.

    - 1981. "Quantum mechanics for cosmologists", in Isham, C., Penrose, R., et Sciama, D. (eds.), Quantum gravity 2, Clarendon Press, Oxford, 1981, p. 611-637; également in Bell 1987, p. 117-138.

    - 1982. "On the impossible pilot wave", Foundations of physics 12, 1982 (n°10), 989-999. Repris in Bell 1987, p. 159-168.

    - 1987. Speakable and unspeakable in quantum mechanics, Cambridge University Press, Cambridge, 1987.

    Ben-Dov, Yoav 1987. "Bell's version of the ‘pilot-wave’ theory", Fundamenta Scientiae 8, 1987, 331-343.

    - 1988. Versions de la mécanique quantique sans réduction de la fonction d'onde, Thèse de doctorat, Université Paris-13, 1988.

    - 1989. "De Broglie's causal interpretation of quantum mechanics", Annales de la Fondation Louis de Broglie 14, 1989, 349-360.

    Bohm, David 1951. Quantum theory, Prentice Hall, Englewood Cliffs (N.J.), 1951.

    - 1952. "A suggested interpretation of the quantum theory in terms of ‘hidden variables’", Physical Review 85, 1952, 166-179, 180-193.

    - 1953. "A discussion of certain remarks by Einstein on Born's probability interpretation of the ï™-function", in Born 1953 a, p. 13-19.

    - 1957. Causality and chance in modern physics , Routledge and Kegan Paul, London, 1957; ré-éd., 1967.

    - 1962. "Hidden variables in the quantum theory", in Bates. R. (ed.), Quantum radiation and high energy physics, Academic Press, 1962: repris Bohm 1980 a, p. 65-110.

    - 1980 a. Wholeness and the implicate order, Routledge and Kegan Paul, London, 1980.

    Bohr, Niels 1935 b. "Can quantum-mechanical description of physical reality be considered complete?", Physical Review 48, 1935, 696-702.

    Born, Max 1969 b. [Commentaires], in Einstein Born 1969.

    Broglie, Louis de 1926. "Sur la possibilité de relier les phénomènes d'interférences et de diffraction à la théorie des quanta de lumière", Compte-rendus des séances de l'Académie des sciences (Paris), 183, 1926, 447. Egalement in de Broglie 1953 d, p. 25-27.

    - 1927 a. "La structure atomique de la matière et du rayonnement et la mécanique ondulatoire", Compte-rendus des séances de l'Académie des sciences (Paris), 184, 1927, 273-. Egalement in de Broglie 1953 d, p. 27-29.

    - 1927 c. "La mécanique ondulatoire et la structure atomique de la matière et du rayonnement", Journal de Physique et le radium 8, 1927, 225-241 ; repris dans de Broglie 1953 d, p. 29-54.

    - 1928. "La nouvelle dynamique des quanta", in Electrons et photons 1928, p. 105-141.

    - 1947. Physique et microphysique, Albin Michel, Paris, 1947.

    - 1951. "Remarques sur la théorie de l'onde-pilote", Compte-rendus des séances de l'Académie des sciences (Paris) 233, 1951, 641-644; repris dans de Broglie 1953 d, p. 65-69.

    - 1952 a. "Vue d'ensemble sur mes travaux scientifiques", in de Broglie 1953 a; également in de Broglie 1987, p. 39-63.

    - 1952 b. "La physique quantique restera-t-elle indéterministe?", in de Broglie 1956; également in de Broglie 1987, p. 67-90.

    - 1953 a. Louis de Broglie, physicien et penseur, Albin Michel, Paris, 1953.

    - 1953 b. "Sur l'interprétation de la mécanique ondulatoire à l'aides d'ondes à régions singulières", Compte-rendus des séances de l'Académie des sciences (Paris) 236, 1953, 1459.

    - 1953 c. "L'interprétation de la mécanique ondulatoire à l'aide d'ondes à régions singulières", in Scientific papers presented to Max Born, Oliver and Boyd, Edinburgh, 1953, p. 21-28.

    - 1953 d. La physique quantique restera-t-elle indéterministe?, Gauthier-Villars, Paris, 1953.

    - 1955. "Le dualisme des ondes et des corpuscules dans l'oeuvre d'Albert Einstein", discours à l'Académie des sciences, Paris, 5 déc. 1955, in de Broglie 1956 b.

    - 1961. "Mon anxiété devant le problème des quanta", in de Broglie 1966; également in de Broglie 1987, p. 25-32.

    - 1973 "De la mécanique ondulatoire à la mécanique quantique. L'aller et le retour", in de Broglie 1987.

    - 1987. Un itinéraire scientifique, textes réunis et présentés par Georges Lochak, La Découverte, Paris,1987.

    Bunge, Mario 1985. Treatise on basic philosophy, vol. 7 : Philosophy of science and technology, part I : Formal and physical sciences, Reidel, Dordrecht, 1985.

    Clauser, J.F. and Horne, M.A. 1974. "", Physical Review D 10, 1974, 526-.

    Einstein, Albert 1928. "Interventions" au Cinquième Conseil Solvay de 1927, in Electrons et photons 1928, p. 253-256, 266.

    -, Podolsky, Boris et Rosen, Nathan 1935. "Can quantum-mechanical description of physical reality be considered complete?", Physical Review, ser. 2, XLVII, 1935, 777-780. Trad. fr., "Peut-on considérer que la mécanique quantique donne de la réalité physique une description complète?", in Einstein 1989, p. 224-230.

    - et Grommer, Jakob 1927. "Allgemeine Relativitätstheorie und Bewegungsgesetz, I", Preussische Akademie der Wissenschaften, Phys. Math. Klasse, Sitzungsberichte, 1927, 2-13.

    - , Infeld, Leopold et Hoffmann, Banesh 1938 a. "Gravitational equations and the problems of motion, I", Annals of Mathematics, ser. 2, XXXIX, 1938, 65-100.

    - et Infeld, Leopold 1938 b. "Gravitational equations and the problems of motion, II", Annals of Mathematics, ser. 2, XXXIX, 1938, 65-100.

    - l946"Autobiographisches. Autobiographical notes", in Schilpp, P.A. (ed), Albert Einstein, philosopher and scientist, The library of living philosophers, Open Court, La Salle (Ill.), 1949, p. 1- 95. [Texte rédigé en l946.] Trad. fr. par Frédérique Lab: Albert Einstein, Autoportrait, Ediscience, Paris, p. 19-54; autre trad. fr., in Einstein 1991, p. 19-54.

    - l948. "Quantenmechanik und Wirklichleit", Dialectica II, 1948, 35-39. Trad. fr., "Mécanique quantique et réalité", in trad. en fr. de Einstein Born 1969, p. 184-188. Autre trad. fr., in Einstein 1989, p. 244-249.

    - 1949. "Reply to criticism. Remarks concerning the essays brought together in this cooperative volume", in Schilpp 1949, p. 663-693. [Original allemand, "Bemerkungen zu den in diesen bande Vereinigten Arbeiten", in Schilpp, P. A. (ed.) , Albert Einstein als Philosoph und Naturforscher, Kohlhammer Verlag, Stuttgart, 1955, p. 493-511 (version en alld de Schilpp 1949)].

    - 1953 a. "Elementäre Ueberlegungen zur Interpretation der Grundlagen der Quanten-Mechanik", in Scientific papers presented to Max Born on his retirement from the Tait chair of natural philosophy in the University of Edinburgh, Oliver and Boyd, Edinburgh/Hafner, New York, 1953, p. 33-40. Trad. fr., "Réflexions élémentaires concernant l'interprétation des fondements de la mécanique quantique", in Einstein 1989, p. 251-256.

    - 1953 b. "Einleitende Bemerkungen über Grundbegriffe. Remarques préliminaires sur les principes fondamentaux" (trad. fr. par Marie-Antoinette Tonnelat), in de Broglie 1953, p. 4-15; également in Einstein 1989, p. 121-124.

    - 1955. "Foreword", in Broglie, Louis de, Physics and microphysics, trad. angl. [cf. de Broglie 1947], Pantheon, New York, 1955.

    - 1956. Lettres à Maurice Solovine. Briefe an Maurice Solovine, reprod. en fac-simile, et trad. en fr. par Maurice Solovine, Gauthier-Villars, Paris, 1956. Ré-éd., Veb Deutscher Verlag der Wissenschaften, Berlin, 1960.

    -- et Born, Max 1969. Briefwechsel 1916-1955, Nymphenburger Verlagshandlung, München, 1969. Trad. fr. par Pierre Leccia, Correspondance 1916-1955, commentée par Max Born, Seuil, Paris, 1972.

    - et Besso, Michele 1972. Correspondance 1903-1955, publiée par Pierre Speziali, Hermann, Paris, 1972; 1979.

    - et de Broglie, Louis 1979. "Correspondance", Annales de la Fondation Louis de Broglie 4, 1979 (n°1), 53-61. [Textes originaux de deux lettres d'Einstein avec leur traduction en français et de lettres de Louis de Broglie.]

    - 1989. Oeuvres choisies, vol. 1: Mécanique statistique et physique quantique (éd. par Françoise Balibar, Bruno Jech et Olivier Darrigol), 1989.

    - 1991. Oeuvres choisies, vol. 5: Science, éthique, philosophie (éd. par Jacques Merleau-Ponty et F. Balibar), 1991.

    Electrons et photons 1928. Electrons et photons. Rapports et discussions du cinquième Conseil de physique tenu à Bruxelles du 24 au 29 octobre 1927 sous les auspices de l'Institut international de physique Solvay, Gauthier-Villars, Paris, 1928.

    d'Espagnat, Bernard 1975. "On propositions and physical systems", Physical Review D 11, 1975, 1424-. Repris dans Leite Lopes, Paty 1977, p. 147-169.

    - 1976. Conceptual foudations of quantum mechanics, second ed., revised, Benjamin, Reading (Ma), 1976.

    Jammer, Max 1974. The philosophy of quantum mechanics. The interpretations of quantum mechanics in historical perspective, Wiley and sons, New York, 1974.

    Leite Lopes, José and Paty, Michel (eds.), Quantum mechanics, a half century later, Reidel, Dordrecht, 1977.

    Madelung, Erwin 1926. "Quantentheorie in hydrodynamischer Form", Zeitschrift für Physik 40, 1926, 322-326.

    Neumann, John von 1932. Mathematische Grundlagen der Quantenmechanik, Springer, Berlin, 1932. Trad. fr. par Alexandre Proca, Les fondements mathématiques de la mécanique quantique, Librairie Alcan et Presses Universitaires de France, Paris, 1947.

    Pais, Abraham 1982. Subtle is the Lord. The science and life of Albert Einstein, Oxford University Press, Oxford, 1982.

    Paty, Michel 1982. "L'inséparabilité quantique en perspective, ou: Popper, Einstein et le débat quantique aujourd'hui", Fundamenta Scientiae 3, 1982, 79-92. Egalement in Bouveresse, Renée (dir.), 1989. Karl Popper et la science d'aujourd'hui. Actes du Colloque de Cerisy, 1-11 juillet 1981, Aubier, Paris, 1989, p. 255-272

    - 1985. "Einstein et la complémentarité au sens de Bohr", Revue d'histoire des sciences 38,1985 (n° 3-4), 325-35l.

    - 1986 a. "Einstein and Spinoza", in Marjorie Grene and Debra Nails (eds), Spinoza and the sciences , Reidel, Dordrecht, 1986, p. 267-302. [Pour l'original en français, voir: "La doctrine du parallélisme de Spinoza et le programme épistémologique d'Einstein, Cahiers Spinoza , ed. Réplique, Paris, n° 5, hiver 1984-1985, 93-108; et "Einstein et Spinoza", in Bouveresse, Renée (dir.), Spinoza, science et religion, Institut interdisciplinaire d'études épistémologiques, Lyon, et Vrin, Paris, 1988, p. 183-207.]

    - 1986 b. "La non-séparabilité locale et l'objet de la théorie physique", Fundamenta Scientiae 7, 1986, 47-87.

    - 1988 a. La matière dérobée. L'appropriation critique de l'objet de la physique contemporaine, Archives contemporaines, Paris, 1988.

    - 1988 b. "Sur la notion de complétude d'une théorie physique", in Fleury, Norbert; Joffily, Sergio; Martins Simões, J.A. et Troper, A. (eds), Leite Lopes Feschrift. A pioneer physicist in the third world, World Scientific Publishers, Singapore, 1988, p. 143-164.

    - 1988 c. "Sur le style de recherche de Louis de Broglie", in Louis de Broglie tel que nous l'avons connu, Fondation Louis de Broglie, CNAM, Paris, 1988, p. 163-166.

    - 1993 a. Einstein philosophe. La physqiue comme pratique philosophique, P.U.F., Paris, 1993.

    - 1993 b. La pensée physique d'Einstein et les quanta (à paraître).

    Pauli, Wolfgang 1953. "Remarques sur le problème des paramètres cachés dans la mécanique quantique et sur la théorie de l'onde-pilote", in de Broglie 1953, p. 33-42.

    Schilpp, Paul Arthur (ed.) 1949. Albert Einstein, philosopher-scientist, The library of living philosophers, Open Court, La Salle (Ill.), 1949. Ré-ed., Ibid. et Cambrige University Press, London. [3è edition, 1970].

    Stachel, John 1986. "Einstein and the quantum: fifty years of struggle", in Colodny, Robert (ed.), From quarks to quasars, University of Pittsburg Press, Pittsburg, 1986.

    Wheeler, John A. and Zurek, Wojcieh H. (eds.) 1983. Quantum theory of measurement, Princeton University Press, Princeton, 1983.


     


    votre commentaire
  •  

    Ma peinture à l'aquarelle: étude, paysage d'été avec réserves pour les blancs

     

    Génial la gomme à dessiner. 

     

     

    Voici maintenant ma peinture: paysage d'été. Dommage que je ne me sois pas très bien servi de la gomme à dessiner. Je ferai mieux la prochaine fois. Je prépare le même paysage mais en hiver avec des couleurs froides.

     




    "Le petit monde de Chris" un blog avec des aquarelles qui m'inspirent bien:

     

    Et pour terminer le niveau que je n'atteindrai pas, mais on peut rêver.